Räikkönen surpris par le départ de Domenicali

Kimi Räikkönen doit en partie son retour chez Ferrari à Stefano Domenicali, Directeur d’Equipe à Maranello depuis le départ de Jean Todt

Kimi Räikkönen doit en partie son retour chez Ferrari à Stefano Domenicali, Directeur d’Equipe à Maranello depuis le départ de Jean Todt. C'est en effet l'Italien qui avait poussé auprès de sa hiérarchie directe pour faire revenir le dernier champion Ferrari en date aux côtés de Fernando Alonso. Mais la Scuderia a initié des changements importants dans son organigramme, en offrant une promotion à Marco Mattiacci, tandis que son homologue prend la porte de sortie. En amont du Grand Prix de Chine, qui se tient ce weekend à Shanghai, le Champion du Monde 2007 a reconnu avoir été surpris par la décision de la Scuderia.

« Je pense que tout le monde est un peu surpris, mais bien entendu, il s’agissait de la décision propre de Stefano, de la façon dont je le comprends », a commenté Iceman, dont le sentiment se résume ainsi : « S’il l’a ressenti comme cela, pourquoi pas. La vie continue ».

Räikkönen n’est généralement pas expansif au sujet de ses collègues, mais le peu de qualificatifs utilisé pour décrire sa relation avec Domenicali suffit à décrire le respect de celui qui n’était pas forcément le N°1 de la shopping-list du Président Montezemolo.

C’était un gars super. J’ai travaillé avec lui pendant de nombreuses années et j’ai souvent parlé avec lui. Mais c’est comme ça. On peut gérer ce genre de choses”.

Comme beaucoup de monde chez Ferrari, Räikkönen devra faire connaissance avec son nouveau patron, qui arrive d’un background plus commercial, mais faisant néanmoins partie des cadres de Ferrari.

« Je ne le connais pas. Nous nous sommes probablement rencontrés auparavant. Il a des gens supers autour de lui pour l’aider, et je ne vois pas de problèmes. Je suis sûr qu’il fera tout en son pouvoir pour faire aller les choses de l’avant.

Même si l’on change des choses, on ne peut pas faire de miracles car nous savons où nous sommes et nous devons progresser. Cela ne changera pas en l’espace d’une nuit. Nous comprenons mieux les choses après quelques courses et avons déjà beaucoup progressé depuis la première course. Bien entendu, il est difficile de le voir, car tout le monde fait de même ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Jean Todt
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités