GP2 - Vandoorne s'impose avant la pause

Stoffel Vandoorne a contrôlé avec autorité la course sprint de GP2 à Budapest

Stoffel Vandoorne a contrôlé avec autorité la course sprint de GP2 à Budapest. Il a pu contenir derrière lui les principaux prétendants au titre, Jolyon Palmer et Felipe Nasr. L'animosité entre les deux pilotes s'est ressentie jusqu'au podium, ce qui laisse présager d'une fin de saison électrique entre les deux hommes et Stoffel Vandoorne, qui revient troisième au championnat.

Les pilotes Racing Engineering ont été pénalisés après la première course de GP2 au Hungaroring, ce qui a promu Nathanaël Berthon en pole position de la course sprint devant Stoffel Vandoorne, Felipe Nasr, Daniel Abt et Jolyon Palmer. Au départ, cette hiérarchie a bien évolué : Stoffel Vandoorne a pris la tête devant Felipe Nasr, Nathanaël Berthon, Daniel Abt et Jolyon Palmer. Derrière lui, Arthur Pic et Conor Daly étaient prêts à profiter de tout pépin plus haut. L'Américain a réalisé un départ canon depuis la treizième place.

Takuya Izawa a perdu gros dans ce départ, son aileron endommagé l'incitant à entrer aux stands. Ses mécaniciens étaient prêts, mais le Japonais n'est pas passé par le garage. Le drapeau noir et orange, l'obligeant à s'arrêter pour réparer tout dégât, lui a été immédiatement montré. Plus haut, Daniel Abt n'a eu d'autre choix que de laisser filer Jolyon Palmer. Le pilote DAMS a rapidement dérobé la quatrième position.

La bataille pour la huitième place entre Marco Sorensen et Adrian Quaife-Hobbs a été propre, au contraire de celle entre Johnny Cecotto et Stefano Coletti, qui se sont touchés à plusieurs reprises, ont rebondi sur la chicane. Le pilote Trident a dû passer par les stands pour abandonner, tandis que le Monégasque a continué sa route. Un tour plus tard, Adrian Quaife-Hobbs a trouvé l'ouverture sur le Danois. Simultanément, Jolyon Palmer a continué sa remontée, Nathanaël Berthon glissant au quatrième rang.

La remontée du Britannique s'est intensifiée, le pilote DAMS se débarrassant de Felipe Nasr en une seule tentative. Stoffel Vandoorne, qui a pu se constituer un matelas, l'a rapidement vu fondre. Or, les commissaires se sont penchés sur le cas Nasr/Palmer, le pilote Britannique étant accusé d'avoir forcé la Carlin à quitter la piste.

Stefano Coletti et André Negrão ont été mêlés à une enquête identique quelques tours plus tard. La piste étroite du Hungaroring s'est bien prêtée à ce travail des commissaires... Jolyon Palmer n'a pas été pénalisé suite à l'enquête, au contraire de Stefano Coletti, qui est entré en contact avec son adversaire.

A 12 tours de l'arrivée, la monoplace d'André Negrão s'est retrouvée hors-piste, à l'arrêt après un accrochage avec Simon Trummer, qui a perdu quelques positions dans l'aventure. Sans surprise, les commissaires ont immédiatement planché sur l'affaire. Le fond du top dix a évolué à six tours du but lorsque Tom Dillmann a débordé Marco Sorensen. Raffaele Marciello a profité de la baisse de régime du pilote danois pour lui infliger une pression immédiate. Son coéquipier, Stefano Coletti, a préféré regagner les stands pour abandonner. Au même moment, Kimiya Sato a immobilisé sa monoplace hors-piste pour renoncer.

A l'arrivée, derrière les hommes du podium, Nathanaël Berthon a pu terminer quatrième devant Daniel Abt, Arthur Pic, Conor Daly et Adrian Quaife-Hobbs. Tom Dillmann a essayé de dépasser le Britannique pour le point de la huitième place, mais il s'est brûlé les ailes et a finalement abandonné. Après la course, le Britannique a été pénalisé de 20 secondes de temps supplémentaire (l'équivalent d'un drive-through) pour avoir été jugé responsable de l'accident.

Deux autres pénalités ont été infligées : Daniël de Jong a reçu la même sentence suite à une collision avec Julian Leal. Plus contraignant pour la prochaine manche, André Negrão a poussé Simon Trummer à quitter la piste et a reçu cinq places de pénalité sur la grille de départ de la prochaine course.

Le prochain rendez-vous de GP2 aura lieu en Belgique, où Stoffel Vandoorne évoluera à domicile avec un regain de confiance, grâce à ce succès, le dernier avant la trêve estivale. Les pilotes reviendront en piste à Spa-Francorchamps le week-end du 24 août.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Johnny Cecotto , Stefano Coletti , Tom Dillmann , Adrian Quaife-Hobbs , Kimiya Sato , Takuya Izawa , Nathanaël Berthon , Conor Daly , Marco Sørensen , Julian Leal , Jolyon Palmer , Felipe Nasr , Simon Trummer , Daniel Abt , André Negrao , Arthur Pic , Raffaele Marciello , Stoffel Vandoorne
Équipes Carlin , Racing Engineering , DAMS
Type d'article Actualités