GP2 - Dillmann, le choix de la raison

Lors d’un entretien avec ToileF1, Tom Dillmann a expliqué pourquoi il ne serait pas à Monza en GP2 avec Caterham ce week-end, mais plutôt à Magny-Cours en Porsche Carrera Cup

Lors d’un entretien avec ToileF1, Tom Dillmann a expliqué pourquoi il ne serait pas à Monza en GP2 avec Caterham ce week-end, mais plutôt à Magny-Cours en Porsche Carrera Cup. Une décision qui fut la sienne, et qu’il a prise en son âme et conscience afin de préparer au mieux son avenir…

Après sa pige en GP2 avec Arden à Barcelone, puis ses trois collaborations remarquées avec Caterham Racing à Hockenheim, Budapest puis Spa, Tom Dillmann avait la possibilité de poursuivre sa collaboration avec la structure britannique, et de disputer au moins la course de Monza. Mais le Haut-Rhinois a préféré décliner l’offre des « Verts », afin de se concentrer sur la Porsche Carrera Cup. Une décision qui lui vaut de devoir céder sa place chez Caterham à un autre pilote (qui le remplacera pour toutes les courses encore au programme), mais qu’il assume pleinement.

« Caterham voulait me garder pour Monza, a expliqué Tom Dillmann à ToileF1. Mais j’ai préféré décliner pour plusieurs raisons. Déjà, j’avais prévu de disputer l’ensemble de la saison avec RMS depuis le début de notre collaboration. Et je tenais à respecter mon engagement envers cette équipe qui m’a offert mon baquet cette année. D’autre part, je vise le Porsche Scholarship*, et je ne peux me permettre de ne pas disputer la course de Magny-Cours ».

« Mon avenir de pilote professionnel passe davantage par la Porsche, et l’endurance en général, poursuit Tom Dillmann. Le GP2 ne peut pas me mener beaucoup plus loin. Pour espérer aller en Formule 1, il me faudrait déjà disputer une saison complète en GP2, et cela m’est totalement impossible financièrement. C’est pourquoi j’ai choisi la Porsche ce week-end, même si je regrette la fin de ma collaboration avec Caterham. Si l’occasion se présente avec une autre équipe, je disputerai encore quelques courses de GP2 avec plaisir, mais je me concentre totalement sur la Porsche aujourd’hui… »

S’il a quasiment fait une croix sur le titre, Tom Dillmann (qui compte une victoire au compteur), peut encore espérer accrocher une place sur le podium final du championnat. Pour sa toute première année en voiture fermée, la performance est remarquable.

*Le Porsche Scholarship est une sélection qui récompense son lauréat d’une prime de 200 000 euros afin de lui permettre de disputer la Porsche Supercup en 2015. Une dizaine de pilotes, soit un pilote sélectionné dans chaque championnat de Porsche Carrera Cup, s’affronteront en fin de saison pour cette bourse très convoitée, attribuée à Earl Bamber pour 2014.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tom Dillmann , Earl Bamber
Type d'article Actualités