Latifi s'impose au milieu des crashs

Nicholas Latifi a fait parler l'expérience en remportant la Course Sprint de Bakou, encore une fois très animée.

Latifi s'impose au milieu des crashs

Le pilote de réserve Williams était une véritable force tranquille ce dimanche, conservant son sang-froid et réalisant des dépassements décisifs sans prendre de risques inutiles. Il devance Juan Manuel Correa, qui s'élançait en première ligne, alors que le poleman Nikita Mazepin a chuté dans le classement dès le premier tour.

Jack Aitken a chipé la troisième place à Nyck de Vries grâce à l'aspiration à la fin de l'avant-dernier tour, tandis que Mick Schumacher, Sérgio Sette Câmara, Dorian Boccolacci et Sean Gelael complètent les points – un résultat décevant pour l'Indonésien, qui était en tête au premier virage. 

Lire aussi:

La course a été marquée par trois accidents qui ont entraîné des neutralisations de l'épreuve. Tout d'abord, Tatiana Calderón a manqué un freinage au premier tour et a entraîné Ralph Boschung et Louis Delétraz dans son erreur, les trois pilotes étant alors contraints à l'abandon. Giuliano Alesi a percuté le mur dans une tentative de dépassement optimiste sur Guan Yu Zhou, tandis que Luca Ghiotto est également parti à la faute ; Nikita Mazepin et Jordan King ont été surpris par l'UNI-Virtuosi accidentée et ont dû jeter l'éponge.

Au championnat, Latifi prend le large avec 62 points, devançant Aitken (43), Ghiotto (39), de Vries (38) et Sette Câmara (33).

Azerbaijan Bakou - Course Sprint

 

partages
commentaires
Aitken émerge du chaos en vainqueur

Article précédent

Aitken émerge du chaos en vainqueur

Article suivant

Chaos au restart : les pilotes étaient-ils mal informés ?

Chaos au restart : les pilotes étaient-ils mal informés ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Bakou
Auteur Benjamin Vinel