Crash de Jong - Gasly fait son mea culpa

Le meeting GP2 de Spa-Francorchamps a été marqué par le grave accident de Daniiel de Jong suite à une collision avec Pierre Gasly.

C'est après cinq tours de course que Daniiel de Jong a porté une attaque sur Pierre Gasly, étant mieux sorti du virage de Stavelot que son adversaire. Lorsque les deux hommes ont abordé la très rapide courbe de Blanchimont à 280km/h, Gasly a légèrement tassé la MP Motorsport sur l'extérieur, alors que la roue avant de cette dernière était au niveau de la roue arrière de la DAMS ; le contact a expédié de Jong dans le mur de pneus à très haute vitesse, avec des conséquences non-négligeables quant à la santé du Néerlandais.

Reconnu coupable de l'incident par les commissaires, Gasly a reçu une anecdotique pénalité de dix secondes. Le pilote français a accepté de revenir sur l'incident pour Motorsport.com, expliquant une manœuvre malencontreuse qui n'était pas volontaire.

"Je suis revenu sur Negrão, j'ai essayé de le passer dans le virage 15 et c'était un peu serré," relate Gasly. "Je n'ai pas voulu trop risquer. J'ai vu qu'il avait fermé la porte et qu'il ne m'avait pas vu ; du coup, j'ai lâché. Ensuite, j'ai vu Daniiel qui revenait, qui était mieux sorti que moi avant la ligne droite. Il a commencé à se décaler."

"Une fois qu'il était à droite, je me suis dit que le prochain virage était à gauche et que dans tous les cas, j'avais l'intérieur. Blanchimont, ça passe à fond, mais c'est déjà limite, il n'y a qu'une trajectoire. J'ai vu qu'il était à côté, qu'il ne remontait plus vraiment, qu'il était au niveau de ma roue, et après, j'ai commencé à regarder Blanchimont. Il avait la place d'être à côté."

En regardant les images, c'est vrai que j'aurais dû lui laisser plus de place

Pierre Gasly

"Juste avant de braquer pour Blanchimont, j'ai senti ma voiture qui est partie et j'ai compris qu'on avait fait un contact. En regardant les images, c'est vrai que j'aurais dû lui laisser plus de place."

"Après, à ce moment-là, je ne regardais pas dans le rétro parce qu'on est quand même à 280 et on arrive sur Blanchimont où ça passe vraiment limite. J'étais concentré pour regarder la corde, je me suis écarté et du coup, il n'avait plus de place. Du coup, ça a fait un gros crash."

Le jeune pilote Red Bull ne cache pas que devant l'intensité de l'impact et le temps qu'ont mis les commissaires à secourir de Jong, il éprouvait de l'inquiétude.

"J'ai eu peur pour lui, parce que quand j'ai vu comment ça se passait, le temps que ça prenait, j'imaginais les pires scénarios. Je me sentais un peu mal par rapport à ça, d'avoir eu un accrochage avec lui et que ça soit aussi grave. Il a deux vertèbres cassées je crois, c'est moins que ça n'aurait pu être, mais c'est toujours grave. J'espère qu'il va pouvoir revenir rapidement et récupérer vite!"

A propos de cet article
Séries FIA F2
Événement Spa-Francorchamps
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Daniel De Jong , Pierre Gasly
Équipes DAMS , MP Motorsport
Type d'article Actualités
Tags accident, crash, déclaration, mea culpa