Les enjeux GP2 - Giovinazzi vs. Gasly, ultime round !

partages
commentaires
Les enjeux GP2 - Giovinazzi vs. Gasly, ultime round !
Par : Benjamin Vinel
25 nov. 2016 à 19:10

La saison 2016 de GP2, théâtre d'une hiérarchie très décousue en première moitié de campagne, a tourné au duel entre les deux pilotes Prema, Antonio Giovinazzi et Pierre Gasly. Ultime round ce week-end !

Qui pour succéder à Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Nico Hülkenberg, Romain Grosjean et autres Stoffel Vandoorne ? Techniquement, trois hommes sont en lice pour le titre GP2 2016 : Antonio Giovinazzi, Pierre Gasly et Raffaele Marciello. Cependant, les pilotes Prema Racing caracolent en tête, et les chances de titre de Marciello sont très faibles.

Candidats au titre GP2

PiloteÉquipePointsPolesVictoiresPodiumsTemps forts en carrière
 Antonio Giovinazzi Prema 197 2 5 8

Champion - Formula China 2012

2e - British F3 2013

2e - F3 Europe 2015

 Pierre Gasly Prema 190 4 3 8

Champion - Eurocup FR2.0 2013

2e - Formule Renault 3.5 2014

8e - GP2 Series 2015

 Raffaele Marciello Russian Time 158  0 6

Champion - F3 Europe 2013

8e - GP2 Series 2014

7e - GP2 Series 2015

Bien que Prema se soit préparé au GP2 de façon idéale avec notamment des recrutements de premier choix et dispose d'un palmarès exceptionnel en F3 Europe, les performances de l'équipe italienne ont surpris. Pierre Gasly était attendu aux avant-postes, mais bien des observateurs pensaient que Sergey Sirotkin, Alex Lynn et même Mitch Evans seraient ses principaux rivaux.

C'est pourtant son coéquipier Antonio Giovinazzi, plus âgé mais débutant en GP2, qui aborde ce dernier meeting de la saison en qualité de leader du championnat, avec sept points d'avance.

Giovinazzi peut donner un véritable coup de fouet à sa carrière avec ce titre, alors que Gasly souhaite certainement prouver à Red Bull qu'il n'aurait pas volé de courir en Formule 1 dès 2017. Les deux hommes mériteraient le sacre, mais un seul sera couronné !

N'oublions pas l'éventualité peu probable d'un retour de Raffaele Marciello, qui accuse un déficit de 39 points avec 48 unités à prendre. Pour que Marciello soit champion, il faudrait que les deux pilotes Prema connaissent un week-end catastrophique... et surtout que l'Italien qui n'a toujours pas gagné cette saison, monte enfin sur la première marche du podium !

Pierre Gasly, PREMA Racing, Antonio Giovinazzi, PREMA Racing & Raffaele Marciello, RUSSIAN TIME
Pierre Gasly (PREMA Racing), Antonio Giovinazzi (PREMA Racing) & Raffaele Marciello (RUSSIAN TIME)

Le plateau

On note trois changements de pilotes sur le plateau de ce dernier meeting. Chez Rapax, Arthur Pic avait fait l'impasse sur la manche malaisienne, souffrant ; cependant, Johnny Cecotto Jr conserve le baquet du Français et va continuer à améliorer son propre record du nombre de courses en GP2, le Vénézuélien ayant fait ses débuts dans la discipline en 2009.

La monoplace laissée vacante par Jimmy Eriksson chez Arden est désormais occupée par Emil Bernstorff, qui fait ce week-end ses débuts en GP2. Le Britannique n'avait pas de programme de course cette saison, malgré une campagne remarquable en GP3 l'an passé.

Enfin, Louis Delétraz va également faire ses débuts en GP2 chez Carlin, remplaçant Marvin Kirchhöfer. Le jeune pilote Renault a obtenu le titre de vice-champion en Formule V8 3.5 il y a quelques semaines.

Essais Libres

Toujours très à l'aise sur le circuit de Yas Marina, Pierre Gasly a signé le meilleur temps des essais libres, seul pilote à tourner en moins de 1'51. Le Français devançait son ancien coéquipier Alex Lynn, son coéquipier actuel Antonio Giovinazzi et Nobuharu Matsushita. Les quatre hommes se tenaient dans un mouchoir de poche, mais une demi-seconde les séparait du reste du peloton !

Raffaele Marciello ne s'est classé que 11e, alors qu'Emil Bernstorff et Louis Delétraz ont fait leur apprentissage du GP2, respectivement, 16e et 21e.

En dehors de nombreuses sorties de piste sur un circuit où il n'y a ni herbe, ni graviers, seuls deux incidents ont été à signaler. Mitch Evans a immobilisé sa Campos en bord de piste en début de séance, en proie à un problème technique.

Quelques instants plus tard, Sergio Canamasas a évité un chat qui se trouvait sur la piste. Étonnant, alors qu'un félin (le même ?) a déjà fait un tour dans le paddock ce jeudi !

 Abu Dhabi - Essais Libres

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1  Pierre Gasly  Prema Powerteam 1'50.940  
2  Alex Lynn  DAMS 1'51.002 0.062
3  Antonio Giovinazzi  Prema Powerteam 1'51.067 0.127
4  Nobuharu Matsushita  ART Grand Prix 1'51.149 0.209
5  Norman Nato  Racing Engineering 1'51.687 0.747
6  Oliver Rowland  MP Motorsport 1'51.700 0.760
7  Jordan King  Racing Engineering 1'51.795 0.855
8  Johnny Cecotto Jr Rapax 1'51.873 0.933
9  Sergey Sirotkin  ART Grand Prix 1'51.892 0.952
10  Nicholas Latifi  DAMS 1'51.964 1.024

Voir le classement complet ici

Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly (PREMA Racing)

Qualifications

Les qualifications ont été une véritable démonstration de Pierre Gasly. Le pilote Prema a adopté une tactique alternative en roulant au milieu de la séance, à un moment où les autres concurrents étaient tous au stand entre leurs deux runs.

"En fait, c'est la stratégie dont nous avions décidé avec l'équipe ; faire un run au milieu de la séance pour avoir la piste claire pour mon tour lancé", explique Gasly. "C'était clairement la meilleure stratégie, car les pneus et les freins étaient prêts."

Sergey Sirotkin occupait alors le haut du classement avec un temps de 1'48"464, mais Gasly a profité de la piste parfaitement claire qui s'offrait à lui pour signer un tour canon en 1'47"476, une seconde plus rapide !

"La voiture était fantastique", poursuit le Français. "Je faisais ce que je voulais avec. Cela n'a pas toujours été comme ça, mais aujourd'hui, la voiture était parfaite. Nous avons pris une bonne décision, donc j'aimerais remercier l'équipe. Et c'était l'un de mes meilleurs tours en GP2 !"

Sirotkin a tenté de riposter par la suite, faisant jeu égal dans les deux premiers partiels mais perdant près de quatre dixièmes dans le dernier secteur, le plus technique.

Artem Markelov a quelque peu créé la surprise en se hissant à la troisième place dans son dernier tour, devant Nobuharu Matsushita et Oliver Rowland.

Antonio Giovinazzi n'a pas eu la réussite de son côté lors de ces qualifications, gêné par des pilotes plus lents à plusieurs reprises – Luca Ghiotto a d'ailleurs été pénalisé de trois places, tout comme Philo Paz Armand pour s'être mis en travers du chemin de Gustav Malja.

Ainsi, Giovinazzi ne s'élancera que depuis la sixième place de la grille de départ, ayant réalisé ses deux meilleurs temps en 1'48"288 et... 1'48"289 ! Quant à Raffaele Marciello, il voit ses maigres chances de titre s'éloigner un peu plus avec la huitième place de ces qualifications.

 Abu Dhabi - Qualifications

 PiloteÉquipeTempsÉcart
1  Pierre Gasly  Prema Powerteam 1'47.476  
2  Sergey Sirotkin  ART Grand Prix 1'47.804 0.328
3  Artem Markelov  RUSSIAN TIME 1'47.901 0.425
4  Nobuharu Matsushita  ART Grand Prix 1'47.997 0.521
5  Oliver Rowland  MP Motorsport 1'48.130 0.654
6  Antonio Giovinazzi  Prema Powerteam 1'48.288 0.812
7  Norman Nato  Racing Engineering 1'48.307 0.831
8  Raffaele Marciello  RUSSIAN TIME 1'48.368 0.892
9  Alex Lynn  DAMS 1'48.524 1.048
10  Mitch Evans  Campos Racing 1'48.559 1.083

Voir le classement complet ici

Pierre Gasly, PREMA Racing, auteur de la pole position
Pierre Gasly (PREMA Racing), auteur de la pole position

Pierre Gasly fait certainement la bonne opération avec cette pole position, réduisant l'écart à trois points sur son coéquipier Antonio Giovinazzi et prenant une option sur la victoire de la course principale. Gasly peut même remporter le titre dès ce samedi s'il marque 20 points de plus que Giovinazzi, un scénario plausible. Quant à l'Italien, il pourrait être sacré en cas de coup de théâtre s'il inscrivait 14 unités de plus que son rival.

"Ce que je vais faire, c'est essayer d'être rapide", déclare Gasly, auteur de la pole position, quant à son approche pour la course principale du week-end. "Nous savons tous que la course est différente des qualifications. Ce n'est évidemment ni la même stratégie, ni la même façon de piloter. Il faut davantage gérer les pneus."

"Demain, nous aurons toute la journée pour nous préparer. J'essaierai d'être prêt, mais je me suis suffisamment préparé pour ce week-end de course et j'ai vraiment hâte de prendre le départ depuis la pole position."

"En partant sixième, nous ne sommes vraiment pas loin de Pierre", renchérit Giovinazzi. "Il est en pole, mais nous avons deux longues courses devant nous, donc nous pouvons encore faire beaucoup."

Qui remportera le titre ? Antonio Giovinazzi, Pierre Gasly ou Raffaele Marciello ? Que le meilleur gagne !

Antonio Giovinazzi, PREMA Racing, Pierre Gasly, PREMA Racing & Raffaele Marciello, RUSSIAN TIME
Prochain article FIA F2
Gasly fait un grand pas vers le titre GP2

Previous article

Gasly fait un grand pas vers le titre GP2

Next article

Hilmer Motorsport vers un retour en GP2

Hilmer Motorsport vers un retour en GP2

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Yas Marina
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Raffaele Marciello , Antonio Giovinazzi , Pierre Gasly
Équipes Prema Powerteam
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Preview