GP2 - Berthon s'impose enfin au Hungaroring

Après une campagne 2013 très difficile, Nathanël Berthon est venu venger le destin en s'imposant au terme de la course sprint de GP2 au Hungaroring

GP2 - Berthon s'impose enfin au Hungaroring

Après une campagne 2013 très difficile, Nathanël Berthon est venu venger le destin en s'imposant au terme de la course sprint de GP2 au Hungaroring. Mitch Evans, deuxième sur la grille, n'a rien pu faire.

Lors de la course sprint du Hungaroring, Nathanaël Berthon héritait de la pole devant Mitch Evans. Allait-il venger Tom Dillmann, en pole la veille et vingtième à l'arrivée suite à une course difficile ?

Au départ, le Français conservait l'avantage et allait devoir ralentir le rythme, un accident impliquant Sergio Canamasas, Daniël de Jong et Adrian Quaife-Hobbs provoquant la sortie de la voiture de sécurité. Le Néerlandais s'était fait pousser par Sergio Canamasas, le Britannique se retrouvant coincé au milieu de l'incident, sa monoplace en ressortant détruite. Johnny Cecotto se faisait également toucher à l'arrière gauche mais pouvait continuer.

Après le départ, Berthon menait devant Evans, Fabio Leimer, Marcus Ericsson, Simon Trummer, Felipe Nasr, Stéphane Richelmi et James Calado. L'interruption était très rapide et après deux tours, les pilotes repartaient sous drapeau vert.

Stéphane Richelmi concédait deux positions au profit de James Calado et Sam Bird, ce qui le faisait sortir des points. Stefano Coletti, loin des points, s'en éloignait encore suite à un arrêt pour changer son aileron avant. Le leader du championnat continuait de perdre pied.

James Calado se débarrassait ensuite de Simon Trummer au premier freinage, ayant désormais la cinquième place de Felipe Nasr en ligne de mire. Julian Leal se faisait heurter par Alexander Rossi et contractait une crevaison le faisant partir en tête-à-queue et revenir très lentement vers les stands. L'Américain allait écoper d'un drive-through.

Nathanaël Berthon s'imposait au volant de la Trident, Mitch Evans et Fabio Leimer complétant le podium. Marcus Ericsson, Felipe Nasr, James Calado, Simon Trummer et Sam Bird complétaient les points. Tom Dillmann terminait onzième derrière l'Addax de Rio Haryanto.

Avant la trêve estivale, Stefano Coletti est de plus en plus menacé au championnat. Très loin de la tête depuis quelques courses, le Monégasque devra absolument se ressaisir à Spa-Francorchamps le week-end du 25 août.

partages
commentaires
GP2 - Jolyon Palmer s'impose au Hungaroring
Article précédent

GP2 - Jolyon Palmer s'impose au Hungaroring

Article suivant

GP2 - Week-en difficile pour ART GP en Hongrie

GP2 - Week-en difficile pour ART GP en Hongrie
Charger les commentaires