Schumacher contre l'interdiction des couvertures chauffantes

Les essais de Barcelone sont l'occasion pour les équipes de s'acclimater aux divers changements de règlement qui interviendront l'année prochaine

Les essais de Barcelone sont l'occasion pour les équipes de s'acclimater aux divers changements de règlement qui interviendront l'année prochaine. Outre le retour des pneus slicks et la réduction des appuis aérodynamiques, l'interdiction des couvertures chauffantes fait beaucoup parler d'elle.

Jusqu'à présent, avant de lancer une voiture sur la piste, que ce soit en essais ou en course, des couvertures chauffantes recouvrent les pneus afin de les chauffer. Ainsi, lorsque le pilote entre en piste, il n'a presque pas besoin de les faire monter à température.

Les pilotes se disent inquiets que sans couvertures chauffantes, la réintroduction des pneus slicks combinée à la réduction des appuis aérodynamiques en 2009 ne procurent pas suffisamment d'adhérence quand les pneumatiques sont froids. Ainsi, il y aurait trop de différences de vitesse entre les voitures qui ont déjà les pneumatiques à la bonne température et les autres.

Le septuple champion du monde Michael Schumacher estime qu'il va falloir revenir sur cette décision. Selon lui, cette règle est injustifiée car cela ne réduira pas les coûts.

"Je pense qu'ils devront revoir leur approche à ce sujet parce que tout le monde possède déjà des couvertures chauffantes. Les interdire ne fera faire des économies à personne, ça ne ferait que compliquer la vie de tout le monde."

"Il faut se pencher sur la question pour savoir si on veut utiliser ou pas les couvertures chauffantes, car cela peut être primordial. Nous devons y réfléchir soigneusement," a-t-il déclaré.

L'allemand a pour la seconde fois essayé les pneus slicks avec Ferrari, hier à Barcelone. Son expérience de ce type de pneumatiques aura permis à la Scuderia d'engranger de précieuses données en vue de la saison prochaine. L'ex-pilote Ferrari a déclaré avoir apprécié de conduire la F2008 chaussée des pneus lisses car cela apporte plus de plaisir de conduite.

"C'est évidemment très intéressant car ils apportent beaucoup d'adhérence et sont très différents. C'était amusant. J'aime rouler avec ce type de pneus."

"Mais ils devraient repenser à l'interdiction des couvertures chauffantes, savoir si c'est une bonne décision ou pas. Je crois que la décision générale de changer le ratio entre la performance aérodynamique et la performance mécanique est très bonne pour la F1. Cela signifie que vous verrez probablement plus de combats rapprochés."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Michael Schumacher
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités