FIA F2
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
C
Sotchi
26 sept.
-
29 sept.
Prochain événement dans
2 jours
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
65 jours

Arden en piste à Monza : "C'est ce qu'Anthoine aurait voulu"

partages
commentaires
Arden en piste à Monza : "C'est ce qu'Anthoine aurait voulu"
Par :
10 sept. 2019 à 12:15

L'écurie Arden International a connu le pire à Spa-Francorchamps, avec l'accident fatal à Anthoine Hubert ; une semaine plus tard, à Monza, il s'agissait de rendre hommage au pilote français en prenant la piste avec l'unique monoplace de sa coéquipière Tatiana Calderón.

Certes, la Course Sprint de Spa-Francorchamps a été annulée en raison de la tragédie survenue la veille, mais Arden n'a jamais remis en question sa participation au rendez-vous italien de Formule 2. "Tout d'abord, l'idée de continuer pour Monza n'a jamais été mise en doute", indique Kenny Kirwan, team manager, à Motorsport.com. "Nous nous sommes rapidement mis d'accord sur le fait qu'Anthoine aurait voulu que nous continuions et nous battions pour les points. Après de rapides discussions avec Tatiana et notre sponsor-titre BWT, la décision a été prise d'engager une seule voiture comme nous le souhaitions."

Lire aussi :

"Bien sûr, il y avait de l'appréhension quand nous sommes entrés dans le paddock pour la première fois mercredi matin afin de commencer à installer notre espace de travail. Mais les messages de soutien du promoteur et des autres écuries de F2, de F3 et même de F1 ont vraiment remonté le moral à tout le monde et ont confirmé que la décision de continuer à courir était la bonne."

Arden a notamment rendu un émouvant hommage à Hubert sous son auvent, là où se trouvait habituellement sa monoplace : "Nous voulions rendre hommage à Anthoine et avoir un espace qui lui soit réservé dans le garage, là où sa voiture aurait théoriquement été positionnée ; nous y avons mis son aileron avant de rechange et une grande photo de lui remportant son ultime victoire, au Castellet. Cela a aidé à combler le vide physique et psychologique laissé par les événements de Spa." Tatiana Calderón confirme : "L'attitude de l'équipe nous a grandement rapprochés, j'apprécie vraiment ça. Tout le monde me soutient inconditionnellement."

Tatiana Calderon, Arden

Malheureusement, les résultats n'étaient pas au rendez-vous ce week-end, puisque la Colombienne a eu un accident en qualifications et a été contrainte à l'abandon par un nouveau tête-à-queue dès le sixième tour lors de la Course Principale avant de se classer avant-dernière ce dimanche. "C'est frustrant, c'est dommage, je voulais faire du bon travail pour lui. J'espère pouvoir rendre l'équipe et Anthoine fiers et leur donner ce qu'ils méritent lors des deux prochains meetings." Kirwan, lui, salue l'attitude de Calderón, qui "a vraiment répondu présent dans des circonstances très difficiles ; sa grande maturité était évidente aux yeux de tous".

Pourquoi Hubert arborait le #19

De nombreux hommages sont rendus à Anthoine Hubert sur les réseaux sociaux via le hashtag #AH19, mais ce numéro avait-il une signification particulière pour le pilote originaire de Chartres ? Contrairement au système présent en Formule 1, les concurrents ne choisissent pas leur numéro en F2, puisqu'ils sont attribués selon le classement des équipes de la saison précédente. Arden a ainsi hérité des 18 et 19, mais Hubert a étonné son team manager quand il a choisi entre ces deux-là...

"Quand je l'ai appelé pour lui demander quel numéro il voulait – par respect, car j'étais sûr de connaître la réponse – il a dit le 19 !" se remémore Kirwan. "J'étais très surpris, car habituellement, un pilote veut le numéro le plus bas pour consolider son statut de numéro 1 dans l'équipe… Le numéro le plus bas a la priorité d'un point de vue opérationnel : c'est la première voiture à quitter le paddock annexe et la pitlane. Cela a un impact à Monaco, où en qualifications, les voitures sont séparées en deux groupes, avec les numéros pairs et impairs [aux dépens des numéros impairs, ndlr]."

"Or, Anthoine – qui prêtait toujours attention au moindre détail – a dit : 'Je vais prendre le 19'. Quand je lui ai demandé s'il était fou, il a simplement répondu : 'L'anniversaire de mon frère est le 19 et je fais ça pour lui. Je suis un bon frère, hein ?'. Je ne sais plus quoi dire..."

Propos recueillis par Jack Benyon

Podium : le vainqueur Anthoine Hubert, Arden
Article suivant
Ricciardo et Sainz étaient abasourdis par le crash en F3

Article précédent

Ricciardo et Sainz étaient abasourdis par le crash en F3

Article suivant

Un accrochage lourd de conséquence pour Deletraz

Un accrochage lourd de conséquence pour Deletraz
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Tatiana Calderón , Anthoine Hubert
Équipes Arden International
Auteur Benjamin Vinel