Charles Pic's Chronicle : Charles remet ça à Monaco

A peine remis de ses émotions espagnoles, Charles Pic s’est dirigé vers Monaco en ayant de belles ambitions

A peine remis de ses émotions espagnoles, Charles Pic s’est dirigé vers Monaco en ayant de belles ambitions. Pourtant, suite à l’une des qualifications les plus difficiles de l’histoire du GP2, Charles s’était qualifié à une modeste 12ème place.

Cependant, le Français n’a pas lâché et a entamé sa remonté vers les premières places dès le vendredi. A la fin de la course, il terminait à une bonne neuvième place, qui allait devenir huitième après la pénalité reçue par Oliver Turvey.

Le Français a donc été projeté en pole position de la seconde course du week-end, qu'il a remporté devant Josef Kral et Romain Grosjean. Grâce à cette victoire, le Français occupe la troisième place du championnat, à un point seulement de son compatriote Grosjean.

"Le week-end à Monaco se termine sur une bonne note. Tout avait mal commencé avec les qualifications où nous avions été gêné. Nous n’avions donc pas pu nous qualifier là où nous le voulions. On a bien réagi dans la première course. On est parvenu a remonté à la porte des points mais après la course, Oliver Turvey a été pénalisé et j’ai donc pu entrer dans les points. Lors de la deuxième course, nous partions donc en pole position. Malgré un départ difficile, j’ai su conserver l’avantage sur Josef Kral et j’ai pu filer vers la victoire, la deuxième de l’année. On prend de bons points lors de ce week-end, c’est donc bon pour le championnat. Il faut maintenant se concentrer sur Valence en continuant de travailler pour avoir le même niveau de performances là-bas," a déclaré Charles Pic.

"C’est un peu spécial de gagner à Monaco parce que le circuit est à part et Monaco est une course particulière. C’est génial de gagner ici , d'autant que sans Grand Prix de France, c’est celui qui s'en rapproche le plus. Lors de cette course, le départ n’était pas bon mais j’ai réussi à contenir Kral puis lors des premiers tours, j’ai fait attention à mes pneus arrières parce que je savais que la course serait longue. Il fallait faire attention à la dégradation, mais dès le cap de la mi-course franchi, j’ai commencé à attaquer. J’ai ensuite géré mon avance grace à l'écart de de deux secondes que j'avais su créer. Avec les pneus super-tendres de Pirelli, on s’attendait à voir une dégradation importante à Monaco mais elle n’est pas arrivée. C’était la bonne surprise du week-end."

Après deux bons meeting, Charles Pic aura le temps de se reposer avant la prochaine manche du championnat, qui aura lieu à Valence où Charles s'élancera toujours avec les mêmes objectifs.

"C'est à nous de faire le boulot pour continuer à être parmi les meilleurs. Il faudra que l’on arrive à Valence avec de nouvelles idées. L’objectif sera de jouer la pole position. Si on arrive pas à le faire, il faudra être dans les cinq premiers. Concernant les courses, il faudra essayer de jouer la victoire et de prendre de gros points."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Romain Grosjean , Josef Kral , Oliver Turvey , Charles Pic
Type d'article Actualités