Symonds pourrait jouer un rôle majeur chez Ferrari

Pat Symonds, l'un des principaux responsables de la sombre affaire du crashgate lors du Grand Prix de Singapour 2008, pourrait revenir en Formule 1 par la grande porte dans les années à venir

Pat Symonds, l'un des principaux responsables de la sombre affaire du crashgate lors du Grand Prix de Singapour 2008, pourrait revenir en Formule 1 par la grande porte dans les années à venir.

Interdit de toute fonction opérationnelle en Formule 1 jusqu’au 31 décembre 2012, l'ancien directeur exécutif de l’ingénierie de l’équipe Renault F1 a déjà fait un pas vers un retour en février dernier. Toujours dans l'incapacité d'exercer un rôle actif dans la discipline, il est devenu consultant de luxe pour Marussia Virgin Racing.

Mais une rumeur laisserait penser que Symonds travaille déjà sur son futur après 2012, et qu'il n'a pas fait de croix sur la Formule 1. En effet, selon le site néerlandais F1Today.nl, le Britannique serait de plus en plus proche de la Scuderia Ferrari, au sein de laquelle il pourrait prochainement occuper un rôle majeur. Une rumeur également reprise par des médias italiens dans le paddock de Montréal.

Pour rappel, à Singapour en 2008, Symonds et Flavio Briatore avaient demandé à Nelson Piquet Jr de crasher délibérément sa monoplace dans le mur pour favoriser la victoire de son coéquipier Fernando Alonso.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Nelson Piquet , Flavio Briatore
Équipes Ferrari , Virgin Racing
Type d'article Actualités