GP2 - Une victoire plutôt inattendue pour Grosjean

Parti de la cinquième position sur la grille de départ, Romain Grosjean s’est parfaitement élancé pour s’emparer de la quatrième place avant de dépasser Charles Pic

Parti de la cinquième position sur la grille de départ, Romain Grosjean s’est parfaitement élancé pour s’emparer de la quatrième place avant de dépasser Charles Pic. Le Français a ensuite profité d’une pénalité infligée à Marcus Ericsson pour gagner sa cinquième course de la saison.

Le pilote DAMS a donc remonté le handicap qu’il avait suite à des qualifications difficiles et conforte sa position en tête du championnat de GP2 Series. Il possède désormais 23 points d’avance sur Giedo van der Garde.

"Cette victoire est magnifique, car je ne pensais pas que nous pourrions le faire en partant de la cinquième place. J'ai pris un bon départ et le premier tour s'est passé sans encombre. On ne pouvait pas faire la stratégie que nous souhaitions parce que Filippi s’était arrêté très tôt. Cependant, tout s’est bien passé et je suis ressorti en deuxième position. A quelques tours de l’arrivé, mon équipe m’a informé qu’Ericsson avait reçu une pénalité et devait effectuer un drive-through. J'ai donc baissé un peu le rythme afin de pouvoir terminer la course avec des pneus en bon état et remporter cette cinquième victoire," a déclaré Grosjean à ToileF1.

La situation a changé depuis les premières saisons de GP2 Series de Grosjean. La monoplace ainsi que les pneumatiques sont différents, et c’est sans doute ce qui lui permet d’effectuer des remontées si spectaculaire.

"Je pense qu’il est nettement plus facile d’effectuer des remontées cette année en GP2 Series, notamment à cause de la dégradation des pneumatiques. Il y a des monoplaces qui roulent quatre ou cinq secondes moins vite en fin de course et même en se battant autant que possible, il est impossible de garder sa place si l’on est aussi lent. Ce dimanche matin, la clef pour marquer des points sera de garder ses pneus en bon état afin d’aller chercher des points en fin de course," a-t-il ajouté.

Avec 23 points d’avance au championnat, Grosjean se positionne comme le grand favori au titre de champion de GP2 Series. Sauf erreur de parcours, il pourrait être titré dès le meeting belge à Spa-Francorchamps. Mais il ne baissera pas la garde et fera tout pour inscrire le maximum de points.

"Le titre trotte déjà dans la tête depuis la première course puisqu’il était clair que c’était l’objectif. On a une avance confortable mais il faudra inscrire des points lors de la course de demain avant de pouvoir partir en vacances se reposer pendant trois semaines avant la Belgique."

Comme un certain Nico Hülkenberg, Grosjean pourrait être titré alors que la saison compte encore un meeting. Il n’attache cependant pas d’importance et estime que cela ne jouera pas un rôle dans un possible retour en Formule 1, qui sera étudié précautionneusement dès le 11 septembre, date de la fin du championnat de GP2 Series.

"Il n’y a malheureusement pas de règles pour aller en Formule 1. Il reste deux meetings et demi en GP2. Il y a le titre à gagner et nous allons donc nous concentrer là-dessus. Nous verrons à partir du 11 septembre ce qu’il adviendra quant à mon futur."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Giedo van der Garde , Nico Hülkenberg , Romain Grosjean , Marcus Ericsson , Charles Pic
Équipes DAMS
Type d'article Actualités