Räikkönen mécontent de la fiabilité et de la stratégie Ferrari

partages
commentaires
Räikkönen mécontent de la fiabilité et de la stratégie Ferrari
25 juin 2014 à 18:00

Kimi Räikkönen estime qu’il ne dispose pas des possibilités nécessaires à une bonne figuration après avoir de nouveau dû piloter sur la réserve en Autriche

Kimi Räikkönen estime qu’il ne dispose pas des possibilités nécessaires à une bonne figuration après avoir de nouveau dû piloter sur la réserve en Autriche. Le Finlandais a reçu ordre de préserver ses freins après seulement deux tours en raison de craintes concernant une surchauffe.

Räikkönen a par ailleurs eu un échange houleux avec son ingénieur de course par radio, lorsque celui-ci lui demanda de trouver deux dixièmes au tour sur son relais intermédiaire pour pouvoir continuer à être une menace pour la McLaren de Jenson Button. « Donnez-moi plus de puissance, alors ! », rétorqua Iceman, déjà frustré d’avoir dû surveiller ses freins.

"Difficile quand on vous demande de ralentir après deux tours"

« Oui, nous avons eu une baisse de puissance, mais il y a aussi eu des problèmes de freins après deux tours ; il m’a fallu refroidir les freins », a décrit Räikkönen. « J’ai essayé de me battre contre les gars devant et derrière moi, mais c’est assez difficile quand on vous demande de ralentir après deux tours ».

« Ces choses ne devraient pas arriver et nous devons les corriger. Nous ne pouvons pas nous lancer dans une course et commencer à ralentir après deux tours à cause d’un tel problème. Nous ne sommes pas assez rapides pour laisser le moindre temps. Heureusement, encore beaucoup de travail peut être fait ».

Mauvaise stratégie

Pour couronner le tout, Räikkönen n’a pas été satisfait de la stratégie appliquée par son team en Autriche. Pour lui, le second run était trop long et l’a contraint à rester en piste pendant de longs tours avec des pneus ne disposant plus d’un niveau de performance suffisant.

« Pour moi, le timing du pitstop a été vraiment mauvais ; mes pneus n’étaient pas bons et j’ai perdu deux places dans mon tour de rentrée. Je devais vraiment m’arrêter avant et je ne connais pas les raisons pour lesquelles nous nous sommes arrêtés à ce point ; mais cela nous a clairement coûté des places. Avec ma vitesse, il n’y avait pas moyen de récupérer quoi que ce soit. Il va de soi que ça n’a pas été très bon ».

Prochain article Ferrari
Alonso vs Räikkönen : Les statistiques

Previous article

Alonso vs Räikkönen : Les statistiques

Next article

À la rencontre de James Calado, pilote officiel Ferrari GT

À la rencontre de James Calado, pilote officiel Ferrari GT
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Ferrari
Pilotes Jenson Button Shop Now , Kimi Räikkönen Shop Now
Équipes Ferrari Shop Now
Type d'article Actualités