Pénalité pour Sergio Canamasas à Barcelone

partages
Pénalité pour Sergio Canamasas à Barcelone
Par : Benjamin Vinel
25 avr. 2015 à 10:57

André Negrao, Arden International et Sergio Canamasas, MP Motorsport
Sergio Canamasas, MP Motorsport
Sergio Canamasas, MP Motorsport
Sergio Canamasas, MP Motorsport
Sergio Canamasas, MP Motorsport et Sergey Sirotkin, Rapax

Sergio Canamasas a écopé d'une pénalité de trois places sur la grille de départ pour la course longue du meeting de Barcelone, suite à son accrochage avec Jordan King à Bahreïn.

Réputé pour son pilotage rugueux et ses accidents relativement fréquents, Canamasas partira donc avec un handicap pour sa manche à domicile. Il est notamment connu pour avoir ignoré un drapeau noir à Singapour en 2012, et pour avoir provoqué une série d'accrochages en coupant à pleine vitesse la Variante Ascari de Monza, l'an dernier.

L'Espagnol, qui a déjà disputé deux saisons et demie en GP2, s'est montré confiant quant à son niveau de performance pour cette nouvelle campagne.

"Je suis un pilote de GP2 Series expérimenté", a-t-il déclaré, "et je ne pense pas que nous aurons le moindre problème pour être compétitifs, comme je l'ai prouvé en essais".

Canamasas n'a pas signé pour la saison complète

À l'heure actuelle, le pilote MP Motorsport n'est confirmé que pour les trois premiers meetings au sein de l'écurie néerlandaise ; son avenir après Monaco est donc incertain.

"Après Monaco, nous nous réunirons et nous tirerons les conclusions de notre première partie de saison à travailler ensemble. Ensuite, nous déciderons de prolonger le contrat ou non", conclut Canamasas, qui insiste donc sur le fait que la décision dépend également de lui.

En ce qui concerne Status Grand Prix, qui avait engagé Richie Stanaway pour le premier meeting, l'identité de l'homme qui s'alignera aux côtés de Marlon Stockinger à Barcelone demeure inconnue. Stanaway s'est classé quinzième et onzième des deux courses de Bahreïn.

Prochain article FIA F2
La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs

Previous article

La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs

Next article

Le GP2 vers des moteurs V6 turbo en 2018

Le GP2 vers des moteurs V6 turbo en 2018

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Marlon Stockinger , Sergio Canamasas , Jordan King , Richie Stanaway
Équipes MP Motorsport
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités