Piastri résiste à Pourchaire et s'impose

Oscar Piastri remporte la Course Principale à Sotchi devant Théo Pourchaire et Jehan Daruvala. Le pilote Prema, soutenu par Alpine, se rapproche du titre.

Piastri résiste à Pourchaire et s'impose

Le mauvais temps du samedi a poussé la Formule 2 à annuler la deuxième Course Sprint du week-end. Mais la Course Principale du dimanche matin, quant à elle, est maintenue. Celle-ci voit Oscar Piastri s'élancer en pole position et devancer de trois places son principal rival pour le titre, Guanyu Zhou. Felipe Drugovich n'est pas présent sur la grille de départ en raison de son accident dans le tour d'installation de la Course Sprint.

Lire aussi :

Piastri prend un envol parfait et conserve les commandes au départ. Théo Pourchaire et Ralph Boschung se défont de Jehan Daruvala et s'installent derrière l'aileron arrière du pilote Prema. Bent Viscaal, touché au deuxième virage, déclenche la sortie de la voiture de sécurité virtuelle avant la fin du premier tour.

Une fois le drapeau vert agité, les positions de tête se gèlent car les pilotes tentent de préserver leurs gommes tendres pour les emmener le plus loin possible. Liam Lawson, qui a quant à lui choisi de prendre le départ avec les gommes dures, dégringole jusqu'à la 14e place. Dans l'autre Hitech, Jüri Vips ralentit inexplicablement et abandonne à la fin du sixième tour. Au même moment, Boschung, troisième, troque ses gommes tendres pour des pneus durs.

L'immobilisation du Suisse donne le coup d'envoi de la salve d'arrêts au stand. Piastri s'arrête au huitième tour et laisse les clés de la course à Pourchaire. La tentative d'overcut du Français échoue et il laisse un écart de deux secondes se créer une fois ses gommes en température. Le gap fluctue au fil des tours mais, en dépit d'efforts répétés, Pourchaire ne parvient pas à entrer dans la zone DRS de l'Australien.

Propulsé en tête au jeu des arrêts, Lawson s'arrête au 18e tour et quitte la voie des stands avec 25 secondes de retard sur Piastri. Très clairement, la stratégie du Néo-Zélandais n'est pas la meilleure. Dans les ultimes kilomètres, Daruvala se rapproche de Boschung et lui dispute la dernière place sur le podium. Le pilote Campos craque à sept tours du but en bloquant ses roues au virage 14, laissant la voie libre à son adversaire. Plus tard, son pneu avant gauche bloqué finit par crever : c'est l'abandon.

Jamais inquiété, Piastri coupe la ligne d'arrivée en première position et prend une petite option sur le titre. Pourchaire et Daruvala l'accompagnent sur le podium. Les points du meilleur tour reviennent à Lawson. Au classement général, Piastri (178) compte 36 points d'avance sur Zhou (142). À la suite de l'abandon de Vips, Pourchaire (120) remonte à la cinquième place et ne compte plus que 15 longueurs de retard sur la troisième place, détenue par Shwartzman (135).

Russian Federation Sotchi - Course Principale

partages
commentaires
Ticktum maîtrise à Sotchi, Zhou non-partant

Article précédent

Ticktum maîtrise à Sotchi, Zhou non-partant

Article suivant

Alfa Romeo tempère la rumeur Piastri pour 2022

Alfa Romeo tempère la rumeur Piastri pour 2022
Charger les commentaires