Berthon - "Lazarus est beaucoup plus professionnel"

La saison 2014 semblait destinée à être un pas en arrière pour Nathanaël Berthon. Rejoignant une équipe qui s'était classée dernière du championnat 2013, l'Auvergnat avait vu son compteur rester vierge lors des dix premières courses de la saison, en proie à des problèmes de freins récurrents et à une équipe freelance.

Berthon a néanmoins continué à travailler, avec succès : lors des douze courses suivantes, il a marqué des points à quatre reprises. Quant au début de saison 2015, il a confirmé les progrès de Berthon et Lazarus, puisque le Français est monté sur le podium à Bahreïn, malgré quelques courses plus difficiles par la suite.

"C’était super bien," se remémore Berthon pour Motorsport.com. "Nous avons fait un podium à la première course, un peu inespéré. C’était très bien pour le team. Ensuite, c’était un peu moins bien à Barcelone, et nous n’avons vraiment pas eu de chance avec les soucis mécaniques."

"Puis Monaco, nous avons eu une très, très bonne performance où j’ai signé plusieurs meilleurs temps en course. Mais c’est pareil, ça ne l’a pas fait. J’ai fait une petite erreur en essayant de doubler Rossi et j’ai cassé mon aileron, ça a pourri le weekend."

Le pilote Lazarus est prompt à souligner les progrès effectués au sein de son équipe, notamment au niveau de l'organisation, en comparaison des soucis rencontrés l'an passé, bien qu'il reste quelques problèmes.

"C’est beaucoup, beaucoup mieux," estime-t-il. "Disons que l’année dernière, ce n’était pas vraiment une équipe, ce n’était pas du tout structuré. Là, nous sommes vraiment bien structurés, et les mecs ont vraiment envie de faire les choses bien. Nous sommes beaucoup mieux structurés et c’est beaucoup plus professionnel. Je suis vraiment confiant pour la fin de saison."

L'Autriche, pire course de Lazarus en 2014

Quant à un retour sur le podium sur le Red Bull Ring, Berthon préfère ne pas y penser. L'édition 2014 avait été particulièrement difficile pour Lazarus : le pilote français s'y était classé dernier en qualifications juste derrière son coéquipier Conor Daly, puis antépénultième lors de la course longue et dernier à nouveau dans la course sprint. Autant dire qu'un top 3 en course ne sera pas aisé à obtenir.

"Ce serait super bien, mais l’année dernière, c’était notre pire course, donc c’est sûr que nous ferons mieux," relativise-t-il. "Il faudra faire de bonnes qualifications. Nous avons trouvé des choses qui vont nous améliorer la performance, c’est sûr."

"Après, nous sommes encore un peu loin. Surtout qu’en Autriche, c’est difficile de doubler. Nous sommes un petit peu loin en performance pure. Mais j’ai confiance en mon équipe, je pense qu’elle travaille super bien. Nous verrons," conclut Berthon avec optimisme.

A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Nathanaël Berthon
Équipes Lazarus
Type d'article Actualités
Tags berthon, interview, lazarus