GP2 - Palmer sort du chaos monégasque

partages
commentaires
GP2 - Palmer sort du chaos monégasque
26 mai 2012 à 21:56

Après un début de saison compliquée par des problèmes électriques sur sa monoplace, le Britannique Jolyon Palmer est revenu dans le coup en s’imposant lors de la course sprint à Monaco, devant Max Chilton et Giedo van der Garde

Après un début de saison compliquée par des problèmes électriques sur sa monoplace, le Britannique Jolyon Palmer est revenu dans le coup en s’imposant lors de la course sprint à Monaco, devant Max Chilton et Giedo van der Garde.

Après le Grand Prix d’Espagne, l’équipe iSport avait décidé de reconstruire un nouveau châssis pour le pilote britannique afin de ne plus rencontrer les problèmes qui ont pourri le début de saison du fils de Jonathan Palmer. Sixième lors de la course principale, Palmer partait en troisième position lors de cette course sprint et a profité de l’accrochage entre Stéphane Richelmi et James Calado au premier virage pour s’emparer du commandement de l’épreuve.

Profitant des difficultés de Calado, le pilote iSport s’est rapidement échappé jusqu’à ce que Max Chilton prenne l’avantage sur le sociétaire de l’équipe Lotus GP. Si Chilton a réduit l’écart face à son compatriote, il ne l’a jamais rejoint et au passage du drapeau à damiers, Palmer signait sa première victoire en GP2 Series.

Profitant de l’abandon de Davide Valsecchi, Giedo van der Garde fait une belle opération au championnat en reprenant quelques points face à son rival italien. Deuxième de la course longue, le Suédois Marcus Ericsson termine la course en quatrième position devant un étonnant Rodolfo Gonzaler, qui inscrit ses premiers points de la saison. Luiz Razia termine sixième devant Nathanael Berthon et Esteban Gutiérrez.

La course fut l’une des plus chaotiques de l’histoire du championnat puisqu’un énorme accrochage s’est produit dans le premier tour, mettant pas moins de huit voitures au tapis.

Driver
Team
1.
Jolyon Palmer
iSport International
2.
Max Chilton
Carlin
3.
Giedo van der Garde
Caterham Racing
4.
Marcus Ericsson
iSport International
5.
Rodolfo Gonzalez
Caterham Racing
6.
Luiz Razia
Arden International
7.
Nathanaël Berthon
Racing Engineering
8.
Esteban Gutiérrez
Lotus GP
9.
Simon Trummer
Arden International
10.
Josef Kral
Barwa Addax Team
11.
Rio Haryanto
Carlin
12.
Nigel Melker
Ocean Racing Technology
Article suivant
GP2 - Victoire princière pour Cecotto à Monaco

Article précédent

GP2 - Victoire princière pour Cecotto à Monaco

Article suivant

Chronique Tom Dillmann : Le potentiel pour de beaux résultats

Chronique Tom Dillmann : Le potentiel pour de beaux résultats
Charger les commentaires