Nouveau succès pour Vips, Pourchaire abandonne

Jüri Vips a remporté une deuxième victoire consécutive en Formule 2 ce dimanche en ouverture du Grand Prix d'Azerbaïdjan. Théo Pourchaire a abandonné après un accrochage au premier tour.

Nouveau succès pour Vips, Pourchaire abandonne

Avec Liam Lawson en pole position devant Jüri Vips, les protégés de Red Bull étaient bien placés sur la grille de départ de cette Course Principale de Formule 2. Lawson avait connu un début de week-end difficile, victime innocente d'un incident de course lors de la première épreuve, gâchant ses chances pour les deux premières manches, tandis que Vips s'est imposé pour la première fois de sa jeune carrière en F2 ce samedi après-midi.

Course Sprint 2 :

Après un départ avorté en raison de deux voitures immobilisées sur la grille, celles de Matteo Nannini et de Jack Aitken (initialement le seul pilote à tenter la stratégie pneumatique alternative mediums/supertendres), Vips a pris le meilleur envol et s'est emparé de la tête de la course face à Lawson. Ce dernier a résisté très agressivement à Pourchaire à la sortie du dernier virage, jusqu'à tasser le Français dans le mur, ce qui allait lui valoir une pénalité de dix secondes.

Cette manœuvre a indirectement causé l'abandon de Pourchaire, qui a dû lever le pied et s'est ensuite retrouvé pris en sandwich entre Ticktum et Armstrong au virage 3. La DAMS a percuté le mur, l'ART sortant dans l'échappatoire, avec un abandon pour les deux. Ticktum, qui était à l'intérieur mais aussi légèrement en retrait, a été jugé coupable de l'accident et a reçu dix secondes de pénalité qui l'ont rendu furieux, à tel point que son ingénieur lui a dit en fin d'épreuve "il faut que tu te calmes". Ticktum a également été contraint de rentrer au stand pour changer d'aileron – il en a profité pour chausser les mediums, trop tôt pour que cela compte comme son arrêt obligatoire. Pendant ce temps, Oscar Piastri a fait l'extérieur à Lawson au virage 4.

La course a été neutralisée par la voiture de sécurité pendant deux tours, après quoi Piastri et Lawson ont ardemment bataillé au restart, à l'avantage du Néo-Zélandais. Robert Shwartzman, parti dixième, était irrésistible et s'est hissé dans le top 5 derrière Boschung en doublant Drugovich, Zhou et Daruvala ; les membres de ce top 5 ont troqué leurs supertendres pour les mediums entre la fin du sixième et du huitième tour, mais Piastri a été relâché devant Drugovich et a été pénalisé de cinq secondes.

Le reste de la course s'est résumé à un duel à distance entre Vips et Piastri, sans grand enjeu compte tenu de la pénalité de l'Australien, même si l'Estonien s'est fait une frayeur lorsqu'il a été bouchonné par Alessio Deledda dans le très rapide virage 19, le retardataire écopant d'un drive through pour cette faute. Vips a ainsi remporté sa deuxième victoire consécutive après la seconde course sprint d'hier.

Profitant des divers incidents, l'expérimenté Ralph Boschung occupait la troisième place virtuelle après les arrêts au stand et pouvait espérer un tout premier podium en Formule 2, mais il n'avait pas le rythme et a rétrogradé à la cinquième place, dépassé par Shwartzman et Drugovich. Le Russe, très en forme, a réduit l'écart mais n'est pas parvenu à rattraper Piastri pour la deuxième position ; il monte néanmoins sur le podium en étant parti dixième.

Lawson, quant à lui, était dixième lorsqu'il a purgé sa pénalité (avec deux pilotes en tête n'ayant pas fait leur arrêt obligatoire) mais il a multiplié les dépassements, sur Lundgaard et Daruvala notamment, pour prendre la sixième place. Celle-ci est un maigre lot de consolation pour le poleman, qui n'a conclu aucune épreuve dans le top 5 ce week-end en dépit de son niveau de performance convaincant. Ticktum a également brillé en remontant à la huitième position malgré son arrêt au stand supplémentaire et sa pénalité, tandis que Daruvala, Lundgaard et Zendeli ont également marqué des points. Déception pour David Beckmann, qui a longtemps évolué dans le top 10 mais se retrouve 12e à l'arrivée.

Treizième sous le drapeau à damier en étant parti huitième, Guanyu Zhou a connu une course très difficile mais conserve la tête du championnat aec 78 points au compteur. Il voit toutefois Oscar Piastri revenir sur ses talons (73) pour un doublé des jeunes pilotes Alpine au classement général provisoire. Robert Shwartzman (66), Jüri Vips (63) et Dan Ticktum (60) ne sont pas loin, tandis que Théo Pourchaire (55) n'est que sixième désormais.

Azerbaijan Bakou - Course Principale

partages
commentaires
Jüri Vips triomphe au milieu du chaos
Article précédent

Jüri Vips triomphe au milieu du chaos

Article suivant

Pourchaire incertain pour le prochain meeting de F2

Pourchaire incertain pour le prochain meeting de F2
Charger les commentaires