En pole, Leclerc fait un pas vers le titre

Charles Leclerc a fait un nouveau pas vers le titre de Formule 2 avec sa huitième pole position de la saison – il bat son propre record dans cet exercice.

Sur le circuit de Jerez, Charles Leclerc s'est avéré intouchable. Déjà auteur du meilleur temps en essais libres, le Monégasque a rapidement pris la tête du classement en qualifications avant d'améliorer sa référence à plusieurs reprises pour signer la pole avec deux dixièmes et demi d'avance sur Luca Ghiotto et près de six dixièmes sur Sérgio Sette Câmara. Également candidats au titre, Oliver Rowland et Artem Markelov sont quatrième et cinquième.

En plus de conférer un avantage stratégique à Leclerc pour la Course Principale, cette pole position lui octroie également quatre points supplémentaires qui portent son avance sur Rowland à 63 unités, sur Markelov à 70, sur Ghiotto à 72 et sur Latifi à 90.

Étant donné qu'il lui faut un écart de 65 points pour être sacré dès la première manche du week-end, Leclerc sera assuré du titre s'il finit la course dans le top 8 devant Rowland, Markelov et Ghiotto, à condition que l'Anglais ne signe pas le meilleur tour en course, s'il est juste derrière. Un top 8 de Leclerc écarterait également pour sûr la menace Latifi, ce dernier ayant besoin d'une victoire pour rester en lice.

Bien entendu, avec cinq pilotes pouvant encore mathématiquement remporter le titre, les combinaisons possibles sont nombreuses. Rendez-vous ce samedi à 14h pour savoir si Leclerc parviendra à être sacré à trois courses du but.

Fukuzumi dame le pion à Russell et Aitken

Ce sont trois pilotes ART, les trois leaders du championnat, qui se sont disputé le meilleur temps tout au long de la séance qualificative en GP3, et à ce jeu-là, c'est le troisième, Nirei Fukuzumi, qui l'a emporté pour les quatre points de la pole position. Un bonus bienvenu pour le Japonais, qui réduit l'écart sur George Russell au général : il n'est plus qu'à 59 points.

Là aussi, cinq pilotes sont en lice, mais George Russell n'a que 43 unités d'avance sur son coéquipier Jack Aitken et il lui sera plus difficile de remporter le titre dès la première course du week-end. Il lui faut en effet porter son avance à 65 unités, auquel cas la victoire est impérative pour lui. S'il signe le meilleur tour en course, le protégé de Mercedes devra également espérer qu'Aitken ne finisse pas dans le top 7 ; s'il n'obtient pas le meilleur tour, il faudra éviter qu'Aitken termine dans le top 8 (ou top 9 avec meilleur tour). La course aura lieu ce samedi à 11h.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2 , GP3
Événement Jerez
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Oliver Rowland , Jack Aitken , George Russell , Charles Leclerc , Nirei Fukuzumi
Équipes Prema Powerteam , DAMS , ART Grand Prix
Type d'article Actualités
Tags qualifications