Norris déplore le pilotage "déloyal" de Russell

partages
commentaires
Norris déplore le pilotage
Par : Benjamin Vinel
4 sept. 2018 à 16:00

Alors que le titre de Formule 2 semble devoir se jouer entre George Russell et Lando Norris, ce dernier n'a pas apprécié la manœuvre de son rival à Monza.

George Russell, ART Grand Prix
Lando Norris, Carlin
Lando Norris, Carlin
Lando Norris, Carlin et George Russell, ART Grand Prix
George Russell, ART Grand Prix
George Russell, ART Grand Prix
Lando Norris, Carlin

Russell et Norris ont bataillé avec acharnement pendant une quinzaine de tours lors d'une Course Principale où ils se sont classés quatrième et sixième respectivement.

Compte-rendu Monza :

Ce n'est qu'au 20e passage que le futur pilote McLaren est parvenu à prendre l'avantage momentanément en se portant à l'intérieur du pilote de réserve Mercedes dans la Curva Grande, mais il avait déjà lancé une attaque dans ce virage auparavant, alors par l'extérieur, et la défense de son adversaire l'avait contraint à mettre deux roues dans l'herbe. Une manœuvre dangereuse, selon Norris.

"Je ne dirais pas que j'étais à son niveau, mais j'avais ma roue avant à côté de sa roue arrière", déclare le pilote Carlin pour Motorsport.com. "Je me suis juste fait tasser dehors. Puis j'avais plein de saletés sur mes pneus, j'ai glissé comme un fou pendant deux tours et c'est pourquoi j'ai perdu du terrain sur George. À la vitesse où nous allions, cela aurait pu être relativement dangereux. C'était une manœuvre déloyale, aucun doute là-dessus."

"Je ne sais pas ce qu'attendent les commissaires, franchement. Si je reste là et que je ne me laisse pas pousser dehors, George part dans le mur extrêmement violemment et moi aussi. Ils ne semblent jamais faire quoi que ce soit quand rien ne se produit, ils semblent juste attendre qu'un énorme crash survienne pour faire quelque chose."

Lire aussi :

Russell, quant à lui, ne porte pas le même regard sur cette bataille. "Je pense que la manœuvre sur Norris était certainement dure mais fair-play. Je lui ai laissé la largeur d'une voiture dans le virage, et ça a eu l'air plus spectaculaire que ça ne l'était vraiment car je crois qu'il s'est retrouvé avec deux roues dans l'herbe. Nous en avons discuté ensemble après la course, et je ne pense pas qu'il y ait eu quoi que ce soit de dangereux à ce sujet", conclut le pilote ART Grand Prix.

Ces deux grands espoirs britanniques sont actuellement en tête du championnat de Formule 2, Russell devançant Norris de 22 points, alors qu'il ne faut pas écarter l'outsider anglo-thaïlandais Alexander Albon, relégué à 43 longueurs du leader.

Propos recueillis par Jack Benyon

Prochain article FIA F2
Makino, la surprise du chef !

Previous article

Makino, la surprise du chef !

Next article

Victoire de Makino : un Japonais rit, l'autre pleure

Victoire de Makino : un Japonais rit, l'autre pleure
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Monza
Pilotes George Russell , Lando Norris
Équipes Carlin , ART Grand Prix
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions