Giovinazzi - Jouer le titre GP2 était "impossible à imaginer"

partages
commentaires
Giovinazzi - Jouer le titre GP2 était
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
8 nov. 2016 à 17:30

C'est en tant que leader du championnat de GP2 Series qu'Antonio Giovinazzi va aborder le dernier meeting de la saison à Abu Dhabi, avec une chance de titre inespérée au début de cette campagne.

Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, PREMA Racing et Pierre Gasly, PREMA Racing fêtent le titre 2016 de leur équipe
Pierre Gasly, PREMA Racing et Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing et Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Le vainqueur Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, Audi Sport Team Phoenix Audi RS 5 DTM
Antonio Giovinazzi, PREMA Racing
Antonio Giovinazzi, Audi RS 5 DTM d'essais

Âgé de 22 ans, Giovinazzi est en tête du classement général avec sept points d'avance sur son coéquipier chez Prema, Pierre Gasly, avant le dernier meeting, où il pourrait devenir le premier rookie à remporter ce championnat depuis Nico Hülkenberg en 2009.

Gagner le titre à Abu Dhabi ne sera pas aisé pour Giovinazzi, son principal rival Gasly ayant montré une rapidité certaine à Yas Marina par le passé. Cependant, l'Italien se satisfait d'être parvenu jusque-là : il n'aurait jamais cru se battre pour le championnat, au début de l'année.

"Pour moi, c'était impossible à imaginer", confie-t-il dans une interview accordée à Motorsport.com. "J'étais débutant dans une nouvelle équipe, mais maintenant, je suis content d'être là et je vais tout donner pour remporter ce championnat."

"Cette course sera un très grand événement pour moi, et mes sept points d'avance sur Pierre ne sont rien. Il faut que je me concentre à 100% et que je sois prêt dès le vendredi, dès les qualifications."

Quel avenir pour Giovinazzi ?

Grâce à une campagne marquée par cinq victoires, plus que tout autre pilote cette saison, Giovinazzi aurait attiré l'attention de certaines équipes de Formule 1, telles que Force India et Haas, ainsi que de constructeurs DTM, comme Mercedes.

Lorsque nous lui demandons s'il a déjà des projets pour 2017, l'intéressé répond : "Pas encore. Mon objectif est de remporter le championnat en GP2, et au lendemain d'Abu Dhabi, nous travaillerons pour 2017."

Du fait de sa nationalité, le nom de Giovinazzi a souvent été mentionné en même temps que Ferrari, surtout depuis qu'il a été invité à Maranello pour une journée d'essais dans le simulateur, mais le transalpin affirme qu'il n'y a eu aucun contact depuis lors et que le run dans le simulateur était "un cadeau pour cette saison".

Pourrait-il rejoindre Mercedes en DTM ? "C'est possible. Le DTM est un bon championnat. J'y ai déjà couru avec Audi, je suis sûr que j'aimerais faire du DTM, mais tous les championnats sont vraiment bons."

"Mon objectif, honnêtement, est de devenir pilote professionnel. C'est à mon manager de me trouver la meilleure solution, c'est son travail de me trouver un bon poste pour 2017. Mon travail, c'est d'aller vite. Au lendemain d'Abu Dhabi, nous nous réunirons et déciderons pour 2017."

En théorie, il serait difficile pour Mercedes de recruter Giovinazzi, qui a fait ses débuts à la place de Timo Scheider chez Audi à Moscou l'an dernier, dans son line-up. La marque à l'étoile a fait signer Edoardo Mortara mais doit encore confirmer l'avenir de ses huit pilotes actuels.

Or, les manufacturiers de DTM vont tous passer de huit à six voitures pour 2017. Par conséquent, pour que Giovinazzi trouve sa place chez Mercedes, il faudrait que le constructeur allemand se sépare de quatre de ses pilotes actuels.

Le dernier meeting de la saison 2016 de GP2 est en tout cas la raison pour laquelle Giovinazzi a décidé de ne pas saisir l'opportunité d'un rookie test avec Audi en WEC.

"C'est la semaine avant Abu Dhabi. Nous savons déjà que le GP2 est très dur, il n'y a qu'une séance d'essais libres et après, c'est les qualifications directement. Je veux simplement y arriver avec le bon état d'esprit et être prêt le vendredi."

Propos recueillis par Jamie Klein

Prochain article FIA F2
Louis Delétraz vers le GP2 pour 2017

Previous article

Louis Delétraz vers le GP2 pour 2017

Next article

Vers un duo Leclerc-Fuoco chez Prema en 2017 ?

Vers un duo Leclerc-Fuoco chez Prema en 2017 ?

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Antonio Giovinazzi
Équipes Mercedes , Prema Powerteam
Auteur Valentin Khorounzhiy
Type d'article Actualités