Interview exclusive de D'Ambrosio, essayeur Renault

Jérôme D'Ambrosio participera à sa troisième saison en GP2 Series en 2010

Jérôme D'Ambrosio participera à sa troisième saison en GP2 Series en 2010. Le pilote belge roulera une nouvelle fois pour l'écurie DAMS.

En plus du championnat de GP2 Series, Jérôme D'Ambrosio prend de l'envergure et sera pilote essayeur de l'équipe Renault en Formule 1. Il répond en exclusivité pour ToileF1.com à quelques questions sur sa saison à venir.

Comment se sont déroulés vos essais sur le HTTT Paul Ricard ?

"Plutôt bien, même s'il nous reste encore du travail à effectuer d'ici la première course de la saison. Ces trois jours d'essais nous ont appris à travailler avec les nouveaux ingénieurs de DAMS. Ceux-ci ont également pris la mesure de la voiture, qui est très spécifique en sport automobile."

Après deux années avec DAMS, vous connaissez bien l’équipe et son fonctionnement. Est-ce un plus par rapport à certains de vos rivaux qui vont découvrir un nouvel environnement ?

"Oui et non. Il est vrai que je connais beaucoup de monde, mais les ingénieurs sont nouveaux pour la plupart, ainsi que Loïc David, le manager général. Il est donc nécessaire de prévoir un temps d'adaptation mutuel. Les essais du Paul Ricard nous ont aidés à bien progresser de ce côté."

C'est un peu cette année ou jamais pour vous en GP2, qu'espérez-vous réaliser cette saison ?

"En sport auto, il n'existe aucune saison "gratuite". Elles sont toutes déterminantes. Je pense que chaque saison, chaque pilote, débutant ou expérimenté, s'engage dans un championnat avec la ferme intention de le gagner. Pour moi, ce sera pareil en 2010, même s'il est vrai que grâce à mon intégration au RF1 Team, cette saison est une très belle opportunité. Elle peut être un tremplin vers la Formule 1."

Quels sont vos relations avec votre nouvel équipier Ho-Pin Tung ?

"Excellentes. Ho-Pin et moi, nous nous connaissons depuis deux ans car nous sommes tous les deux membres de la Gravity Academy. Je pense que nous travaillerons très bien ensemble pour guider au mieux possible les nouveaux ingenieurs de DAMS."

Qu’est-ce que vous apporte le RF1 Driver Program ?

"Le RF1 Driver Program m'apporte beaucoup de choses dans des domaines bien differents. Tout d'abord, il permet d'appréhender le monde de la F1. J'ai ainsi la possibilité d'assister à des briefings techniques, ce qui constitue une experience très importante dans mon évolution de pilote."

"Nous avons également accès à des préparateurs physiques de premier plan, ce qui est primordial pour pouvoir piloter en monoplace. J'aurai, en outre, l' occasion de prendre le volant d'une F1 pour quelques shakedowns, des essais en ligne droite ou des démonstrations, ce qui me permettra de m'acclimater à la F1. Tout ça dans le but d'être le plus prêt possible si un jour je peux participer à une réelle séance d'essais au volant d'une F1."

A l'inverse de la F1, les dépassements sont plus nombreux en GP2. Comme beaucoup, avez-vous été déçu par le spectacle offert par la Formule 1 à Bahreïn ?

"C'est vrai que les courses sont très disputées en GP2. Cela dit, je n'ai personnellement pas été déçu de la premiere course de F1. J'ai eu la chance pour la premiere fois de vivre une course de F1 avec la radio d'un team sur les oreilles et j'étais très concentré pour en apprendre le plus possible ! Plus globalement, je pense qu il y a toujours eu des Grands Prix plus intenses que d'autres, cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de spectacle a Melbourne ou en Malaisie."

Quelles solutions trouvez-vous qu'il faudrait introduire pour améliorer le spectacle en F1 ?

"L'essentiel, pour garantir le spectacle, c'est que les voitures puissent se dépasser. Pour cela, il faut avant tout limiter les perturbations aérodynamiques et permettre aux pilotes de se suivre de près."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Ho-Pin Tung
Équipes DAMS
Type d'article Actualités