Pourchaire a "commis des erreurs" mais n'est pas déçu

Si un premier podium lui a échappé, Théo Pourchaire est satisfait de l'expérience engrangée lors du meeting inaugural de la saison de Formule 2.

Pourchaire a "commis des erreurs" mais n'est pas déçu

Théo Pourchaire l'avait dit avant le début de la saison : "ce sera vraiment, vraiment difficile" de réussir en F2. Le Français de 17 ans ne s'attendait probablement pas à ce que la grille inversée pour le top 10 des qualifications le propulse en pole position pour la toute première course de l'année, à Bahreïn !

Lire aussi :

Pourchaire a manqué son départ et a été dépassé d'emblée par Liam Lawson et David Beckmann, même s'il n'a pas tardé à reprendre l'avantage sur l'Allemand. Candidat à la victoire, il n'avait que deux secondes de retard sur le leader néo-zélandais après 12 tours ; c'est alors qu'il a été trahi par la mécanique et contraint à l'abandon.

"Mon premier départ depuis la pole position en Formule 2 a été un peu stressant, mais c'était une sensation vraiment bonne", confie le pilote ART Grand Prix au site officiel de la F2. "Je n'ai malheureusement pas pris un bon départ, mais après ça, nous avons fait une bonne course jusqu'au souci mécanique. J'étais vraiment déçu de ne pas finir la course. La première fois que j'ai senti le problème, j'ai essayé de le résoudre, je disais à mon ingénieur ce que je sentais dans la voiture, mais rien n'y faisait. J'ai finalement dû garer la voiture."

"J'étais extrêmement déçu, et j'ai crié à la radio, mais cela fait partie du sport auto. Nous avons perdu dix ou douze points, car ç'aurait certainement été un podium, mais nous devons apprendre et faire mieux. Je pense que nous avons le rythme et la vitesse pour être aux avant-postes à nouveau."

Theo Pourchaire, ART Grand Prix, devance Guilherme Samaia, Charouz Racing System

Pourchaire a continué de s'illustrer lors du reste du week-end. Relégué en fond de grille pour la Course Sprint 2 après cet abandon, le protégé de Sauber est brillamment remonté jusqu'au sixième rang, et la Course Principale l'a vu finir huitième en partant dixième. Il a ainsi marqué huit points précieux, certes bien loin du leader du championnat, Guanyu Zhou (41), ou du meilleur rookie, Liam Lawson (30).

"Ce n'est pas beaucoup de points, mais je ne suis pas déçu, et je pense que c'était un bon premier week-end", estime Pourchaire. "Je reste vraiment jeune, et j'ai commis des erreurs. J'en ai fait une en qualifs, qui m'a peut-être coûté une place dans le top 4, et j'en ai fait dans les trois courses, mais j'apprends à chaque course."

"J'ai beaucoup appris. Avoir trois courses par week-end est mieux pour les rookies car nous avons davantage de temps de piste et nous pouvons apprendre plus vite. J'ai beaucoup appris sur la gestion des pneus. Nous avons fait deux arrêts au stand, j'ai donc pu prendre de l'expérience de ce côté-là également. Faire un tour de sortie des stands avec les pneus froids après un arrêt est difficile, et c'est pour les petites choses comme ça que j'apprends encore. Nous avons parfois manqué de chance, mais nous sommes une équipe : nous gagnons ensemble, nous faisons des erreurs ensemble."

La prochaine étape pour la F2 sera la course à domicile de Pourchaire : Monaco, à une cinquantaine de kilomètres de sa ville natale, Grasse.

partages
commentaires
Zhou s'impose après un festival de dépassements
Article précédent

Zhou s'impose après un festival de dépassements

Article suivant

Drugovich en tête des essais F2, Martins domine en F3

Drugovich en tête des essais F2, Martins domine en F3
Charger les commentaires