GP2 - Nouvelle pole de Vandoorne à Monza

partages
commentaires
GP2 - Nouvelle pole de Vandoorne à Monza
5 sept. 2014 à 21:10

Depuis que Stoffel Vandoorne a goûté à la pole position, il ne peut plus la lâcher : le Belge a mené la séance de qualifications de GP2 ce vendredi à Monza

Depuis que Stoffel Vandoorne a goûté à la pole position, il ne peut plus la lâcher : le Belge a mené la séance de qualifications de GP2 ce vendredi à Monza. Le pilote ART Grand Prix a collé deux dixièmes à ses poursuivants les plus proches, le Français Arthur Pic et le Néo-Zélandais Mitch Evans.

Malgré le trafic, les écarts très serrés et des conditions météorologiques incertaines, le Belge a su trouver ces deux dixièmes et rentrer aux stands avant la fin du chronomètre, conscient que personne n'était en mesure d'aller le chercher ensuite.

Initialement quatrième, Jolyon Palmer a été exclu de la séance pour avoir embarqué une quantité d'essence insuffisante lors de la pesée. L'autre pénalité du jour a concerné Johnny Cecotto, qualifié au-delà du top vingt et qui partira 23

e

en reculant de trois places.

De fait, Raffaele Marciello hérite de cette quatrième place devant Stomn Trummer, Stéphane Richelmi et le prétendant au trône Felipe Nasr. Julian Leal, André Negrão et Rio Haryanto complètent pour leur part le groupe des dix premiers.

Les autres pilotes français en lice n'ont pas rivalisé avec un Arthur Pic très rapide ce vendredi : le nouveau venu Pierre Gasly continue son apprentissage avec la vingt-et-unième place, après application des pénalités, à une seconde et un dixième du poleman. Il devance néanmoins son compatriote Nathanaël Berthon, qui partira vingt-quatrième de la première course du week-end à Monza, prévue samedi après-midi à 21h40.

Prochain article FIA F2
Pourquoi le GP2 est-il l'antichambre de la Formule 1 ?

Previous article

Pourquoi le GP2 est-il l'antichambre de la Formule 1 ?

Next article

La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs

La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs
Charger les commentaires