FIA F2
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
31 juil.
Événement terminé
C
Silverstone II
07 août
Prochain événement dans
15 Heures
:
30 Minutes
:
57 Secondes
C
Barcelone
14 août
Prochain événement dans
7 jours
C
Spa-Francorchamps
28 août
Prochain événement dans
21 jours
C
Monza
04 sept.
Prochain événement dans
28 jours
C
Mugello
11 sept.
Prochain événement dans
35 jours
C
Sochi
25 sept.
Prochain événement dans
49 jours

Ilott profite des malheurs de Zhou et Schumacher

partages
commentaires
Ilott profite des malheurs de Zhou et Schumacher
Par :
4 juil. 2020 à 15:54

Callum Ilott (UNI-Virtuosi) a remporté la première course de la saison 2020 de F2, profitant d'un problème pour son équipier Guanyu Zhou et d'une sortie de piste de Mick Schumacher (Prema).

L'épreuve commence bien mal pour Luca Ghiotto qui n'a même pas vu le bout du tour de mise en grille et a dû abandonner sa F2 sur la piste. Au départ du tour de formation, c'est Marino Sato qui reste bloqué sur la grille et doit s'élancer des stands.

Au départ, Guanyu Zhou ne conserve pas longtemps le bénéfice de sa pole position, passé par son équipier Callum Ilott dès le premier virage. Mais le Chinois ne se laisse pas abattre et tente tout pour reprendre la première place, mettant la pression sur son rival dans tous les virages et prenant finalement l'ascendant par l'extérieur dans le virage 7. Au milieu du peloton, Jehan Daruvala, percuté par l'arrière au virage 3 par son équipier chez Carlin et homologue du programme Red Bull Yuki Tsunoda, se retrouve dans le mauvais sens et voit l'ensemble du peloton le dépasser.  

Lire aussi :

Derrière le top 2, Mick Schumacher prend l'ascendant sur Felipe Drugovich pour le compte de la troisième place et met rapidement la pression sur Ilott. Si le Chinois soutenu par Renault s'échappe progressivement, le peloton reste tout de même compact, les dix premiers se tenant en sept secondes à la fin du septième tour. Peu après l'abandon de Sean Gelael, Marcus Armstrong est le premier de ce groupe à plonger dans les stands. Robert Shwartzman prend l'ascendant sur Drugovich en quatrième place. Ce dernier finit par rentrer mais son arrêt au stand est long. Pas aussi long que ceux, désastreux, de Louis Delétraz et Nikita Mazepin qui subissent des problèmes de pistolet sur un de leurs pneus.

Schumacher prend la tête puis perd très gros

Les trois leaders sont les derniers du top 10 à rester en piste, se tenant en 2,3 secondes à la fin du 15e passage. Zhou s'arrête au 18e tour, avec un bon arrêt. Il ressort devant Armstrong qui a profité de sa stratégie décalée pour effectuer un rapproché. En revanche, quand Ilott s'arrête au tour suivant, le Britannique prend l'avantage sur son équipier. Schumacher est le dernier du trio de tête à passer par la ligne des stands et l'Allemand repart virtuellement en tête, derrière les deux HWA, à 20 tours du drapeau à damier, peu avant que Zhou subtilise la seconde position à Ilott au virage 3.

Schumacher est cependant bien vite sous la menace du Chinois. Le pilote UNI-Virtuosi prend l'ascendant au 22e tour entre les virages 3 et 4, de façon autoritaire. Ilott, tentant de profiter d'un Schumacher hors de position, touche légèrement la roue arrière droite de la Prema, sans dommages. Les deux pilotes bataillent alors âprement pour la seconde position et Schumacher doit de nouveau s'incliner avant le virage 4. Il maintient tout de même la pression sur le Britannique dans les tours qui suivent.

Au 27e tour, Zhou ralentit soudainement, victime d'un problème mécanique dans la ligne droite de départ/arrivée. C'est l'abandon pour le pilote chinois et la voie royale pour Ilott qui enchaîne les meilleurs tours. Au 30e tour, Artem Markelov arrête sa voiture en piste, lui aussi victime d'un souci. Cela déclenche l'entrée en jeu du Safety Car. 

La course est relancée au 31e tour. Ilott se met à l'abri de Schumacher mais l'Allemand lui offre la victoire sur un plateau en tirant tout droit dans le virage 7 et en reprenant la piste eu 13e place ! Armstrong se retrouve second, poursuivi par la Prema de Shwartzman. Suivent ensuite Lundgaard, Delétraz, Ticktum, Drugovich et Alesi, le Français étant le seul pilote disposant des pneus les plus tendres. Ticktum s'empare ensuite de la cinquième place et Giuliano Alesi de la septième. 

Ilott s'échappe, Armstrong résiste

Armstrong se manque à quelques tours de la fin et se retrouve fortement menacé par Shwartzman, le tout sous les yeux de Lundgaard et Ticktum. Le pilote ART contient son adversaire et permet à Ilott de filer vers le succès sans aucun problème. Dans le 38e tour, Alesi entre dans le top 6 en passant Delétraz. Dans le 39e, Zhou, 17e, signe le meilleur tour.

Ilott l'emporte donc aisément avec plus de huit secondes d'avance sur un Armstrong qui aura résisté aux assauts de Shwartzman. Parti 18e, Alesi termine sixième.

Autriche I - Course Principale

Pour la F2, l'expérience n'est pas nécessaire pour gagner

Article précédent

Pour la F2, l'expérience n'est pas nécessaire pour gagner

Article suivant

Drugovich gère trois Safety Cars et signe sa première victoire

Drugovich gère trois Safety Cars et signe sa première victoire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Spielberg
Lieu Red Bull Ring
Auteur Fabien Gaillard