Le point F2 - Le triomphe de Leclerc

Le meeting de Jerez a couronné Charles Leclerc en Formule 2 et n'a pas manqué de courses passionnantes, bien au contraire.

Course Principale

Il suffisait à Charles Leclerc de gagner pour s'assurer d'être sacré quel que soit le résultat de ses quatre rivaux pour le titre, et le Monégasque n'a pas failli à la tâche. Leclerc a pris un envol parfait devant Luca Ghiotto et Sérgio Sette Câmara et n'a pas tardé à prendre le large.

Dauphin de Leclerc au championnat, Oliver Rowland était quatrième sur la grille mais s'est fait déborder par Albon à l'extinction des feux. Rowland a toutefois riposté au virage 3 avant de prendre l'avantage sur Sette Câmara au virage 6 pour s'emparer de la troisième place.

Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Charles Leclerc (PREMA Racing) devance Luca Ghiotto (RUSSIAN TIME) et Oliver Rowland (DAMS)

Après dix tours de course, Leclerc comptait déjà près de sept secondes d'avance sur Ghiotto, et c'est à ce moment-là que Rowland a dépassé l'Italien à l'aide du DRS. Lorsque Leclerc et Rowland sont rentrés au stand au 12e passage, ce sont plus de 12 secondes qui les séparaient déjà.

Chaussé de gommes mediums neuves, Leclerc a facilement trouvé son chemin à travers le peloton de pilotes équipés de gommes usées, si bien qu'il a repris la tête de la course avant même l'arrêt de ceux-ci. Seul Rowland parvenait à tenir le rythme du pilote Prema, à quelques secondes de ce dernier, les autres concurrents étant distancés loin derrière.

Tout semblait joué lorsque Santino Ferrucci et Nobuharu Matsushita se sont accrochés au premier virage dans le 32e tour, le pilote Trident se retrouvant expédié dans les graviers. La voiture de sécurité est alors intervenue et a regroupé le peloton.

"Quand on a vu la voiture de sécurité, je me suis dit que ça allait se corser !" s'exclame Leclerc. "Parce que j'attaquais pour maintenir l'écart, je n'avais plus de pneus quand la voiture de sécurité est sortie, et j'ai eu un peu peur ! L'équipe m'a dit que c'était le dernier tour, c'était parfait, j'allais attaquer comme un fou, puis elle m'a dit qu'il y avait encore un tour et je me suis dit que je pouvais attaquer de nouveau. Mais il y avait encore deux tours de plus et je n'avais plus du tout de pneus !"

Charles Leclerc, PREMA Powerteam en tête
Charles Leclerc (PREMA Racing) en tête à la fin de la course

En effet, Leclerc s'est retrouvé en grande difficulté avec ses gommes et a dû résister à la pression de ses rivaux. Tout cela dans une situation ubuesque où les retardataires Louis Delétraz et Sean Gelael, chaussés de gommes plus fraîches, étaient en pleine bataille tout en se payant le luxe de se dédoubler par rapport à certains des leaders !

Leclerc a finalement tenu bon, et s'est imposé avec deux dixièmes d'avance sur Rowland, remportant le titre au passage. La photo-finish était impressionnante, avec Leclerc, Rowland, Gelael, Delétraz (tous deux à un tour) et Fuoco en moins d'une seconde ! [voir photo principale de l'article, ndlr]

Nicholas Latifi et Artem Markelov complétaient le top 5 devant Jordan King, Luca Ghiotto et Álex Palou, ce dernier auteur de débuts remarquables en Formule 2. Neuvième, Nabil Jeffri a marqué ses premiers points de la saison.

 Jerez - Course Principale

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 monaco Charles Leclerc  Prema Powerteam 39 1'01:31.999
2 united_kingdom Oliver Rowland  DAMS 39 0.230
3 italy Antonio Fuoco  Prema Powerteam 39 0.917
4 canada Nicholas Latifi  DAMS 39 1.236
5 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 39 2.685
6 united_kingdom Jordan King  MP Motorsport 39 6.744
7 italy Luca Ghiotto  RUSSIAN TIME 39 8.017
8 spain Álex Palou  Campos Racing 39 8.262
9 malaysia Nabil Jeffri  Trident 39 14.483
10 brazil Sérgio Sette Câmara  MP Motorsport 39 16.226

Voir le classement complet ici

Oliver Rowland, DAMS, Charles Leclerc, PREMA Powerteam, Antonio Fuoco, PREMA Powerteam
Quand la Marseillaise est jouée par erreur en hommage à la victoire du Monégasque Charles Leclerc !

Course Sprint

Sensation à Jerez : pour son tout premier meeting dans l'antichambre de la Formule 1, Álex Palou se retrouvait en pole position à domicile grâce à la grille inversée ! Luca Ghiotto, Jordan King et Artem Markelov l'accompagnaient sur les deux premières lignes, alors que le Champion Charles Leclerc partageait la quatrième rangée avec son dauphin Oliver Rowland.

La hiérarchie n'a pas évolué au départ, mais un contact entre Ghiotto et King au virage 2 a contraint l'Italien à une excursion dans les graviers qui l'a consigné à la lanterne rouge. Palou a ensuite pris le large, creusant un écart de quatre secondes grâce à un King qui faisait office de bouchon... non sans raison, car le moteur de sa MP a rendu l'âme au quatrième tour dans un panache de fumée. L'annus horribilis de l'Anglais continue.

Alex Palou, Campos Racing en tête au départ
Alex Palou (Campos Racing) en tête au départ

Nicholas Latifi a donc hérité de la deuxième place après avoir dépassé Artem Markelov et a légèrement réduit l'écart sur Palou, l'avance de ce dernier se stabilisant entre deux et trois secondes.

Sous la chaleur andalouse, la dégradation des pneumatiques était toutefois très importante. Une fois n'est pas coutume, plusieurs pilotes ont tenté d'effectuer un arrêt au stand pour changer de gommes, une stratégie qui avait mené Charles Leclerc à la victoire à Bahreïn. Le Monégasque et son coéquipier Antonio Fuoco, qui étaient en pneus usés depuis le départ, en faisaient partie et sont rapidement remontés à travers le peloton.

Álex Palou, en revanche, a payé le prix fort pour son manque d'expérience et a complètement chuté au classement. L'Espagnol s'est fait dépasser pour la première place au 23e tour par Markelov, qui venait de prendre l'avantage sur Latifi, et a fini cette course de 28 tours... à 25 secondes du vainqueur.

Pendant ce temps, Leclerc et Fuoco poursuivaient leur chevauchée fantastique pour occuper les quatrième et sixième places à l'entame du dernier tour, mais les pneus du Champion se sont fortement dégradés et il a rétrogradé au septième rang.

Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Stratégie originale chez Prema : un arrêt au stand en Course Sprint !

C'est Luca Ghiotto qui a pris la quatrième place derrière les DAMS de Nicholas Latifi et d'Oliver Rowland, et l'Italien était certainement l'homme de la course, étant remonté de la dernière place après sa malencontreuse sortie de piste du départ.

"Le contact au premier tour était agaçant, et ma remontée jusqu'au top 10 a tué mes pneus", commente Ghiotto. "Comme les pilotes Prema, je suis rentré au stand pour mettre des tendres, mais plus tard qu'eux, et c'était satisfaisant de les doubler tous deux et de revenir si fort. Un tour de plus et nous aurions pu signer le doublé !"

Nyck de Vries s'est classé sixième entre Fuoco et Leclerc, alors que le poleman Palou a marqué le point de la huitième place.

 Jerez - Course Sprint

 PiloteÉquipeToursÉcart
1 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 28 43'01.086
2 canada Nicholas Latifi  DAMS 28 11.840
3 united_kingdom Oliver Rowland  DAMS 28 13.286
4 italy Luca Ghiotto  RUSSIAN TIME 28 14.691
5 italy Antonio Fuoco  Prema Powerteam 28 16.497
6 netherlands Nyck de Vries  Racing Engineering 28 20.201
7 monaco Charles Leclerc  Prema Powerteam 28 20.510
8 spain Álex Palou  Campos Racing 28 25.027
9 thailand Alexander Albon  ART Grand Prix 28 25.613
10 france Norman Nato  Arden International 28 30.411

Voir le classement complet ici

Podium: Nicholas Latifi, DAMS, Artem Markelov, RUSSIAN TIME, Oliver Rowland, DAMS
Podium : 2e Nicholas Latifi (DAMS), 1er Artem Markelov (RUSSIAN TIM)E, 3e Oliver Rowland (DAMS)

Championnat

Le titre est joué ! Charles Leclerc remporte le championnat de Formule 2 avant même le dernier meeting. En revanche, le suspense est resté entier pour les deuxième et troisième places qui octroient les 40 points synonymes de Super Licence. Oliver Rowland, Artem Markelov, Luca Ghiotto et Nicholas Latifi sont en lice.

À noter la bataille extrêmement serrée pour le titre par équipe, puisque Prema Racing est en tête avec 347 points devant DAMS (345) et Russian Time (341). Tout peut arriver !

Championnat de Formule 2 après 20 courses sur 22

 PiloteÉquipePointsCoursesVictoiresPodiums
1  Charles Leclerc (R) Prema Racing 249 20 6 (5) 8
2  Oliver Rowland DAMS 189 20 2 (2) 10
3  Artem Markelov RUSSIAN TIME 177 20 4 (2) 6
4  Luca Ghiotto RUSSIAN TIME 164 20 1 (0) 6
5  Nicholas Latifi DAMS 156 19 1 (0) 8
6  Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 115 20 2 (0) 4
7  Nyck de Vries (R) Rapax/Racing Eng. 102 19 1 (0) 5
8  Antonio Fuoco (R) Prema Racing 98 20 1 (1) 5
9  Norman Nato Arden International 91 20 1 (0) 3
10  Alexander Albon (R) ART Grand Prix 66 18   1
11  Jordan King MP Motorsport 58 20    
12  Sérgio Sette Câmara (R) MP Motorsport 44 20 1 (0) 2
13  Gustav Malja Racing Engineering 44 20   1
14  Sergio Canamasas Trident/Rapax 21 14    
15  Sean Gelael Arden International 17 20    
16  Johnny Cecotto Jr Rapax 16 8   1
17  Roberto Merhi (R) Campos Racing 16 6    
18  Louis Delétraz (R) Racing Eng./Rapax 15 20    
19  Ralph Boschung (R) Campos Racing 11 20    
20  Sergey Sirotkin ART Grand Prix 9 2    
21  Álex Palou (R) Campos Racing 5 2    
21  Santino Ferrucci (R) Trident 4 8    
22  Nabil Jeffri Trident 2 20    
23  Robert Vișoiu Campos Racing 1 14    
24  Callum Ilott (R) Trident 0 2    
25  Stefano Coletti Campos Racing 0 2    
26  René Binder Rapax 0 2    
27  Raffaele Marciello Trident 0 2    

Les victoires entre parenthèses sont les victoires en Course Principale, tandis que le total englobe également les Courses Sprint à grille inversée.

Le dernier rendez-vous de la saison aura lieu en marge du Grand Prix d'Abu Dhabi, les 25 et 26 novembre.

Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Événement Jerez
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Oliver Rowland , Artem Markelov , Charles Leclerc
Équipes Prema Powerteam
Type d'article Analyse
Tags résultats, résumé