Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse
Résumé de course

Crash et drapeau rouge : la Course Sprint F2 tombe à l'eau

Premièrement interrompue après un accident au départ, la Course Sprint de FIA F2 à Zandvoort n'est pas allée à son terme en raison des conditions pluvieuses.

La voiture de sécurité lors de la course de F2

Photo de: Dom Romney / Motorsport Images

C'est sous les averses que les pilotes de F2 ont été accueillis pour la première course du week-end à Zandvoort. Trois Français occupaient les trois premières positions sur la grille de départ, la pole position étant revenue à Théo Pourchaire. Cependant, une défaillance sur sa suspension arrière a empêché le leader du championnat de prendre le départ en tête.

Avant que le tour de formation, sous régime de Safety Car, ne soit lancé, les mécaniciens ART ont dû évacuer le Français de la grille pour achever les réparations. Il s'est donc élancé depuis la voie des stands, cédant ainsi le commandement à Isack Hadjar.

La quantité d'eau sur la piste a poussé à une procédure de départ lancé. Hadjar n'a pas été inquiété dans les premiers mètres de course mais derrière, Jak Crawford, Ralph Boschung et Kush Maini ont tous trois été impliqués dans un accident impressionnant : côte à côte dans la montée vers le virage 7, Maini et Crawford se sont accrochés ; probablement aveuglé par les projections d'eau, Boschung n'a pu éviter la monoplace en perdition de son équipier et l'impact a été suffisamment sévère pour soulever l'Indien et le faire atterrir sur le capot moteur de l'autre Campos.

D'abord neutralisée par le Safety Car, la course a été interrompue par le drapeau rouge quelques instants plus tard. Le top 8 était le suivant : Hadjar, Martins, Bearman, Correa, Maloney, Doohan, Vesti et Novalak.

En raison de l'ampleur des réparations à effectuer sur la piste, l'épreuve a été interrompue pendant quarante minutes environ. Et compte tenu de la proximité avec les qualifications F1, la durée de la course a été raccourcie à 22 minutes et un tour une fois le drapeau vert agité.

Il était prévu d'effectuer plusieurs tours derrière le Safety Car avant un nouveau départ lancé, cependant la quantité d'eau sur la piste était bien trop importante pour assurer la sécurité des pilotes, victimes d'aquaplaning derrière la voiture de sécurité.

Un second drapeau rouge a alors été présenté, et la direction de course a finalement décider de ne pas relancer la course. Aucun point n'est attribué ce samedi puisque moins de deux tours sous drapeau vert ont été réalisés.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Shwartzman en piste avec Ferrari dès le GP des Pays-Bas
Article suivant Novalak s'impose dans le chaos général

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse