GP2 - Pic et Bianchi au sommet du Nürburgring

Une pole position et deux podiums… Charles Pic et Jules Bianchi ont fait honneur à l’Équipe de France FFSA Circuit sur le circuit du Nürburgring en marquant chacun 10 points dans le 6ème meeting des GP2 Séries, disputé le week-end dernier sur le...

Une pole position et deux podiums… Charles Pic et Jules Bianchi ont fait honneur à l’Équipe de France FFSA Circuit sur le circuit du Nürburgring en marquant chacun 10 points dans le 6ème meeting des GP2 Séries, disputé le week-end dernier sur le circuit du Nürburgring.

Jamais le total des points marqués par les deux représentants de l’Équipe de France FFSA Circuit dans le championnat GP2 Séries n'avait été aussi important en 2011. Avec 20 points sur 33 possibles, également répartis entre eux deux, Charles Pic et Jules Bianchi ont atteint des sommets dans le massif de l'Eifel qui accueillait le week-end dernier les 11ème et 12ème courses de la saison. C'est dans l'adversité que le talent s'exprime. En Allemagne, l'adversité avait pris la forme de stratocumulus porteurs d'ondées et de crachin. Charles et Jules ont répliqué par une pluie de performance de premier choix.

Auteur de la pole position dans les derniers instants d'une séance de qualification complexe, Charles Pic a trouvé la martingale qui lui a permis de devenir le meilleur chasseur de pole position des GP2 Séries (2 sur 6 possibles). "Quand il fait froid, il est plus dur de faire chauffer les pneus avant et le facteur clef était de tirer la quintessence des pneus avant et arrière en même temps," explique le natif de Montélimar. "Je suis très content car après avoir marqué le pas à Silverstone, nous avons bien travaillé pour retrouver notre vitesse de pointe," poursuit le pilote Barwa Addax. "Notre équilibre était moyen en qualifications, » reconnaît quant à lui Jules, « Ça se joue à tellement peu de choses dans de telles conditions entre fraîcheur, menaces de pluie et trafic, que la 4ème place sur la grille était satisfaisante."

Samedi après-midi, à l'extinction de la rampe des feux Charles fait parler la poudre et vire en tête avec autorité. Il mène l'épreuve jusqu'aux arrêts aux stands, Jules suit à quelques longueurs, en 3ème position. Ce sont les pit stops, précoce pour Charles, retardé pour Jules, qui vont faire barrage au succès des deux tricolores. "On n'a peut-être pas pris toutes les bonnes décisions au bon moment," avoue Charles qui voyait Luca Filippi lui ravir le commandement à l'issue des pit stop obligatoires. "Moi, je perds également assez gros pendant le pit stop car nous avons choisi de changer les 4 pneus et j'ai eu du mal à faire chauffer les pneus avant en sortant des stands. Le temps d'y parvenir, c'est le train arrière qui a commencé à se dégrader."

Respectivement deuxième et quatrième sous le drapeau à damier, Charles et Jules se sont placés sur les 7ème et 5ème créneaux de la grille de la course dominicale dont le départ est donné sur une piste humide. Ils pointent aux 2ème (Jules) et 4ème (Charles) places à l'issue d'un premier tour turbulent dans lequel ils passent au travers des gouttes d'eau, contrairement à bon nombre de leurs adversaires. Deux tours plus tard, Jules et Charles roulent de concert, aux 1ère et 3ème places, simplement séparés par l'ancien membre de l’Équipe de France FFSA Circuit, Romain Grosjean. La piste s'assèche lentement mais sûrement et incite les pilotes à troquer leurs pneus pluie contre des slicks. Tandis que Charles écope d'une pénalité pour avoir mordu sur la ligne blanche à la sortie des stands, Jules continue de marteler le bitume en première position, jusqu'au dernier tour... "Valsecchi devait encore passer par les stands mais il m'a compliqué la tâche et j'ai perdu deux secondes à essayer de le dépasser. Du coup, Romain est revenu au contact. J'ai bloqué les roues arrière sur la ligne blanche de la chicane et ça a suffi pour que Romain me dépasse. Mais la 2ème place est un bon résultat et il faut surtout retenir que nous sommes dans une bonne dynamique depuis Silverstone."

Au championnat, Charles Pic occupe la 3ème place avec 34 points tandis que Jules remonte à la 5ème avec 32 points. Quant à Romain Grosjean, sa 3ème place en course 1 et sa victoire -sur le fil- lors de la seconde lui permettent de conforter sa place de leader avec 59 points à son compteur, soit 18 unités d’avance sur son adversaire direct. La dernière manche avant la pause estivale aura lieu en Hongrie, le 30/31 juillet.

[Communiqué de la FFSA]

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Luca Filippi , Romain Grosjean , Charles Pic , Jules Bianchi
Type d'article Actualités