Sans confiance, Alonso attend une course difficile

Qualifié septième du Grand Prix d’Espagne à près de deux secondes des intouchables Mercedes AMG de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, Fernando Alonso n’a pu que constater le manque de performance sur un tour de sa F14 T ce samedi

Qualifié septième du Grand Prix d’Espagne à près de deux secondes des intouchables Mercedes AMG de Lewis Hamilton et Nico Rosberg, Fernando Alonso n’a pu que constater le manque de performance sur un tour de sa F14 T ce samedi. L’Espagnol souhaite maintenant gagner quelques places en course pour marquer de précieux points pour le championnat et satisfaire son public.

Mais de son propre aveu, la tâche ne sera pas aisée puisque sa monoplace peine à lui offrir des performances suffisantes sur ce circuit de Catalogne où l’adhérence en courbe est primordiale. "Ce sera une course difficile, ce n'est pas une surprise, nous avons lutté tout le weekend avec la voiture. Nous sommes parvenus à obtenir une voiture confortable mais le niveau d'adhérence est bas et les temps sont bas", expliquait le pilote Ferrari à l’issue d’une séance de qualifications qui a vu son coéquipier Kimi Räikkönnen le devancer d’une position.

"Partir septième ne sera pas facile, mais nous espérons gagner des places. Jusqu'à présent, nous avons déjà fait six ou sept changements de réglages au niveau du train arrière, mais nous n'en sommes toujours pas satisfaits et la confiance n'est pas là", détaillait ensuite le Taureau des Asturies, conscient que le chemin est encore long avant de pouvoir ne serait-ce que jouer le podium en course à la régulière.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités