FIA F2
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course 2 dans
04 Heures
:
34 Minutes
:
48 Secondes
C
Bahreïn II
04 déc.
Prochain événement dans
67 jours

Drapeau rouge : Prema veut qu'une leçon soit tirée

partages
commentaires
Drapeau rouge : Prema veut qu'une leçon soit tirée
Par :

En Course Principale à Monaco, plus de la moitié des pilotes se sont retrouvés à un tour du leader par erreur lorsque l'épreuve a été interrompue. René Rosin, directeur de l'écurie Prema, s'en désole.

Le drapeau rouge a été agité en Principauté lorsque Mick Schumacher et Tatiana Calderón se sont accrochés à La Rascasse au 19e tour de la Course Principale, provoquant l'obstruction de la piste. Les leaders ont alors pu parcourir un tour supplémentaire par rapport à ceux qui étaient bloqués, avant d'être à nouveau placés à l'avant du peloton. Contrairement à ce que veut le règlement, leurs rivaux n'ont pas été autorisés à reprendre leur tour de retard ; ils ont ainsi perdu toute chance de victoire.

Lire aussi :

Le pilote Prema Sean Gelael, notamment, en a pâti, puisqu'il était dixième (et deuxième de ce second peloton) avant de se faire toucher à La Rascasse par Nicholas Latifi ; s'il n'avait pas eu ce tour de retard, la sixième place aurait pu être à sa portée. 

"Nous avons porté réclamation car ce n'était pas correct, ce qu'ont fait la FIA et la direction de course", déclare René Rosin pour Motorsport.com. "Enfin, après cinq heures d'attente et de discussions, ils ont reconnu qu'ils avaient commis une erreur, mais en même temps, ils ont décidé de ne rien faire, car pour eux, il n'y avait pas de manière équitable de changer ça. Nous n'avons pas fait appel, dans l'intérêt du sport. Ce qui s'est produit est assez triste, et j'espère qu'une leçon en sera tirée pour l'avenir, afin que ça ne se reproduise pas."

Les commissaires bougent les voitures de Mick Schumacher, Prema Racing, Louis Deletraz, Carlin, Anthoine Hubert, Arden après le drapeau rouge

Également désavantagé par cette affaire, Anthoine Hubert ne s'est classé que huitième au lieu de sixième, ce qui lui a néanmoins permis de prendre la pole position pour la Course Sprint, qu'il a remportée de justesse.

"Deux ou trois pilotes ont eu beaucoup de chance, car je crois que quelques-uns auraient dû finir bien plus loin", estime Hubert pour Motorsport.com, non sans raison, car Guan Yu Zhou et Artem Markelov ont obtenu le top 6 alors qu'ils auraient théoriquement été classés 12e et 13e. "Ce n'est pas acceptable à ce niveau de compétition. Nous y consacrons énormément d'efforts, les équipes travaillent d'arrache-pied, le budget est gigantesque. Quand nous commettons des erreurs, nous recevons des pénalités, et quand l'équipe fait des erreurs, elle reçoit des pénalités ; ce n'est donc pas normal."

Propos recueillis par Jack Benyon

Hubert remporte sa première victoire de justesse !

Article précédent

Hubert remporte sa première victoire de justesse !

Article suivant

Chronique Louis Delétraz - À un souffle de la victoire à Monaco !

Chronique Louis Delétraz - À un souffle de la victoire à Monaco !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Monaco
Auteur Benjamin Vinel