GP2 - Palmer déjà devant en essais

partages
commentaires
GP2 - Palmer déjà devant en essais
9 mai 2014 à 13:07

Après un premier meeting disputé sur le circuit international de Bahreïn, le GP2 fait son retour en Europe à l'occasion du Grand Prix d'Espagne

Après un premier meeting disputé sur le circuit international de Bahreïn, le GP2 fait son retour en Europe à l'occasion du Grand Prix d'Espagne. Lors de ce week-end, trois changements sont à noter du côté des pilotes : Tom Dillmann remplace un André Negro blessé chez Arden, Sergio Canamasas fait équipe avec Johnny Ceccot Jr. chez Trident Racing, et Tio Ellinas fait ses débuts chez Manor MP, à la place de Jon Lancaster.

Dès les premiers tours de roues, le leader du championnat se montre à son avantage sur le circuit de Catalogne en réalisant un tour en 1:30.798. Il devance Felipe Nasr de quatre dixièmes alors que le Brésilien vient de quitter le baquet de la Williams FW36, dans laquelle il a participé aux EL1 du GP d'Espagne.

Après 10 minutes d'essais, Jolyon Palmer mène toujours les débats devant Felipe Nasr. Les chronos se sont cependant légèrement améliorés puisque le Britannique occupe la première place en 1:30.448. Stéphane Richelmi occupe la troisième position devant Mitch Evans, Stoffel Vandoorne, Daniel Abt, Rio Haryanto et Tom Dillmann.

Après un passage au stand pour effectuer quelques changements sur les monoplaces, les pilotes reprennent la piste afin d'analyser le comportement des pneus Pirelli. Il faut attendre les cinq dernières minutes de la séance pour constater quelques améliorations dans le Top 10.

Cependant, Jolyon Palmer conserve sa première place devant Felipe Nasr. DAMS est une nouvelle fois aux avant-postes avec ses deux monoplaces : Stéphane Richelmi est troisième devant Mitch Evans, Daniel de Jong, Stoffel Vandoorne, Daniel Abt et Rio Haryanto. Du côté des Français, Tom Dillmann est neuvième, Nathanael Berthon 12ème et Arthur Pic 14ème.

Prochain article FIA F2
ART GP sort une belle application mobile

Previous article

ART GP sort une belle application mobile

Next article

Pourquoi le GP2 est-il l'antichambre de la Formule 1 ?

Pourquoi le GP2 est-il l'antichambre de la Formule 1 ?
Charger les commentaires