Leclerc déplore une consigne d'équipe "un peu inutile"

partages
commentaires
Leclerc déplore une consigne d'équipe
Par : Benjamin Vinel
28 nov. 2017 à 09:00

La Course Principale de Formule 2 à Abu Dhabi a connu un final quelque peu surprenant : Charles Leclerc, troisième, a levé le pied à la sortie du dernier virage pour céder le podium à son coéquipier Antonio Fuoco.

Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Antonio Fuoco, PREMA Powerteam
Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Charles Leclerc, PREMA Powerteam, Norman Nato, Pertamina Arden
Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Podium : le troisième Antonio Fuoco, PREMA Powerteam (disqualifié)
Charles Leclerc, PREMA Powerteam

Entre les deux pilotes Prema, l'arrivée s'est jouée à la photo-finish, avec 15 millièmes de seconde les séparant. On a un temps cru que Charles Leclerc avait eu un problème technique, mais Prema Racing lui a bel et bien demandé de laisser passer son coéquipier Antonio Fuoco.

Tandis que Leclerc était déjà Champion, Fuoco était en lutte avec un autre débutant, Nyck de Vries, pour être septième du championnat et donc deuxième meilleur rookie derrière le Monégasque.

"Je n'ai eu aucun problème", déclarait Leclerc pour Motorsport.com juste après la course. "C'était juste une consigne d'équipe, parce qu'Antonio joue encore le championnat pour être deuxième rookie, donc ils m'ont demandé de le laisser passer."

"Je ne suis pas ravi, évidemment, parce qu'à mon avis, c'est un peu inutile, mais d'un autre côté, si ça peut aider Antonio à obtenir un meilleur résultat au championnat, je l'aiderai parce que je n'ai plus rien à gagner. Un podium aurait été bien, et c'était assez frustrant parce que notre course était très bonne ; j'aurais adoré monter sur le podium. Je ne suis pas d'accord à 100% avec cette décision, mais au final, ce sont les consignes d'équipe, et parfois, il faut montrer qu'on est capable de les accepter."

Fuoco, quant à lui, s'est montré reconnaissant vis-à-vis de son équipier dans la conférence de presse d'après-course : "J'aimerais remercier Charles d'avoir ralenti dans le dernier tour, il a fait quelque chose de très bien pour moi en me laissant passer, et c'est bien pour l'équipe."

Cette manœuvre aura toutefois été vaine, puisque Fuoco a été disqualifié en raison de pressions pneumatiques trop basses. Avec l'exclusion du vainqueur Oliver Rowland également, Leclerc a officiellement été classé deuxième... et Nyck de Vries quatrième, ce qui lui a finalement permis de prendre la septième place du championnat avec 16 points d'avance sur Fuoco.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

 
Prochain article FIA F2
Leclerc adopte le casque de son père en signe d'hommage

Previous article

Leclerc adopte le casque de son père en signe d'hommage

Next article

Top 10 - Les meilleurs pilotes F2 en 2017

Top 10 - Les meilleurs pilotes F2 en 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Abu Dhabi
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Antonio Fuoco , Charles Leclerc
Équipes Prema Powerteam
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités