Stanaway n'est pas sûr de finir la saison 2015

partages
Stanaway n'est pas sûr de finir la saison 2015
Par : Benjamin Vinel
18 juin 2015 à 10:49

Vainqueur : Richie Stanaway, Status Grand Prix
Vainqueur : Richie Stanaway, Status Grand Prix
Vainqueur : Richie Stanaway, Status Grand Prix
Richie Stanaway, Status Grand Prix
Richie Stanaway, Status Grand Prix

Après avoir joué le titre GP3 l'an dernier avec Status GP, Richie Stanaway faisait face à des perspectives d'avenir réduites en monoplace, faute de budget.

Le Néo-Zélandais est désormais engagé en Championnat du Monde d'Endurance à plein temps, mais dispute finalement la saison 2015 de GP2 Series, toujours avec Status, et a remporté son premier succès lors de la course sprint du meeting de Monaco. Il revient sur son début de saison dans l'antichambre de la Formule 1 pour Motorsport.com.

"Cela ne se passe pas trop mal," déclare Stanaway, qui est neuvième du classement général. "Nous avons rencontré des problèmes lors des deux premiers weekends. Nous avons remporté la course sprint à Monaco il y a deux semaines, mais il nous reste beaucoup de travail à faire pour le reste de la saison, pour être de plus en plus compétitifs au fil de la saison."

Lire aussi - Première victoire pour Stanaway et Status à Monaco

Le pilote Status reconnaît toutefois que le succès remporté en Principauté pourrait lui donner l'élan nécessaire pour être aux avant-postes plus régulièrement. "Cela signifie plus de confiance, et un coup de fouet pour le moral de l'équipe également," se satisfait-il. "Espérons remonter dans la hiérarchie au fil de la saison."

Malheureusement pour Stanaway, son avenir en GP2 demeure loin d'être assuré. Il semble que l'écurie Status, bien que satisfaite des performances du Néo-Zélandais, reste à la recherche d'un pilote plus fortuné.

"Je ne suis pas sûr. Cela reste course par course. Je fais la saison complète ici en WEC, mais je ne suis pas encore sûr pour le GP2," conclut-il.

Prochain article FIA F2
La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs

Previous article

La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs

Next article

Le GP2 vers des moteurs V6 turbo en 2018

Le GP2 vers des moteurs V6 turbo en 2018

À propos de cet article

Séries FIA F2
Pilotes Richie Stanaway
Équipes Status Grand Prix
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Interview