FIA F2
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
C
Barcelone
14 août
Prochain événement dans
6 jours
C
Spa-Francorchamps
28 août
Prochain événement dans
20 jours
C
Monza
04 sept.
Prochain événement dans
27 jours
C
Mugello
11 sept.
Prochain événement dans
34 jours
C
Sochi
25 sept.
Prochain événement dans
48 jours

Le point GP2 - Gasly intouchable en Hongrie

partages
commentaires
Le point GP2 - Gasly intouchable en Hongrie
Par :
26 juil. 2016 à 14:15

La machine Gasly est-elle lancée ? Après avoir remporté sa première victoire en sport auto depuis 2013 à Silverstone, Pierre Gasly a dominé le week-end du Hungaroring, ne laissant que des miettes à ses adversaires.

Le pilote Prema était déjà largement au-dessus du lot en essais libres et en qualifications, devançant tous ses rivaux d'une demi-seconde à chaque fois.

Course Principale

Signant la pole devant Sergey Sirotkin, Antonio Giovinazzi, Nobuharu Matsushita et Norman Nato, Gasly a conservé la tête de la course au départ et a creusé un écart de 1"699 seconde dans le premier tour et a géré ce rythme pour porter son avance à 2"848 au septième tour. Il devançait alors Giovinazzi, Nato et Sirotkin.

Le quatuor de tête avait fait le choix de prendre le départ en pneus tendres et a donc effectué le passage par les stands obligatoire en début de course, pour chausser les gommes dures. La hiérarchie et l'écart entre les quatre hommes n'a pas grandement changé, mais ils se sont retrouvés dans le peloton et ont dû dépasser.

Norman Nato a connu une deuxième partie de course difficile et n'a pu faire mieux que septième, mais Gasly, Giovinazzi et Sirotkin ont efficacement taillé dans le peloton et ont conservé un rythme convainquant. Quant à l'écart entre les deux pilotes Prema en tête de la course, il a été compris entre 1"365 et 4"013 tout au long de la course. C'est au 25e tour que Gasly a creusé l'écart jusqu'à ces quatre secondes, avant de gérer son avance pour que celle-ci atteigne son plus bas niveau au tout dernier tour.

"J'ai essayé de creuser l'écart d'entrée de jeu avec les tendres, j'étais un poil plus rapide qu'Antonio derrière moi, donc j'ai pu creuser un écart de trois secondes", a expliqué le Français pour Motorsport.com"Après, j'ai géré un peu les pneus pour essayer de les emmener le plus loin possible. Après l'arrêt, on avait pareil, encore le même écart, et ils me tenaient au courant du rythme derrière."

"J'ai bien tenu, même si avec le trafic, ça n'a pas été simple. J'ai perdu un peu de temps, j'ai essayé d'en perdre le moins possible mais ce n'est jamais facile. Du coup, en fin de course, j'ai vu qu'ils revenaient un peu et j'ai géré pour repousser vraiment jusqu'à la fin et contrôler l'écart jusqu'à l'arrivée. Ça n'a pas été une course facile, parce qu'ils attaquaient fort derrière moi."

Pierre Gasly, PREMA Racing en tête
Pierre Gasly, PREMA Racing en tête

C'était plus compliqué pour Giovinazzi, car Sirotkin lui a mis une pression certaine en restant dans sa zone DRS du 16e au 34e tour. L'Italien a toutefois bien résisté pour prendre la deuxième place, permettant ainsi à Prema Racing de signer le doublé.

Raffaele Marciello a particulièrement bien fait fonctionner la stratégie alternative d'un départ en pneus durs avant de chausser les pneus tendres en fin de course. Le pilote Russian Time n'était que huitième sur la grille mais a maintenu un rythme soutenu en tête de la course lorsque les leaders se sont arrêtés au stand, au point même de rendre Pierre Gasly quelque peu inquiet, tournant entre 1'31"137 et 1'31"416 du 15e au 23e tour. C'est à ce moment-là qu'il a chaussé les gommes tendres, semble-t-il sans la moindre perte de performance sur son train de durs.

Arthur Pic a mené une course solide jusqu'au cinquième rang pour se classer devant Nobuharu Matsushita et les Racing Engineering de Norman Nato et Jordan King.

Oliver Rowland a signé le meilleur tour en course, mais le Britannique ne s'étant pas classé dans le top 10, c'est Nobuharu Matsushita qui hérite des deux points.

 Hungaroring - Course Principale

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1  Pierre Gasly  Prema Powerteam 36 55:29.672
2  Antonio Giovinazzi  Prema Powerteam 36 1.365
3  Sergey Sirotkin  ART Grand Prix 36 2.835
4  Raffaele Marciello  RUSSIAN TIME 36 7.616
5  Arthur Pic  Rapax 36 9.908
6  Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 36 12.861
7  Norman Nato  Racing Engineering 36 17.713
8  Jordan King  Racing Engineering 36 21.906
9  Artem Markelov  RUSSIAN TIME 36 22.101
10  Mitch Evans  Campos Racing 36 23.980

Voir le classement complet ici

Pierre Gasly, PREMA Racing, Antonio Giovinazzi, PREMA Racing et Sergey Sirotkin, ART Grand Prix
Podium : le vainqueur Pierre Gasly, PREMA Racing ; le deuxième Antonio Giovinazzi, PREMA Racing ; le troisième Sergey Sirotkin, ART Grand Prix

Course Sprint

Enfin l'heure de Sirotkin est arrivée ! Le Russe a remporté sa première victoire de la saison grâce à une course rondement menée. Sirotkin ne s'élançait pourtant que du sixième rang, mais un excellent envol lui a permis de s'emparer de la deuxième place au premier virage.

La course a ensuite été neutralisée par la voiture de sécurité suite à un carambolage provoqué par un tête-à-queue d'Arthur Pic, qui a également contraint Alex Lynn, Nobuharu Matsushita et Luca Ghiotto à l'abandon. Cependant, dès que le drapeau vert a été agité, Sirotkin a signé un très beau dépassement sur Jordan King pour s'emparer de la tête de la course.

"J'étais derrière King, leader de la course, au restart de la voiture de sécurité, et il a adopté une tactique plutôt maligne lorsque la course a repris, ré-accélérant à un endroit où je ne m'y attendais pas", commente le pilote ART pour Motorsport.com. "Donc il a tout de suite creusé l'écart, mais il a bloqué sa roue dans l'avant-dernier virage et est sorti de la piste."

"Je ne sais pas s'il aurait été illégal de le doubler là, mais je me suis dit que j'aurais une autre opportunité de remporter la victoire et je l'ai laissé repasser devant. Puis nous nous sommes retrouvés côte à côte dans le premier virage, puis le deuxième où j'ai changé de direction en sortie pour lui faire l'extérieur dans le virage 3 et prendre la tête de la course."

Sergey Sirotkin, ART Grand Prix et Jordan King, Racing Engineering
Sergey Sirotkin, ART Grand Prix et Jordan King, Racing Engineering, à la lutte pour la tête de la course

Sirotkin a ensuite connu une promenade de santé, creusant facilement un écart de plusieurs secondes : "À partir de là, dans l'air propre, le rythme était idéal. Je n'ai pas du tout attaqué à la limite, j'ai juste géré l'écart en cas de voiture de sécurité ou d'autre incident. Dans les quatre derniers tours, quand j'ai su que s'il se passait quoi que ce soit, la course ne reprendrait pas, j'ai décidé d'augmenter mon rythme, et l'écart est passé de 2,5 secondes à 4,9 secondes."

Jordan King et Norman Nato, qui monopolisaient la première ligne de la grille, ont rallié l'arrivée aux deuxième et troisième places, devant Artem Markelov, Mitch Evans et Oliver Rowland.

Pierre Gasly, qui partait de la huitième place, a perdu quelques positions en passant dans l'herbe au moment du carambolage du premier tour, et a dû se contenter de la septième place, mais a encore démontré son rythme supérieur : il a facilement signé le meilleur tour en course, malgré tous les efforts de Sergey Sirotkin pour s'octroyer ces deux points supplémentaires.

Le tout dernier assaut du Russe s'est conclu en 1'29"312, alors que Gasly avait donné le ton neuf tours plus tôt en 1'29"483, avec une voiture par conséquent plus lourde, avant de réussir un temps de 1'29"184 dans l'avant-dernière boucle. Encore une fois, le pilote Prema prouvait sa supériorité sur le Tourniquet Hongrois.

Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, PREMA Racing

"C'est sûr que comme c'est difficile de doubler ici, il valait mieux prendre deux points avec le meilleur temps, essayer de se concentrer là-dessus sachant qu'on a la performance depuis vendredi", explique Gasly pour Motorsport.com.

"[L'équipe m'a] dit de pousser, j'ai poussé une première fois. À quelques tours de la fin, pareil, ils m'ont dit de retenter. Au final, j'ai bien fait : Sirotkin a amélioré au dernier tour, donc ça n'aurait pas suffi. Du coup, je prends les deux points, je pense que c'est ce qu'il y avait de mieux à faire en vue des conditions ici et de la manière dont la course s'est déroulée."

À noter qu'Antonio Giovinazzi, coupable d'un accrochage avec Matsushita au premier virage, s'est classé bon dernier, notamment pénalisé de dix secondes.

Propos de Sergey Sirotkin recueillis par Oleg Karpov

 Hungaroring - Course Sprint

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1  Sergey Sirotkin  ART Grand Prix 28 44:47.059
2  Jordan King  Racing Engineering 28 4.953
3  Norman Nato  Racing Engineering 28 7.506
4  Artem Markelov  RUSSIAN TIME 28 8.988
5  Mitch Evans  Campos Racing 28 14.146
6  Oliver Rowland  MP Motorsport 28 15.283
7  Pierre Gasly  Prema Powerteam 28 16.662
8  Raffaele Marciello  RUSSIAN TIME 28 20.939
9  Sergio Canamasas  Carlin Motorsport 28 25.985
10  Sean Gelael  Campos Racing 28 30.884

Voir le classement complet ici

Podium : le vainqueur Sergey Sirotkin, ART Grand Prix; le deuxième Jordan King, Racing Engineering; le troisième Norman Nato, Racing Engineering
Podium : le vainqueur Sergey Sirotkin, ART Grand Prix ; le deuxième Jordan King, Racing Engineering ; le troisième Norman Nato, Racing Engineering

Championnat

Avec un classement général particulièrement serré avant ce meeting hongrois, nombreux étaient les pilotes à pouvoir prendre la tête du championnat. Grâce à sa pole position et à sa victoire dans la course principale du week-end, c'est Pierre Gasly qui s'en empare avec une belle avance de 11 points sur son coéquipier Antonio Giovinazzi.

Auteur d'un décevant week-end, Oliver Rowland perd trois places et se retrouve quatrième alors que la progression la plus notable est celle de Sergey Sirotkin. Le pilote ART n'avait marqué que 40 points lors des cinq premiers meetings mais en a inscrit 30 au Hungaroring, ce qui le propulse de la onzième à la huitième place du championnat, qui plus est désormais à seulement 15 points de la troisième place. Va-t-il continuer sur cette lancée ce week-end, à Hockenheim ?

Championnat de GP2 Series après 12 courses sur 22

 PiloteÉquipeSpain BARMonaco MONAzerbaijan BAKAustria RBRUnited Kingdom SILHungary HUNPts
1 France Pierre Gasly Prema 3 2 15 13 Ab 2 Ab 7 1 7 1 7 107
2 Italy Antonio Giovinazzi (R) Prema 18 Ab 11 18 1 1 Ab 5 2 4 2 17 96
3 Italy Raffaele Marciello Russian Time 8 5 6 3 3 11 3 4 9 6 4 8 85
4 United Kingdom Oliver Rowland MP 10 6 3 7 4 15† 6 2 3 3 11 6 83
5 France Norman Nato Racing Eng. 1 16 2 6 Ab Ab 7 12 7 22† 7 3 81
6 United Kingdom Jordan King Racing Eng. 7 3 Ab 16 12† 4 8 1 8 1 8 2 80
7 New Zealand Mitch Evans Campos 12 14 5 4 5 Ab 1 8 4 13 10 5 77
8 Russia Sergey Sirotkin ART Ab 11 Ab Ab 2 3 12 6 18 21 3 1 70
9 Russia Artem Markelov Russian Time 4 4 1 8 Ab 5 Ab 11 10 12 9 4 65
10 Japan Nobuharu Matsushita ART 11 8 8 1 6 Ab  EX  EX 6 5 6 Ab 56
11 United Kingdom Alex Lynn DAMS 6 1 4 5 Ab 9 11 3 16 14 12 Ab 51
12 Italy Luca Ghiotto (R) Trident Ab 12 Ab 14 9 12 4 9 5 2 17 Ab 38
13 Indonesia Sean Gelael Campos 17 13 13 Ab 7 Ab 2 Ab 21 18 22 10 24
14 Canada Nicholas Latifi DAMS 2 7 Ab Ab Ab 13 10 Ab 11 10 16 12 21
15 Germany Marvin Kirchhöfer (R) Carlin 15 15 7 2 Ab 10 Ab 19 12 8 14 13 19
16 Spain Sergio Canamasas Carlin 5 9 12 10 Ab 6 Ab 10 13 9 18 9 14
17 France Arthur Pic Rapax 13 Ab 10 9 Ab 8 9 18 14 11 5 Ab 14
18 Sweden Jimmy Eriksson (R) Arden 16 19 Ab 15 11† Ab 5 13 15 17 21† Ab 10
19 Netherlands Daniël de Jong MP 14 17 9 11 8 14 14 20 19 16 15 11 6
20 Sweden Gustav Malja Rapax 9 10 14 12 10 Ab 13 16 22 19 13 14 3
21 Malaysia Nabil Jeffri (R) Arden 19 18 Ab 17 Ab 7 Ab 17 17 15 20 16 2
22 Indonesia Philo Paz Armand (R) Trident Ab Ab 16 Ab Ab Ab 15 14 20 20 19 15 0
23 Austria René Binder ART             16 15         0
Pole position - Meilleur tour en course - (R) = Rookie
Oliver Rowland, MP Motorsport
Les enjeux du week-end GP2 - Gasly sur sa lancée ?

Article précédent

Les enjeux du week-end GP2 - Gasly sur sa lancée ?

Article suivant

Chronique Sirotkin - Enfin la victoire !

Chronique Sirotkin - Enfin la victoire !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Hungaroring
Lieu Hungaroring
Pilotes Sergey Sirotkin , Pierre Gasly
Équipes Prema Powerteam
Auteur Benjamin Vinel