Un Russell dominateur surpasse Norris

partages
commentaires
Un Russell dominateur surpasse Norris
Par : Benjamin Vinel
2 juil. 2018 à 11:27

Alors que le championnat 2018 de Formule 2 atteint déjà le cap de la mi-saison, George Russell semble véritablement prendre son envol. Auteur d'une prestation très convaincante au Red Bull Ring, il est désormais leader au général.

Race winner George Russell, ART Grand Prix

Face aux calages et aux problèmes techniques à répétition, la Formule 2 était sous le feu des critiques et a dû prendre des décisions, certaines drastiques, pour les prochains meetings. En premier lieu, Arjun Maini, qui avait exprimé son désespoir face à un moteur manquant de puissance, a eu droit à un nouveau groupe propulseur entre les essais libres et les qualifications.

En essais libres, justement, tous les pilotes ont été autorisés à faire deux essais de départ, mais l'embrayage délicat de la F2 2018 continue de poser problème, Louis Delétraz et Nicholas Latifi ayant calé. Les organisateurs du championnat ont donc décidé d'imposer des départs lancés en Autriche et à Silverstone, une première dans l'Histoire de la discipline, avant de chercher une solution à long terme pour la Hongrie.

Cette décision a reçu un accueil mitigé. Delétraz, justement, a tweeté : "Désolé, mais ce n'est pas bien. L'embrayage de la F2 n'est pas plus difficile à gérer que l'an dernier. Les équipes et les pilotes tentent des choses stupides ou commettent des erreurs, puis calent et se plaignent. Je comprends le problème de sécurité, mais ce n'est pas la bonne solution."

Ce à quoi Lando Norris, qui a calé au départ de la Course Principale au Paul Ricard, a répondu : "Ne penses-tu pas que ce nombre très élevé de calages indique peut-être que c'est plus dur ? Et qu'il y a un problème sous-jacent ? Car c'est le cas."

Toujours est-il qu'en qualifications, c'est George Russell qui a signé une seconde pole position consécutive, la sixième d'affilée pour un Britannique, devançant justement son compatriote Lando Norris de deux dixièmes, avec Sérgio Sette Câmara et Jack Aitken en deuxième ligne. Arjun Maini a profité de son nouveau moteur pour se hisser au cinquième rang, alors que les difficultés d'Artem Markelov dans cet exercice ont continué, avec la 18e place pour le Russe.

Markelov, qui s'est fait mal en décollant sur les vibreurs en essais libres comme en qualifications, a lui aussi eu droit à un nouveau moteur pour les courses, ainsi qu'à un châssis flambant neuf, dont il allait faire bon usage.

La voiture de sécurité devant George Russell, ART Grand Prix et le reste du peloton au départ de la course
Pour éviter aux pilotes de caler, pas de départ arrêté ce week-end !

Russell s'impose, Fuoco irrésistible

En Course Principale, George Russell s'est avéré intouchable en tête. Le pilote ART Grand Prix a aisément conservé le commandement en raison du départ lancé, et alors que les esprits s'échauffaient dans le peloton, Ralph Boschung a été trahi par son moteur au cinquième tour, enregistrant un sixième abandon en sept courses. Le pilote MP Motorsport était furieux à son retour au stand, lâchant auprès des responsables de la F2 : "Je ne sais pas combien de fois ça fait, vous bousillez toute ma carrière si ça continue comme ça !"

Le Safety Car est alors intervenu, alors que la fenêtre d'arrêts au stand venait tout juste de s'ouvrir ! Tous les pilotes sur la stratégie supertendres/tendres en ont profité pour changer de pneus, notamment tous ceux qui évoluaient dans le top 6. En revanche, Arjun Maini (septième), Sean Gelael (12e) et Artem Markelov (15e), qui étaient sur la tactique alternative, ont perdu gros.

Bien que l'écart entre Russell et Norris soit régulièrement passé sous la seconde lors des 25 premiers tours de course – notamment en raison d'une deuxième intervention de la voiture de sécurité –, le protégé de Mercedes a ensuite pris son envol pour s'imposer avec cinq secondes d'avance. C'était déjà sa quatrième victoire de la saison, la troisième en Course Principale.

Toujours très constant, Norris signait déjà sa dixième arrivée dans le top 6 avec la deuxième place, bien que Maximilian Günther et Roberto Merhi lui aient donné du fil à retordre, alors qu'Antonio Fuoco a tiré son épingle du jeu pour monter sur la troisième marche du podium.

C'est Sérgio Sette Câmara qui occupait cette troisième place en début de course, mais le pilote Carlin a perdu beaucoup de temps lors de son arrêt au stand, moment auquel c'est Jack Aitken qui s'est placé derrière Russell et Norris, suivi par Louis Delétraz et Günther. Ces derniers ont bataillé fort, l'Allemand finissant par prendre l'avantage sur les deux pilotes qui le précédaient avant que l'extincteur de la monoplace d'Aitken ne se déclenche, contraignant celui-ci à l'abandon.

Günther a poursuivi son ascension jusqu'à un temps doubler Norris, avant d'être lui-même dépassé par un Merhi en pleine forme, tandis que Delétraz était trahi par son moteur alors qu'il occupait le cinquième rang virtuel. Mais c'est finalement un Antonio Fuoco irrésistible qui s'est hissé sur le podium alors qu'il était dernier à 15 tours du but !

Fuoco devançait Merhi, un Alexander Albon solide qui a gagné trois places (hors arrêts au stand) en fin de course, Sette Câmara et les pilotes RUSSIAN TIME. Artem Markelov a fait fi d'une stratégie peu inspirée pour remonter dans le top 8 avec un dépassement sublime sur trois concurrents au virage 3 dans le dernier tour !

À noter que Nyck de Vries a été contraint à l'abandon en début de course suite à une crevaison.

Podium: second place Lando Norris, Carlin, winner George Russell, ART Grand Prix, third place Antonio Fuoco, Charouz Racing System
Podium: : 2e Lando Norris (Carlin), 1er George Russell (ART Grand Prix), 3e Antonio Fuoco (Charouz Racing System)

Markelov assure, Russell impressionne

Un départ en pole position ? Il n'en fallait pas davantage à Artem Markelov, qui a profité de la grille inversée pour remporter sa neuvième victoire dans la discipline, la troisième de la saison, sans souffrir la moindre contestation.

Son coéquipier Tadasuke Makino, qui était à ses côtés en première ligne, n'est cependant pas parvenu à se maintenir aux avant-postes et a progressivement rétrogradé au fil de la course jusqu'au sixième rang.

C'est George Russell qui était l'homme fort du jour. Septième au départ grâce à un problème technique subi par Roberto Merhi devant lui, l'Anglais s'est successivement défait de Lando Norris, Antonio Fuoco, Alexander Albon, Sergio Sette Câmara et Makino pour se hisser au deuxième rang dès le septième tour.

S'il n'a pas pu réduire l'écart sur Markelov, alors déjà supérieur à deux secondes et demie, Russell a obtenu une très précieuse deuxième place qui lui permet de prendre la tête du championnat. D'autant que Norris a connu une course catastrophique, ne parvenant pas à maintenir ses pneus en bon état et sortant du top 10 dans les derniers tours.

Sérgio Sette Câmara complétait donc le podium devant Antonio Fuoco, Alexander Albon et Tadasuke Makino, alors que Santino Ferrucci et Nicholas Latifi sont parvenus à marquer les derniers points disponibles en partant dixième et 11e respectivement.

La course a été marquée par l'accrochage entre Louis Delétraz et Sean Gelael, le Suisse ayant percuté la Prema après avoir été tassé à la sortie du virage 4 et perdu le contrôle en mettant deux roues dans les graviers. Les commissaires ont jugé que Gelael était en tort et lui ont donné trois places de pénalité pour la prochaine course ainsi que deux points sur sa licence.

Quant à Jack Aitken, après son abandon de la veille, il a été victime d'un nouveau problème technique et s'est classé bon dernier. Le poulain de Renault perd beaucoup de terrain au championnat, tout comme Nyck de Vries, qui a rétrogradé de quatre places au classement général. George Russell, lui, aborde le meeting de Silverstone en leader !

Podium : le deuxième, George Russell, ART Grand Prix, le vainqueur Artem Markelov, RUSSIAN TIME, le troisième, Sergio Sette Camara, Carlin
Podium : 2e George Russell (ART Grand Prix), 1er Artem Markelov (RUSSIAN TIME), 3e Sérgio Sette Câmara (Carlin)

 Red Bull Ring - Course Principale

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 united_kingdom George Russell  ART Grand Prix 40 56'16.865
2 united_kingdom Lando Norris  Carlin 40 5.130
3 italy Antonio Fuoco  Charouz Racing System 40 9.633
4 spain Roberto Merhi  MP Motorsport 40 11.795
5 thailand Alexander Albon  DAMS 40 14.642
6 brazil Sérgio Sette Câmara Carlin 40 16.900
7 japan Tadasuke Makino  RUSSIAN TIME 40 18.833
8 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 40 24.689

Voir le classement complet

 Red Bull Ring - Course Sprint

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 russia Artem Markelov  RUSSIAN TIME 28 36'41.950
2 united_kingdom George Russell  ART Grand Prix 28 5.601
3 brazil Sérgio Sette Câmara Carlin 28 8.543
4 italy Antonio Fuoco  Charouz Racing System 28 17.189
5 thailand Alexander Albon  DAMS 28 17.925
6 japan Tadasuke Makino  RUSSIAN TIME 28 22.580
7 united_states Santino Ferrucci  Trident 28 24.588
8 canada Nicholas Latifi  DAMS 28 27.286

Voir le classement complet

Classement général 2018

 PilotesÉquipePoints
1 united_kingdom George Russell ART Grand Prix 132
2 united_kingdom Lando Norris Carlin 122
3 russia Artem Markelov RUSSIAN TIME 92
4 thailand Alexander Albon DAMS 89
5 brazil Sérgio Sette Câmara Carlin 86
6 italy Antonio Fuoco Charouz Racing System 82
7 netherlands Nyck de Vries Prema Racing 75
8 united_kingdom Jack Aitken ART Grand Prix 49
9 italy Luca Ghiotto Campos Racing 47
10 switzerland Louis Delétraz Charouz Racing System 44

Voir le classement complet

Diapo
Liste

Les vainqueurs du Castellet, George Russell et Nyck de Vries

Les vainqueurs du Castellet, George Russell et Nyck de Vries
1/18

Photo de: FIA Formula 2

Russell a donné le ton en essais libres

Russell a donné le ton en essais libres
2/18

Photo de: FIA Formula 2

Arjun Maini a pu changer de moteur après les essais

Arjun Maini a pu changer de moteur après les essais
3/18

Photo de: FIA Formula 2

Russell a enchaîné avec la pole position

Russell a enchaîné avec la pole position
4/18

Photo de: FIA Formula 2

Artem Markelov a eu droit à un nouveau châssis pour les courses

Artem Markelov a eu droit à un nouveau châssis pour les courses
5/18

Photo de: FIA Formula 2

C'est un départ lancé qui a démarré la course

C'est un départ lancé qui a démarré la course
6/18

Photo de: FIA Formula 2

Les pilotes suisses Louis Delétraz et Ralph Boschung ont été trahis par leur moteur

Les pilotes suisses Louis Delétraz et Ralph Boschung ont été trahis par leur moteur
7/18

Photo de: FIA Formula 2

Nyck de Vries a subi une coûteuse crevaison

Nyck de Vries a subi une coûteuse crevaison
8/18

Photo de: FIA Formula 2

Russell a remporté la victoire

Russell a remporté la victoire
9/18

Photo de: FIA Formula 2

C'est son quatrième succès de l'année

C'est son quatrième succès de l'année
10/18

Photo de: FIA Formula 2

Antonio Fuoco est remonté de la dernière à la troisième place

Antonio Fuoco est remonté de la dernière à la troisième place
11/18

Photo de: FIA Formula 2

Artem Markelov a fini huitième grâce à un triple dépassement au dernier tour

Artem Markelov a fini huitième grâce à un triple dépassement au dernier tour
12/18

Photo de: FIA Formula 2

Arjun Maini, en revanche, n'a pu faire fructifier cette stratégie

Arjun Maini, en revanche, n'a pu faire fructifier cette stratégie
13/18

Photo de: FIA Formula 2

Artem Markelov s'est facilement imposé en Course Sprint

Artem Markelov s'est facilement imposé en Course Sprint
14/18

Photo de: FIA Formula 2

Markelov a fêté la victoire comme à son habitude

Markelov a fêté la victoire comme à son habitude
15/18

Photo de: FIA Formula 2

Tadasuke Makino n'est pas parvenu à se maintenir aux avant-postes

Tadasuke Makino n'est pas parvenu à se maintenir aux avant-postes
16/18

Photo de: FIA Formula 2

Russell est remonté à la deuxième place

Russell est remonté à la deuxième place
17/18

Photo de: FIA Formula 2

L'Anglais débarque à Silverstone en leader du championnat !

L'Anglais débarque à Silverstone en leader du championnat !
18/18

Photo de: FIA Formula 2

Article suivant
Norris : Le titre va se jouer à la fiabilité

Article précédent

Norris : Le titre va se jouer à la fiabilité

Article suivant

Russell et Norris font un festival !

Russell et Norris font un festival !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Red Bull Ring
Lieu Red Bull Ring
Pilotes George Russell , Lando Norris , Artem Markelov
Équipes ART Grand Prix
Auteur Benjamin Vinel