Wolff - Ferrari reviendra, peut-être dès 2015

Inutile de dire qu’avec le cumul de parts dans le capital de Williams, le contrat de management de Valtteri Bottas, sa femme Susie au poste de réserviste de l’équipe et la fourniture d’un moteur Mercedes client au team, le co-directeur Mercedes...

Inutile de dire qu’avec le cumul de parts dans le capital de Williams, le contrat de management de Valtteri Bottas, sa femme Susie au poste de réserviste de l’équipe et la fourniture d’un moteur Mercedes client au team, le co-directeur Mercedes Toto Wolff n’a aucunement intérêt à minimiser le potentiel de l’équipe de Grove !

Ainsi, l’Autrichien pointe même l’équipe britannique comme la possible principale menace de Mercedes en piste pour la saison 2015.

Après avoir bouclé l’exercice 2014 avec un avantage de performance en course avoisinant la seconde au tour sur la concurrence, Mercedes prend garde à ne pas se reposer sur ses lauriers et garde tout le monde à l’œil. Williams a beau ne pas disposer de la relation d’usine avec Mercedes au moment de procéder à l’intégration de l’unité de puissance, le team de Grove demeure une menace, estime Wolff.

"Je mettrais Williams en haut de la liste", annonce-t-il ainsi dans la Gazzetta dello Sport, interrogé sur l’équipe qu’il craint le plus. "Mais j’ai aussi peur de Red Bull. Ils ont remporté quatre titres consécutivement, et mettront toutes les ressources disponibles dans le combat pour le Championnat de nouveau".

Wolff sait que Renault et Red Bull poussent dans la même direction pour permettre aux troupes de Milton Keynes de

disposer d’une relation de travail plus étroite

, à la manière d’un team d’usine.

Incapable pour le moment de réellement placer McLaren-Honda, qui entrera dans une première année de collaboration, Wolff évoque également Ferrari, dont l'organigrameme a pour le moins été secoué.

"Je pense qu’il est normal qu’il y ait des changements de ce type ; ce pourrait être une période difficile [pour Maranello]". Mais la présence de Vettel chez les Rouges ne peut que représenter un atout dans le jeu de la Scuderia, rappelle l’Autrichien.

"Sebastian apporte quatre titres mondiaux, de l’enthousiasme et de l’expérience. Il sera une source de motivation pour les gens de l’incroyable Ferrari. Il ne faut jamais les exclure. Ferrari est une icône et il est important qu’ils soient en mesure de gagner bientôt", poursuit-il pour le titre italien. "Je suis convaincu qu’ils reviendront à un niveau compétitif, peut-être dès 2015".

Comme nombre de directeurs d’équipe, Wolff sait qu’un Fernando Alonso affamé représente lui aussi toujours une menace potentielle. Celui qui faisait les yeux doux à Mercedes durant la période des transferts pourrait rencontrer des difficultés avec les embarras de jeunesse possibles de Honda, mais en position d’outsider, toute occasion sera saisie, rappelle Wolff.

"Leurs problèmes [lors des tests d’Abu Dhabi] n’ont pas été associés au moteur, mais à l’électronique. Les difficultés de ce genre sont inévitables sur les premiers essais ; nous sommes tous passés par là".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Toto Wolff , Valtteri Bottas
Équipes Williams , Ferrari
Type d'article Actualités