GP2 - Dillmann apprend vite et bien chez iSport

Tom Dillmann a effectué ses débuts en GP2 Series à Abu Dhabi à l’occasion du dernier meeting de la saison

Tom Dillmann a effectué ses débuts en GP2 Series à Abu Dhabi à l’occasion du dernier meeting de la saison. Le Français était aligné chez iSport, aux côtés de l’expérimenté Marcus Ericsson.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Tom n’a pas manqué ses débuts dans la catégorie puisqu’il a été le débutant le plus performant tout au long du week-end. A l’occasion de la course sprint, il est même monté sur le premier podium de sa carrière en GP2 Series.

Dès ses premiers tours de roue lors des essais libres, le pilote tricolore était dans le bon rythme puisqu’il avait pris la troisième place. Cependant, les qualifications ont été un peu plus délicates puisqu’elles ont été perturbées par un drapeau rouge causé par Esteban Gutierrez.

"J’avais bien préparé ce week-end de course. En GP2 Series, il faut être extrêmement bien préparé étant donné que vous avez peu de temps lors des essais libres pour vous mettre rapidement dans le coup. Cette bonne préparation m’a permis d’être rapide dès mon premier tour lancé sur un circuit que je ne connaissais pas. Après avoir fait troisième en essais libres, on pouvait espérer obtenir un bon résultat en qualifications. En essais libres, nous n’avons qu’un train de pneumatiques à disposition et il est difficile de s’améliorer dans le deuxième relais même si l’on s’améliore en connaissant mieux le circuit," a déclaré Dillmann à ToileF1.

"En qualifications, je n’ai pas eu de trafic lors de mon premier relais, mais malheureusement, je n’ai pas pu signer un bon tour. Et sur le deuxième relais, nous avons dû composer avec un drapeau rouge. Les qualifications sont vraiment difficiles en GP2 Series, parce qu’il y a toujours des pilotes plus lents en piste et cela a joué sur ma performance. Je suis persuadé que nous aurions pu faire mieux."

Alors qu’il partait depuis la neuvième place sur la grille de départ, Dillmann est rapidement remonté en sixième position pour ne plus la lâcher. A l’arrivée, il empochait trois points et terminait meilleur débutant.

"Ce premier week-end en GP2 était surtout destiné à acquérir de l’expérience, j’ai donc fait attention à ne pas m’accrocher au premier virage. J'ai pris un départ correct et j'ai réalisé une course solide par la suite, même s’il m’était encore difficile de savoir à quel point je pouvais attaquer dans les premiers tours tout en conservant mes pneumatiques pour la fin de mon relais. C’était la première fois que je roulais aussi longtemps, et que je devais faire un arrêt au stand. Je suis donc content de ma course, d’autant plus que j'ai terminé dans les points et meilleur débutant," a relaté le Français.

Malgré un départ timide, Dillmann a effectué une bonne deuxième course à Abu Dhabi, puisqu’il a signé son premier podium dans la catégorie. Il a terminé meilleur débutant du week-end, aux côtés de James Calado.

"Lors de la deuxième course, j'ai un peu manqué mon départ mais je n'ai pas perdu le contact avec James Calado et Antonio Felix da Costa. Cependant, Marcus Ericsson m'a doublé avant le premier virage. J'ai dû ralentir afin de l’éviter pour ne pas abîmer mon aileron avant et Luiz Razia en a profité. Cette course était une nouvelle expérience pour moi puisqu’il fallait faire 22 tours avec le même train de pneus. Je pense que je suis parti un peu trop prudemment au départ puisque j’étais très rapide en fin de course. Finir sur le podium est un sentiment génial. Si j’étais parti en pole, j’aurais pu faire une course comme Calado tant il est difficile de dépasser sur ce circuit. Physiquement, j’étais vraiment bien pendant tout le week-end. Malgré la chaleur, je n’ai rencontré aucun souci," a ajouté Dillmann.

"J’ai vraiment fait attention à l’utilisation des pneumatiques car c’est un élément très important à prendre en compte en GP2 Series. J’avais pu remarquer lors des essais collectifs que le train arrière se dégradait vraiment rapidement. Je n’ai pas eu de problèmes de dégradation pendant ces deux courses. En regardant en arrière, j'aurais pu attaquer un peu plus en début de course, puisque mes pneus étaient encore assez performants en fin d'épreuve. J’avais fait exprès de ne pas trop attaquer en début de course pour être dans le bon rythme dans les derniers tours. Avec l’expérience, je serais plus performant au niveau de la dégradation des pneumatiques."

Après avoir réalisé un week-end solide sur le circuit de Yas Marina, Tom part maintenant à la recherche de sponsors afin de participer à la saison 2012 de GP2 Series, devant tout le gratin de la Formule 1. Il estime avoir prouvé qu’il méritait d'avoir sa place sur la grille lors du dernier meeting de la saison prochaine.

"Je dois encore trouver le budget pour faire du GP2 avec iSport l’an prochain, mais après un week-end comme celui-là, ça m’aidera. Depuis les premiers essais, je pense avoir fait ce qu’on m'a demandé de faire. J’ai prouvé que j’avais ma place mais il y a du travail à faire pour trouver le budget," a-t-il précisé.

"J’entretiens de bonnes relations avec l’équipe et mon nouvel équipier Marcus Ericsson. J’adore le fonctionnement de cette écurie et le travail avec les ingénieurs. Marcus serait un équipier idéal pour l’année prochaine. Le fait que l’équipe ait inscrit le maximum de points à Abu Dhabi prouve que signer avec moi pour 2012 ne serait pas une erreur."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tom Dillmann , Luiz Razia , Esteban Gutiérrez , Marcus Ericsson , António Félix da Costa , James Calado
Type d'article Actualités