P5, Alonso s'inquiète de l'avance prise par Mercedes

En partant de la cinquième position sur la grille, Fernando Alonso pouvait espérer accrocher un podium lors du Grand Prix d’Australie

En partant de la cinquième position sur la grille, Fernando Alonso pouvait espérer accrocher un podium lors du Grand Prix d’Australie. Mais l’Espagnol n’est jamais parvenu à suivre le rythme imposé par la tête de course, et après s’être battu dans le peloton pendant une bonne partie des cinquante-sept tours, il n’a pu faire mieux que cinquième.

S’il espérait mieux pour se poser comme candidat au titre mondial dès l’entame de la saison, le pilote Ferrari est toutefois satisfait d’avoir pu rejoindre l’arrivée, ce qui ne fut pas le cas de ses rivaux Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. "Nous avons tous eu des problèmes, mais bon, à la fin de la course, les deux Ferrari ont terminé et c'est déjà quelque chose de bon", soulignait Alonso à l’issue de la course.

Néanmoins, l’Ibère s’inquiète d’avoir concédé beaucoup de terrain à la Mercedes AMG victorieuse de Nico Rosberg. Dans l’optique du titre, cet écart n’est pas de bon augure pour la suite, mais Alonso croit aux capacités de son écurie pour refaire ce retard. "D'un autre côté, nous terminons trente-cinq secondes derrière Rosberg, ce qui est moins bon. Mais nous sommes Ferrari, nous sommes une écurie forte, toute l'équipe sait ce qu'elle doit faire donc nous verrons ce que nous pourrons améliorer pour la Malaisie", concluait-il. Rendez-vous est donc pris dans deux semaines à Sepang pour voir si les progrès sont bien présents…

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités