FIA F2
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
39 jours

Latifi surprend De Vries dès le départ et s'impose

partages
commentaires
Latifi surprend De Vries dès le départ et s'impose
Par :
3 août 2019 à 09:31

La Course Principale de la manche du Hungaroring de Formule 2 a vu la victoire de Nicholas Latifi devant le poleman et leader du championnat, Nyck de Vries, qui a perdu l'avantage au premier virage.

Disputée sous la pluie ce vendredi, la séance de qualifications a vu le leader du championnat Nyck de Vries signer la pole position, deux dixièmes devant Luca Ghiotto et sept devant son dauphin au classement pilotes, Nicholas Latifi. Mick Schumacher, quatrième, est le dernier homme dans la seconde du poleman. Initialement qualifié neuvième, Anthoine Hubert a été exclu de la séance, tout comme sa coéquipière Tatiana Calderón, et renvoyé en fond de grille car l'équipe Arden a inversé les pneus avant droit alloués aux deux pilotes, ce qui constitue une infraction.

Lire aussi :

Au moment du départ ce samedi matin, les conditions météo sont sèches avec 22°C dans l'air et 32°C sur la piste. À l'envol, Latifi se positionne rapidement dans les échappement de De Vries, qui a patiné, et à hauteur de Ghiotto. Le Néerlandais, en voulant couvrir une tentative de l'Italien à l'intérieur, manque son freinage et est dépassé par le Canadien qui s'échappe inéluctablement à grands coups de meilleurs tours. À l'entame du quatrième passage, Delétraz, huitième, voit son moteur exploser dans la ligne droite, il doit mettre pied à terre.

Parti en durs, Hubert figure déjà au 12e rang après cinq tours. Il est à la bataille avec Alesi pour la 11e position et finit par le passer au deuxième virage. Les pneus tendres sont rapidement en difficulté et De Vries passe le premier par les stands, ouvrant le bal des arrêts pour les pilotes chaussés de ces gommes. En dépit de son bon rythme, Latifi est appelé dans la pitlane pour couvrir la stratégie de ses principaux adversaires ; il ressort juste devant De Vries qui a profité de ses deux tours pour mettre ses gommes en température, mais prend assez vite ses distances. Derrière eux, un temps aux prises avec un Schumacher pressant, Ghiotto revient sur Aitken pour le compte de la troisième place virtuelle. Au 10e tour, Maini semble connaître une défaillance moteur dans la ligne droite mais l'Indien peut continuer.

À la mi-course, King mène devant Hubert, mais les deux hommes ne se sont pas encore arrêtés. Latifi, De Vries et Aitken suivent, et eux sont passés par les stands. Au 19e tour, le Virtual Safety Car est déployé car Maini a finalement bien abandonné, garant sa voiture dans l'échappatoire à la sortie du virage 4. King et Hubert sont encore trop loin de l'arrivée pour pouvoir s'arrêter et monter des tendres. Le grand perdant de cette neutralisation est Schumacher, qui est dépassé quasi immédiatement par Matsushita et menacé par son équipier Gelael. Au 25e tour, Latifi dépasse Hubert sur la piste et sans résistance du Français qui n'est pas sur la même course.

Lire aussi :

À dix tours de l'arrivée, King et Hubert s'arrêtent enfin, repartant respectivement neuvième et 12e. Un regroupement a lieu derrière Aitken, troisième, avec Ghiotto, Matsushita et Schumacher qui se tiennent en deux secondes et demie. L'Allemand commet alors une erreur dans le virage 4, en tirant au large, et se plaint que ses pneus sont "morts" ; Sette Câmara en profite et le passe, le Brésilien s'emparant ainsi de la sixième position. King fond littéralement sur Ilott et Schumacher, qu'il double pour se hisser au septième rang. Devant le Britannique, une lutte à trois s'engage entre Ghiotto, Matsushita et Sette Câmara, l'Italien résiste au Japonais dans le premier virage et ce dernier est surpris par le Brésilien au virage 3. Dans le tour suivant, King se jette à l'intérieur de Matsushita au premier virage et lui chipe la sixième position. Le moteur de Boschung explose alors à trois tours de l'arrivée, répandant de l'huile sur la trajectoire à l'approche des virages 4 et 5, ce qui déclenche l'entrée en piste du Safety Car. L'huile déposée manque de surprendre De Vries au virage 4.

Et la course s'arrête ici puisque l'arrivée se fait sous régime de voiture de sécurité. Latifi s'impose donc devant De Vries, Aitken, Ghiotto, Sette Câmara et King. Hubert échoue quant à lui au 11e rang, alors qu'il semblait capable de revenir dans le top 10.

Hungary Hungaroring - Course Principale

Article suivant
Boschung revient en F2 avec Trident sur le Hungaroring

Article précédent

Boschung revient en F2 avec Trident sur le Hungaroring

Article suivant

Première victoire en F2 pour Mick Schumacher !

Première victoire en F2 pour Mick Schumacher !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Hungaroring
Catégorie Course 1
Auteur Fabien Gaillard