Vettel chez Ferrari pendant les tests; Marko grince des dents

partages
commentaires
Vettel chez Ferrari pendant les tests; Marko grince des dents
26 nov. 2014 à 10:58

Il ne portait pas le teamwear official Ferrari, mais il était bien là, affublé d'un casque et toujours près des autos de Maranello et dans le garage des Rouges : Sebastian Vettel a passé l'intégralité de la première journée de tests d'après-saison d'Abu Dhabi avec sa future équipe, en dépit du fait de ne pas être libéré contractuellement de son engagement Red Bull, qui prend fin le 31 décembre

Il ne portait pas le teamwear official Ferrari, mais il était bien là, affublé d'un casque et toujours près des autos de Maranello et dans le garage des Rouges : Sebastian Vettel a passé l'intégralité de la première journée de tests d'après-saison d'Abu Dhabi avec sa future équipe, en dépit du fait de ne pas être libéré contractuellement de son engagement Red Bull, qui prend fin le 31 décembre.

Le Taureau Rouge avait refusé à Vettel la possibilité de rouler avec Ferrari sur ces deux jours; une pratique plus que commune lorsqu'un pilote, qui plus est de premier plan, quitte son team pour une structure rivale. Vexé, Vettel n'avait toutefois pas manqué de pointer du doigt une attitude lui semblant ridicule.

"Les ingénieurs [Red Bull] ont soudain paniqué à l'idée de me voir emmener tous ces secrets chez Ferrari", s'était-il amusé. Trouvant la parade, Vettel a tout de même souhaité montrer de quel côté il se trouvait désormais en s'arrangeant pour être photographié avec Ferrari.

Mais pour Helmut Marko, conseiller Red Bull, la présence de Vettel chez Ferrari hier était déjà trop et est très litigieuse contractuellement parlant.

"Légalement, ce n'est pas OK, mais je ne pourrais pas moins m'en préoccuper", jette un Marko acide dans les colonnes d'Auto Bild.

Depuis Suzuka, de quand remonte l'annonce du départ de Vettel, Red Bull s'est cependant assuré de ne pas faire participer Vettel au développement 2015 et à ne pas partager avec lui les détails concernant la future monoplace de Milton Keynes.

"Bien sûr qu'il y a des informations en termes de développements futurs qui auraient normalement été disponibles pour le pilote", sourit Christian Horner. "La F1 est un business compétitif et il y a des informations que l'on peut emmener dans un autre team. Mais Sebastian est très professionnel, et je ne pense pas qu'il nous ait posé trop de questions concernant la nouvelle auto".

Prochain article Ferrari
Alonso vs Räikkönen : Les statistiques

Previous article

Alonso vs Räikkönen : Les statistiques

Next article

À la rencontre de James Calado, pilote officiel Ferrari GT

À la rencontre de James Calado, pilote officiel Ferrari GT
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Ferrari
Pilotes Sebastian Vettel Shop Now
Équipes Ferrari Shop Now
Type d'article Actualités