Resté en GP2 à contrecœur, Evans vise le titre

Quatrième de la saison 2014 de GP2, Mitch Evans s'est engagé pour une troisième saison dans l'antichambre de la Formule 1, la deuxième avec l'écurie Russian Time.

L'an dernier, Evans s'est affirmé comme l'un des hommes forts du championnat et a signé deux victoires consécutives en course longue, à Silverstone et à Hockenheim ; seul Stoffel Vandoorne s'est imposé plus souvent le samedi. Le Belge est le seul autre pilote du top 5 de 2014 à rempiler en GP2, mais contrairement à lui, Evans n'envisageait pas prioritairement une nouvelle campagne dans la discipline.

"Nous ne prévoyions pas vraiment de faire une troisième année, mais c'est juste ce que les circonstances de la fin de l'année dernière ont dicté", explique le Néo-Zélandais dans les colonnes du New Zealand Herald. "Nous avions d'autres projets qui ne se sont malheureusement pas concrétisés, donc cela n'a pas laissé beaucoup de temps pour discuter avec d'autres équipes. Mais nous avons passé de bons moments avec Russian Time l'an dernier et j'espère faire mieux et remporter le titre cette année".

Evans et Russian Time disposent cette saison d'un atout de taille par rapport à l'an dernier : la continuité. L'an dernier, la mort du propriétaire de l'écurie Igor Mazepa en avait chamboulé les plans : alors que Russian Time devait perpétuer une association réussie avec Motopark pour opérer l'équipe et avec Tom Dillmann comme pilote, ce décès a remis en question ce qui paraissait gravé dans le marbre. Motopark a été remplacé par iSport et deux nouveaux pilotes ont été désigné, avec Evans et Artem Markelov. Ce duo a été conservé pour la saison 2015, tout comme le soutien d'iSport.

"Au moins, nous avons des données de 2014, contrairement à l'an dernier où nous n'avions aucune base de travail", souligne Evans. "Cela nous a rendu la vie difficile en début de saison". Aussi les essais hivernaux qui viennent de débuter à Abu Dhabi vont-ils jouer un rôle crucial.

"Nous allons de voir ajuster nos réglages de base en fonction de toutes ces influences, et c'est à cela que servent les essais privés", détaille le pilote Russian Time. "C'est pareil pour tout le monde, mais certaines équipes y parviendront avant d'autres. Il n'y a que six jours d'essais privés. Cela peut paraître beaucoup, mais cela part très vite et on ne dispose que d'un nombre de pneus limité, donc plus vite on le maîtrise, mieux on peut commencer à régler la voiture. Nous voulons tout régler pendant les essais privés de façon à partir sur les chapeaux de roue dès la première course".

Le Champion GP3 2012 ne peut toutefois que se sentir frustré d'être contraint à disputer une troisième saison en GP2. Sur les quatre autres champions GP3, trois ont été promus en Formule 1, alors que le plus récent, Alex Lynn, vient d'obtenir un rôle de pilote de développement chez Williams en parallèle d'une première saison en GP2. Evans avait couru contre Lynn et Daniil Kvyat en Toyota Racing Series en 2011 et avait dominé la compétition de la tête et des épaules, tandis que le Britannique et le Russe s'étaient contentés d'une victoire chacun. Aussi le jeune Océanien observe-t-il cette situation avec amertume.

"Le fait est que je les ai battus tous les deux ; l'un a un volant de pointe en Formule 1 et l'autre est lié à une équipe de Formule 1", regrette-t-il dans un entretien accordé à The Checkered Flag. "Ils sont tous les deux champions GP3, comme moi, mais je dirais que c'est frustrant qu'ils soient impliqués en Formule 1 et que je n'arrive toujours pas à m'y frayer un chemin".

Quoi qu'il en soit, le GP2 va redevenir la préoccupation principale d'Evans, dont l'objectif sera de se montrer plus régulier : l'an dernier, il n'est jamais monté sur le podium en course sprint.

"Mon objectif est vraiment de monter sur le podium plus régulièrement lors des deux courses du weekend", conclut le natif d'Auckland.

A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Tom Dillmann , Daniil Kvyat , Mitch Evans , Alex Lynn , Stoffel Vandoorne , Artem Markelov
Équipes Williams , Toyota Racing
Type d'article Actualités