Le triomphe de Russell

partages
commentaires
Le triomphe de Russell
Par : Benjamin Vinel
26 nov. 2018 à 13:15

George Russell a conclu la saison 2018 de Formule 2 par un nouveau week-end rondement mené à Abu Dhabi. Le futur pilote Williams égale le record de sept victoires en une saison, codétenu par Stoffel Vandoorne et Charles Leclerc.

George Russell vs. Alexander Albon. Tel était le duel présenté au début de ce week-end, alors que pendant le reste de la saison, c'est surtout Lando Norris qui avait donné du fil à retordre à Russell. Mais le pilote Carlin a connu un week-end désastreux à Sotchi, tandis qu'Albon, auteur d'une excellente seconde moitié de campagne, est revenu dans la course au titre. 

Cela s'annonçait toutefois difficile pour l'Anglo-Thaïlandais avec 37 points de retard sur Russell, un retard qui a crû pour atteindre 41 unités lorsque le futur pilote Williams a signé la pole position, après avoir déjà été le plus rapide en essais libres. Albon, lui, n'était que huitième sur la grille, et avait désormais besoin d'un véritable miracle pour être sacré.

Les résultats des qualifications

Diapo
Liste

George Russell, ART Grand Prix, Alexander Albon, DAMS

George Russell, ART Grand Prix, Alexander Albon, DAMS
1/9

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix

George Russell, ART Grand Prix
2/9

Photo de: FIA Formula 2

Alexander Albon, DAMS

Alexander Albon, DAMS
3/9

Photo de: FIA Formula 2

Alexander Albon, DAMS et George Russell, ART Grand Prix

Alexander Albon, DAMS et George Russell, ART Grand Prix
4/9

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix

George Russell, ART Grand Prix
5/9

Photo de: FIA Formula 2

Alexander Albon, DAMS

Alexander Albon, DAMS
6/9

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix

George Russell, ART Grand Prix
7/9

Photo de: FIA Formula 2

Alexander Albon, DAMS

Alexander Albon, DAMS
8/9

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix

George Russell, ART Grand Prix
9/9

Photo de: FIA Formula 2

Russell intraitable

George Russell avait toutes les cartes en main pour être titré dès la Course Principale : il lui suffisait d'un top 8 dans tous les cas de figure, ou bien que son rival ne s'impose pas. Cependant, pas question de jouer les épiciers : le pilote ART a tout donné pour s'imposer. Il n'a pas eu la vie facile, face à la concurrence de Nyck de Vries, mais un undercut efficace et un dépassement autoritaire lui ont permis de reprendre la tête, alors que le Néerlandais avait pris l'avantage quelques instants plus tôt. 

De Vries a d'ailleurs connu quelques difficultés en fin de course et a vu le podium lui échapper face à Artem Markelov et Luca Ghiotto. Ce dernier, 16e sur la grille, a adopté la stratégie alternative tendres/supertendres, qu'il a fait fonctionner à merveille... mais il a écopé de cinq secondes de pénalité pour une sortie de piste dont il a tiré avantage. À l'arrivée, huit secondes le séparaient de la victoire.

"Le problème à la chicane était un blocage de roue, et je n'y pouvais pas grand-chose, surtout parce qu'on tire tout droit dans le dégagement et c'est dur de savoir à quel point on peut accélérer ou pas : c'est facile de perdre du temps, et c'est facile d'en gagner", explique Ghiotto.

Lire aussi:

"Malheureusement, j'en ai gagné, peut-être deux secondes. J'ai ralenti au tour suivant, mais ils m'ont donné une pénalité quand même ! Si c'était à refaire, je resterais pied au plancher au lieu de perdre ces deux secondes, que j'ai gaspillées pour rien ! Peut-être que je me serais battu avec Artem, mais avec George, je ne pense pas."

Quid d'Albon ? Figurez-vous qu'il fait partie des trois concurrents qui ont calé au départ, avec Sérgio Sette Câmara et Nicholas Latifi ! Les conséquences ont été dramatiques pour le Canadien, troisième sur la grille, violemment percuté par Arjun Maini, qui s'élançait de la dernière ligne. D'où une neutralisation par la voiture de sécurité lors des cinq premiers tours. Les deux hommes s'en sont tirés indemnes.

Albon et Sette Câmara, quant à eux, ont finalement pu prendre la piste mais n'ont pas eu le temps de rattraper leur tour de retard sous Safety Car. Le pilote DAMS s'est classé 14e, son concurrent brésilien 16e.

Quant à Lando Norris, il a réalisé une course solide mais quelque peu anonyme pour se classer cinquième devant les Charouz de Louis Delétraz et Antonio Fuoco, tandis que Roberto Merhi complétait le top 8. Septième en début d'épreuve, Jack Aitken a connu une course difficile et a rétrogradé au dixième rang, juste devant le débutant Dan Ticktum. Aitken marquait néanmoins son deuxième point depuis la trêve estivale.

Les résultats de la Course Principale

Diapo
Liste

Nyck De Vries, PREMA Racing, devant George Russell, ART Grand Prix, et le reste du peloton au départ

Nyck De Vries, PREMA Racing, devant George Russell, ART Grand Prix, et le reste du peloton au départ
1/10

Photo de: FIA Formula 2

Nicholas Latifi, DAMS

Nicholas Latifi, DAMS
2/10

Photo de: FIA Formula 2

Nicholas Latifi, DAMS

Nicholas Latifi, DAMS
3/10

Photo de: FIA Formula 2

Arjun Maini, Trident

Arjun Maini, Trident
4/10

Photo de: FIA Formula 2

Alexander Albon, DAMS

Alexander Albon, DAMS
5/10

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix, fête son titre

George Russell, ART Grand Prix, fête son titre
6/10

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix, fête son titre

George Russell, ART Grand Prix, fête son titre
7/10

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix

George Russell, ART Grand Prix
8/10

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix

George Russell, ART Grand Prix
9/10

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix

George Russell, ART Grand Prix
10/10

Photo de: FIA Formula 2

Fuoco conclut l'année en beauté

Pour la dernière course de la saison, l'unique enjeu était le titre honorifique de vice-Champion, avec avantage à Alexander Albon juste devant Lando Norris, et Nyck de Vries en lointain outsider.

À l'avant, la grille inversée plaçait Roberto Merhi en pole position devant les Charouz, avec Antonio Fuoco à ses côtés, mais c'est l'Italien qui a pris le meilleur à l'extinction des feux. Pendant ce temps, Louis Delétraz manquait son envol depuis la troisième position, alors que celui de George Russell était fulgurant, l'Anglais se propulsant de la huitième à la cinquième place.

Par la suite, Fuoco a maintenu un écart supérieur à une seconde sur Merhi et a remporté sa deuxième victoire de la saison (après la Course Sprint de Monaco). Le vétéran espagnol, lui, a cédé aux assauts de Lando Norris pour la deuxième place, le futur pilote McLaren mettant un terme à une série inhabituelle de cinq courses sans podium. 

Lire aussi:

Norris s'est d'ailleurs fait remarquer par un tête-à-queue surprenant lorsqu'il a franchi la ligne d'arrivée, alors qu'il saluait ses mécaniciens présents sur le muret des stands. "Je me suis juste fait surprendre !" explique le pilote Carlin, qui a obtenu la deuxième place du championnat grâce à son résultat. "J'étais sur le vibreur quand j'ai freiné, et les pneus étaient détruits, donc j'ai perdu l'arrière, c'est tout !"

Les dépassements n'étaient pas faciles en raison d'un dysfonctionnement du DRS sur les monoplaces, mais George Russell, un temps doublé par Delétraz, a fini par reprendre l'avantage avant de s'emparer de la quatrième place aux dépens de Nyck de Vries. Artem Markelov a mis la pression à Delétraz sans trouver l'ouverture, alors qu'Alexander Albon est remonté de la 14e à la huitième place. Il ne marquait toutefois qu'un point sur l'ensemble du week-end, bien loin de ce dont il avait besoin pour briguer le titre.

Il n'empêche que l'on devrait retrouver en Formule 1 dès 2019 le top 3 du championnat avec George Russell chez Williams, Lando Norris chez McLaren et Alexander Albon probablement chez Toro Rosso. Sacrée génération !

Les résultats de la Course Sprint

 
Diapo
Liste

Antonio Fuoco, Charouz Racing System, devant Roberto Merhi, Campos Racing et le reste du peloton au départ

Antonio Fuoco, Charouz Racing System, devant Roberto Merhi, Campos Racing et le reste du peloton au départ
1/8

Photo de: FIA Formula 2

Antonio Fuoco, Charouz Racing System, devant Roberto Merhi, Campos Racing et le reste du peloton au départ

Antonio Fuoco, Charouz Racing System, devant Roberto Merhi, Campos Racing et le reste du peloton au départ
2/8

Photo de: FIA Formula 2

Antonio Fuoco, Charouz Racing System

Antonio Fuoco, Charouz Racing System
3/8

Photo de: FIA Formula 2

Antonio Fuoco, Charouz Racing System

Antonio Fuoco, Charouz Racing System
4/8

Photo de: FIA Formula 2

Antonio Fuoco, Charouz Racing System

Antonio Fuoco, Charouz Racing System
5/8

Photo de: FIA Formula 2

Lando Norris, Carlin, Antonio Fuoco, Charouz Racing System, Roberto Merhi, Campos Racing

Lando Norris, Carlin, Antonio Fuoco, Charouz Racing System, Roberto Merhi, Campos Racing
6/8

Photo de: FIA Formula 2

Lando Norris, Carlin

Lando Norris, Carlin
7/8

Photo de: FIA Formula 2

George Russell, ART Grand Prix

George Russell, ART Grand Prix
8/8

Photo de: FIA Formula 2

Article suivant
Honda permet le retour de Matsushita en F2

Article précédent

Honda permet le retour de Matsushita en F2

Article suivant

Le tableau d'honneur de la F2 2018

Le tableau d'honneur de la F2 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Abu Dhabi
Pilotes George Russell , Lando Norris , Alexander Albon
Auteur Benjamin Vinel