Première victoire pour Stanaway et Status à Monaco

Richie Stanaway s'est imposé lors de la course sprint du meeting de Monaco, en GP2, après une course menée de main de maître. C'est la première victoire du débutant néo-zélandais dans la discipline.

Sur la grille de départ, on retrouve Raffaele Marciello en pole position avec Stanaway à ses côtés. Julián Leal et Sergey Sirotkin occupent la deuxième ligne. Les deux principaux candidats au titre, Alexander Rossi et Stoffel Vandoorne, sont en quatrième ligne suite à leur lutte pour la victoire d'hier.

Avant même le départ de la course, c'est un nouveau coup dur pour Mitch Evans. Le Néo-Zélandais n'a pas pu prendre le départ de la course sprint de Barcelone et a abandonné hier suite à un accident : il a eu un nouveau problème mécanique et ne prend pas le départ. Ses ambitions de titre s'éloignent petit à petit.

Stanaway prend l'avantage dès le départ

Au départ, Stanaway s'empare de la tête de la course face à Marciello. Sirotkin s'empare de la troisième place, tandis que Rossi touche légèrement Pic au premier virage et endommage son aileron.

La voiture de sécurité virtuelle entre en action suite à plusieurs accrochages contraignant Rio Haryanto, Zoel Amberg et Johnny Cecotto à l'abandon. L'Indonésien était pris en sandwich entre Norman Nato et Rene Binder, tandis qu'Amberg et Cecotto se sont accrochés. Nato sera reconnu coupable de l'accrochage avec Haryanto et recevra dix secondes de pénalité.

Stanaway creuse rapidement l'écart : il a une seconde et demie d'avance sur Marciello après quatre tours de course. Canamasas met la pression à Leal pour la quatrième place mais ne parvient pas à passer. C'est au septième tour que l'Espagnol trouve l'ouverture à Sainte-Dévote. C'est ensuite au tour d'Arthur Pic d'essayer de dépasser la Carlin.

Après douze tours de course, l'écart entre Stanaway et Marciello est de presque trois secondes : le pilote Status maîtrise la course sans vraiment s'échapper. Vandoorne, quant à lui, signe le meilleur tour en course, en huitième position.

Gros accrochage entre King et Gasly

Markelov attaque Binder à La Rascasse pour la quinzième place mais le pilote Trident lui ferme la porte : un léger contact se fait entre les deux monoplaces. Markelov persévère, mais ne parvient pas à passer.

À dix tours de l'arrivée, Stanaway a creusé un écart de quatre secondes sur Marciello. La fin de course est marquée par l'accident entre Jordan King et Pierre Gasly à la chicane : le Britannique a décollé sur la DAMS du Français. Gasly parvient à continuer la course.

Richie Stanaway ne sera pas inquiété par ses rivaux : le Néo-Zélandais remporte sa première victoire en GP2 pour sa sixième course dans la discipline. C'est également le cas de Status GP, puisque l'écurie débute en GP2 cette saison. Marciello et Sirotkin complètent le podium. Canamasas est quatrième devant Leal, Pic, Rossi et Vandoorne.

Au championnat, Vandoorne conserve la tête avec 114 points devant Rossi (70), Haryanto (49) et Evans (28). Marciello se hisse à la sixième place avec 24 points, à une unité d'Alex Lynn.

Le prochain meeting aura lieu en Autriche, sur le Red Bull Ring, dans quatre semaines.

A propos de cet article
Séries FIA F2
Événement Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Richie Stanaway , Raffaele Marciello
Équipes Status Grand Prix
Type d'article Résumé de course
Tags course, monaco, résultats, résumé