Mitch Evans se tourne vers le WEC et le DTM

Les temps sont durs pour Mitch Evans. Quatrième du championnat GP2 l'an passé, il avait abordé cette campagne avec de logiques espoirs de titre, mais tout semble aller de travers pour le Néo-Zélandais.

Entre une certaine malchance avec des problèmes techniques à répétition et un étonnant manque de compétitivité lors des derniers meetings, Evans se retrouve neuvième du championnat à 159 points du leader et à 68 points de la quatrième place qui lui est nécessaire pour être éligible à la Super Licence.

Super Licence - Qui peut l'avoir en 2016?

Seul Champion GP3 à ne jamais avoir signé avec une équipe de F1, et même à ne jamais avoir pris le volant d'une F1 faute de budget, Evans s'est fait à l'idée que la catégorie reine du sport automobile n'était pas forcément à sa portée et commence à évaluer ses options dans d'autres disciplines.

Il s'agit notamment du LMP1, alors qu'Evans a disputé les 24 Heures du Mans 2015 avec Jota Sport, se classant à une belle deuxième place dans la catégorie LMP2.

"Idéalement, j'aimerais être avec un constructeur dans une catégorie de pointe, que ce soit le DTM ou le LMP1," révèle le pilote Russian Time pour Motorsport.com. "De façon réaliste, la F1, c'est fini, donc j'essaie de commencer une carrière avec un constructeur. Je pense que c'est l'option la plus sensée."

"Le sport auto est ainsi ; il faut être avec les gens qui peuvent financer un bon projet, parce que trouver des sponsors est extrêmement difficile de nos jours."

Evans handicapé par un problème technique indécelable

D'ici la fin de la saison, Evans va se concentrer sur sa campagne GP2, mais n'exclut pas d'effectuer des essais avec des constructeurs dans les deux disciplines qui l'intéressent.

"En termes de course, non. Je vais peut-être faire des essais à la fin de l'année," ajoute-t-il. "Beaucoup d'équipes évaluent des trucs pour Le Mans, donc j'espère pouvoir obtenir un test à la fin de l'année avec un ou deux constructeurs. Je ne peux pas en dire beaucoup plus, mais c'est ce vers quoi nous travaillons."

À noter que les trois constructeurs présents en DTM tiennent habituellement des essais consacrés aux rookies en fin de saison.

A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Mitch Evans
Équipes RUSSIAN TIME
Type d'article Actualités
Tags avenir, dtm, evans, lmp1, options