Evans - "Vandoorne et ART sont imbattables"

partages
Evans -
Par : Benjamin Vinel
18 juin 2015 à 13:31

Alex Lynn, DAMS, Nick Yelloly, Hilmer Motorsport, Mitch Evans, RUSSIAN TIME et Richie Stanaway, Status Grand Prix
Mitch Evans, Russian Time
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Le vainqueur Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix
Stoffel Vandoorne, ART Grand Prix fête sa victoire dans le Parc Fermé

La saison 2015 de GP2 Series s'annonçait particulièrement disputée. On retrouve en effet dans le plateau actuel des redoublants redoutables, à commencer par Stoffel Vandoorne, ainsi que Mitch Evans, Alexander Rossi, Arthur Pic, et Raffaele Marciello, mais aussi de jeunes pilotes qui font leurs débuts dans la disciplines après s'être montrés particulièrement performants dans d'autres disciplines, comme les pilotes DAMS, Alex Lynn et Pierre Gasly.

Il était donc légitime de s'attendre, au vu du niveau du plateau, à une saison disputée. Or, c'était tout le contraire lors des trois premiers meetings. Stoffel Vandoorne a continué une série de six poles positions consécutives entamée la saison dernière et s'est imposé lors de toutes les courses longues disputées jusqu'à présent, prenant la deuxième place de chaque course sprint à l'exception de Monaco, circuit réputé pour ses dépassements très difficiles.

Selon Mitch Evans, Vandoorne et ART forment une combinaison à toute épreuve, capable de gagner dans n'importe quelles circonstances. Tandis que le Belge caracole en tête du championnat avec 114 points dont 44 d'avance sur son dauphin Alexander Rossi après six courses, le Néo-Zélandais est quatrième avec seulement... 28 unités au compteur!

"Je pense que Vandoorne est dans une position confortable," estime Evans pour Motorsport.com. "Alex et lui ont fait du très bon travail jusqu’à présent. Je pense qu’ART a fait un énorme pas en avant à partir de Spa l’an dernier. Depuis, ils sont imbattables, ils battaient Palmer aisément. Je pense qu’ils ont fait marcher quelque chose dans l’été après Budapest, et on voit à ses caméras embarquées que la voiture fonctionne très bien."

Lire aussi - Evans handicapé par un problème technique indécelable

"Mais Stoffel est aussi l’un des meilleurs nouveaux pilotes de ces vingt dernières années," affirme le pilote Russian Time. "Il est très spécial. On combine les deux : cela va être une équipe difficile à battre. Il est difficile de dire où nous sommes en comparaison mais nous ne sommes vraiment pas aussi forts que lui. Avec espoir, la deuxième place du championnat reste réaliste."

Une chose est sûre : si Vandoorne continue sur cette lancée, il battra aisément le record de points en une saison. Avec une moyenne de 38 points par meeting sur les trois premiers événements de la saison, le pilote ART pourrait atteindre 380 points à la fin de la saison s'il maintenait ce rythme!

Prochain article FIA F2
La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs

Previous article

La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs

Next article

Le GP2 vers des moteurs V6 turbo en 2018

Le GP2 vers des moteurs V6 turbo en 2018

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Mitch Evans , Stoffel Vandoorne
Équipes ART Grand Prix , RUSSIAN TIME
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités