GP2 - Une remontée fantastique pour Grosjean

Même un week-end sans points reste un week-end remarquable pour Romain Grosjean qui, devant le parterre de la Formule 1, a une nouvelle fois exposé tout son talent

Même un week-end sans points reste un week-end remarquable pour Romain Grosjean qui, devant le parterre de la Formule 1, a une nouvelle fois exposé tout son talent.
Deuxième épreuve de la saison GP2 Series sur le circuit de Catalunya en Espagne. Romain Grosjean y arrive en leader du championnat avec une pole position et une victoire acquises lors de la manche d’ouverture en Turquie. Cette fois cependant, c’est le 4ème chrono que le pilote DAMS décroche en qualification.

"En fait, nous avons dominé les essais libres, mais nous n’avons pas réussi à trouver les réglages idéaux pour une température de piste aussi élevée que celle de la séance de qualification. Cependant restons positifs : même avec une voiture loin de son potentiel maximum nous sommes dans le top 5, preuve que l’équipe DAMS est l’une des meilleures !"

Samedi après midi, lors de la course longue, Romain Grosjean prend un bon départ et se cale derrière les leaders. Avec deux interventions de la voiture de sécurité en piste et une dégradation exponentielle des pneus, les positions se jouent lors des arrêts aux stands.

"Nous avons choisi la bonne stratégie en ne changeant que les gommes arrières. Mais les mécaniciens n’ont pas réussi tout de suite à retirer la roue arrière gauche, et ça nous a fait perdre énormément de temps. Dommage car nous aurions sans doute pu ressortir des stands devant Charles Pic et jouer la victoire. Enfin… Barcelone est un circuit où dépasser est une mission très périlleuse, alors je suis satisfait de prendre les points de la quatrième place."

Des points qui seront pourtant retirés à l’équipe DAMS quelques heures après l’arrivée ! Motif : le fond plat de la monoplace numéro 11 est jugé trop bas à l’arrière droit après la course.

"C’est dur de perdre des points que nous avons mérités. Nous ne comprenons pas ce qu’il s’est passé puisque les réglages sont les mêmes que ceux utilisés en qualification. Or là, la voiture ne passe plus au contrôle technique…"

Dimanche, Romain Grosjean s’élance donc 26ème et dernier de la course sprint, avec seulement 26 tours à parcourir pour espérer remonter dans le classement. Un exercice dans lequel n’excellent que les meilleurs, et que le pilote Gravity Sport Management maîtrise à la perfection. A l’issue de l’épreuve et de dépassements en piste sensationnels, il se hisse au 9ème rang !

"La course s’annonçait déjà trop courte, et la voiture de sécurité qui débarque dès le premier tour ne m’a vraiment pas aidé ! Mais j’ai su gérer mes pneus et faire preuve de patience pour ensuite remonter et attaquer au maximum. Je pense même que nous aurions pu entrer dans le top 6… Malheureusement, mon coéquipier ne m’a pas vu et j‘ai perdu un temps capital en fin de course. Maintenant, rendez-vous à Monaco !"

Aucun repos entre-temps puisque dès jeudi, Romain Grosjean retrouvera la Principauté dans laquelle il a connu le succès en 2009. L’objectif sera de faire fondre les 8 points de retard qu’il compte provisoirement au championnat.

[Communiqué de Com'on Racing]

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Romain Grosjean , Charles Pic
Équipes DAMS
Type d'article Actualités