Webber - 'La F1 ne me manque pas du tout'

Signant des contrats d’une année renouvelables uniquement durant l’essentiel de sa carrière Red Bull, Mark Webber est régulièrement revenu au cœur de rumeurs de transfert dans d’autres équipes au fil des années

Signant des contrats d’une année renouvelables uniquement durant l’essentiel de sa carrière Red Bull, Mark Webber est régulièrement revenu au cœur de rumeurs de transfert dans d’autres équipes au fil des années.

En 2012, Red Bull donna la priorité à l’Australien pour un maintien de sa position en 2013 aux côtés de Sebastian Vettel, tout comme ce fut le cas en 2013 pour la saison 2014. Mais pour finir, celui-ci décida de mettre un terme à sa collaboration avec l’équipe Championne du Monde, ouvrant ainsi la porte à Daniel Ricciardo.

Webber intéressait également Ferrari , qui évaluait l’an dernier de nombreuses possibilités, parmi lesquelles se trouvaient également Nico Hülkenberg et Kimi Räikkönen. Les deux premiers eurent un contrat de la Scuderia sur la table (Hülkenberg fut cependant pris de vitesse par l’avancée des discussions avec Räikkönen) et Webber figurait parmi les options les plus sérieusement considérées à Maranello depuis 2012 en raison de son expérience du système gagnant de Milton Keynes, de son rythme suffisant pour rouler en haut sans compromettre les efforts de Fernando Alonso. Par ailleurs, l’entente cordiale régnant d’une façon générale entre l’Australien et l’Espagnol, tous deux managés par Flavio Briatore, présentait un certain intérêt.

Mais la F1 n’intéressait tout simplement plus Webber, qui se cherchait un autre défi et avait déjà entamé des discussions avancées avec Porsche pour le programme LMP1 tôt dans la saison 2013.

« C’est vraiment là où je vois mon futur », assure-t-il dans Autosport, ravi de son choix. « Que je fasse une carrière aussi longue en endurance reste à voir : j’ai passé 13 ans en F1, donc ça n’arrivera probablement pas en endurance. Mais c’est parti de la meilleure façon possible et on m’a fait me sentir très bien accueilli ».

« Je ne pourrais pas être plus heureux pour le moment, et la F1 ne me manque pas du tout. La première course de Melbourne fut un peu délicate, mais c’est passé maintenant, et c’est bon d’avoir de nouveau votre vie ! »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Flavio Briatore , Sebastian Vettel , Nico Hülkenberg , Daniel Ricciardo
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités