GP2 - Course sprint : D'Ambrosio s'impose enfin

Jérôme d'Ambrosio a remporté sa première victoire en GP2 Series

Jérôme d'Ambrosio a remporté sa première victoire en GP2 Series. Après tant d'attente, le pilote belge s'impose enfin devant Giedo van der Garde et Jules Bianchi.

Résumé :


La seconde course du week-end à Monaco va débuter sous un beau ciel bleu. Les températures sont de 18°C dans l’air et 28°C en piste. Le taux d’humidité est de 64% et le vent souffle à 2,1 m/s.

Après avoir terminé la course longue à la huitième place, c’est le Belge Jérôme d’Ambrosio qui partira en pole position pour la seconde manche du week-end. Il devance Luiz Razia et Giedo van der Garde sur la grille. Avant le départ, Eric Boullier vient souhaiter bonne chance à Jérôme d’Ambrosio qui tentera de remporter sa première course en GP2 Series aujourd’hui.

Le tour de chauffe est lancé et aucun pilote ne cale sur la grille, même si Luiz Razia a eu beaucoup de mal à s’extraire de la grille. Christian Veitoris ne prendra pas le départ de cette course, début de saison compliqué pour le pilote Racing Engineering.

Tous les pilotes rejoignent la grille et la procédure de départ est enclenchée. Les feus rouges s’éteignent et Jérôme d’Ambrosio prend le meilleur départ devant Giedo van Der Garde. A la troisième place, on retrouve Luiz Razia. Jules Bianchi est sixième, le Français s’est fait suprendre par Pastor Maldonado au départ. Les deux pilotes Arden, Charles Pic et Rodolfo Gonzalez, sont passés au-delà du vibreur dans le premier virage, ils pourraient être sanctionnés.

Jules Bianchi réalise le meilleur tour en course en 1:24.406 et revient dans les échappements de Pastor Maldonado. Dani Clos a réalisé un mauvais départ. Malgré sa septième place sur la grille, il est actuellement dixième entre les deux pilotes Arden. Johnny Cecotto est septième, mais il est bien plus lent que les pilotes qui se trouvent derrière lui. Un petit train de cinq voitures se forme derrière lui. A l’avant, Jérôme d’Ambrosio mène toujours devant Giedo van der Garde et Luiz Razia.

Sam Bird s’empare du meilleur tour en 1:22.052. Le pilote ART Grand Prix est loin dans le classement après une course désastreuse hier. Alberto Valerio est nettement plus lent que Pastor Maldonado, mais le Vénézuélien ne parvient pas à trouver l’ouverture.

Quelques instants plus tard, Dani Clos part à la faute et roule sur trois roues, une situation dangereuse, alors que les voitures numérotées 15 et 17 sont sous enquête des commissaires pour départ volé. Pastor Maldonado et Rodolfo Gonzalez sont sanctionnés par un drive-through. Pendant ce temps, Alberto Valerio dépasse Luiz Razia et s’empare de la troisième place, mais le pilote doit rendre sa position à son compatriote. Jules Bianchi tente de prendre l’avantage sur Pastor Maldonado mais il n’y parvient pas.

Plusieurs monoplaces sont placés sous investigation des commissaires pour l’incident du premier virage. Plusieurs pilotes avaient coupé le virage pour éviter l’accrochage. En piste, Luiz Razia se fait passer par Alberto Valerio, mais le pilote Rapax fait parler son expérience et reprend l’avantage. Alberto Valerio sort de la piste au niveau de la chicane tandis que Rodolfo Gonzalez tape les rails dans le virage de Massenet, la voiture de sécurité est déployée.

Les pilotes iSport, Fabio Leimer et Giacomo Ricci, écopent d’un drive-through pour l’incident du premier virage. Il reste 14 tours et Jérôme d’Ambrosio mène devant Giedo van der Garde et Luiz Razia. Jules Bianchi est quatrième devant Johnny Cecotto et Sergio Perez. Charles Pic est revenu à la septième place.

La voiture de sécurité rentre aux stands et laisse les pilotes se battre en piste pour 12 tours encore. Jérôme d’Ambrosio gère parfaitement le restart et conserve sa première place. Giacomo Ricci rentre aux stands et abandonne. Ho-Pin Tung est lui aussi aux stands. Les mécaniciens de DAMS travaillent sur sa suspension arrière.

Jules Bianchi met la pression à Luiz Razia. Le pilote ART Grand Prix va tenter de prendre l’avantage pour signer son premier podium en GP2 Series. Johnny Cecotto a de plus en plus de mal à contenir Sergio Perez et Charles Pic. Il reste neuf tours à boucler avant la fin de la course.

Jules Bianchi semble avoir trop usé ses pneumatiques en tentant de dépasser Luiz Razia. Le pilote ART Grand Prix possède de moins en moins d’avance sur Johnny Cecotto. Le classement dans les points n’est pas encore défini, contrairement à la course d’hier où les écarts étaient importants.

Après une période où il a soulagé ses gommes, Jules Bianchi repart à l’attaque de Luiz Razia, il reste cinq tours au Français pour prendre l’avantage. C’est fait ! Le pilote ART Grand Prix le dépasse dans le premier virage et s’empare de la troisième place. En tête, Jérôme d’Ambrosio mène toujours avec un peu moins de cinq dixièmes d’avance sur Giedo van der Garde. Jules Bianchi est troisième devant Luiz Razia, Johnny Cecotto et Sergio Perez.

La ligne d’arrivée approche et Jérôme d’Ambrosio la franchit enfin en tant que vainqueur ! Le pilote DAMS s’impose devant Giedo van der Garde et Jules Bianchi. Johnny Cecotto est quatrième devant Luiz Razia et Sergio Perez.

 

Pilote Equipe  Temps/Ecart
01 J. D'ambrosio Dams
02 G. Van Der Garde Barwa Addax +0.351
03 J. Bianchi ART Grand Prix +1.078
04 J. Cecotto Trident Racing +2.919
05 L. Razia Rapax +6.572
06 S. Perez Barwa Addax +7.257
07 C. Pic Arden +7.903
08 J. Kral Super Nova +8.837
09 M. Ericsson Super Nova +9.431
10 S. Bird ART Grand Prix +10.046
11 P. Maldonado Rapax +10.465
12 A. Zaugg Trident Racing +11.239
13 V. Arabadzhiev Scuderia Coloni +12.591
14 M. Chilton Ocean Racing +25.246
15 O. Turvey iSport International +25.461
16 D. Valsecchi iSport International +25.703
17 F. Leimer Ocean Racing +26.063
18 M. Herk DPR DNF
19 H. Tung Dams DNF
20 G. Ricci DPR DNF
21 A. Valerio Scuderia Coloni DNF
22 R. Gonzales/td> Arden DNF
23 D. Clos Racing Engineering DNF
24 C. Vietoris Racing Engineering DNF

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Johnny Cecotto , Giedo van der Garde , Ho-Pin Tung , Rodolfo Gonzalez , Pastor Maldonado , Jérôme d'Ambrosio , Sam Bird , Alberto Valerio , Sergio Pérez , Fabio Leimer , Luiz Razia , Giacomo Ricci , Dani Clos , Charles Pic , Jules Bianchi
Équipes ART Grand Prix , Racing Engineering , DAMS
Type d'article Actualités