FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
11 jours

Schumacher sur son accrochage : "C'était maintenant ou jamais"

partages
commentaires
Schumacher sur son accrochage : "C'était maintenant ou jamais"
Par :
25 mai 2019 à 10:30

Mick Schumacher n'a pas de regrets quant à son accrochage avec Tatiana Calderón, qui lui a probablement coûté un bon résultat à Monaco.

Mick Schumacher était le leader des pilotes sur la stratégie alternative (supertendres/tendres) en Course Principale lorsqu'il a rattrapé l'Arden de Tatiana Calderón, qui avait pris le départ en pneus tendres et était en difficulté. Or, Schumacher avait besoin de trouver l'ouverture pour faire fonctionner sa tactique par rapport aux leaders, qui avaient le champ libre – d'autant que Louis Delétraz était sur ses talons.

Lire aussi :

Le fils du septuple Champion du monde Michael Schumacher a donc lancé l'assaut à La Rascasse lorsque Calderón a semblé laisser la porte ouverte, mais celle-ci a ensuite pris sa trajectoire normale et les deux monoplaces se sont accrochées.

"Quand j'ai rattrapé Tatiana, j'étais environ deux secondes plus rapide et je savais qu'il fallait que je passe", explique Mick Schumacher. "Dans cette section de la piste, elle était très lente, et on peut dire que c'était maintenant ou jamais. À partir de là, la course était forcément compromise."

"Je l'ai vu arriver quelques tours auparavant, j'essayais de survivre en pneus prime", renchérit Calderón pour Motorsport.com. "À vrai dire, je n'aurais jamais imaginé qu'il allait tenter de dépasser à cet endroit-là. J'ai senti une touchette à l'arrière droit et je suis partie en tête-à-queue. Nous ne pouvions rien y faire."

Cet incident a provoqué le drapeau rouge qui a fait polémique en raison d'une erreur des commissaires. Calderón s'est retrouvée en fond de peloton, tandis que Schumacher a écopé d'un drive through pour l'accrochage, puis de cinq secondes de pénalité pour non-respect des limites de la piste au restart ; l'Allemand s'est classé 13e, juste devant la Colombienne.

Propos recueillis par Jack Benyon

Les commissaires bougent les voitures de Mick Schumacher, Prema Racing, Louis Deletraz, Carlin, Anthoine Hubert, Arden après le drapeau rouge

Article suivant
Drapeau rouge : les commissaires admettent leur erreur

Article précédent

Drapeau rouge : les commissaires admettent leur erreur

Article suivant

Hubert remporte sa première victoire de justesse !

Hubert remporte sa première victoire de justesse !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Monaco
Pilotes Mick Schumacher , Tatiana Calderón
Auteur Benjamin Vinel