Vandoorne - "J'ai eu des dépassements à faire !"

Pour la première course de la saison GP2, Stoffel Vandoorne s'est imposé de la pole position, mais tout n'a pas été si simple.

Le pilote ART semblait en mesure de maîtriser la course lorsque la voiture de sécurité est entrée en action suite à l'accident qui a impliqué Norman Nato, Arthur Pic, Raffaele Marciello et Pierre Gasly.

C'était une très mauvaise nouvelle pour Vandoorne, qui avait fait le pari d'un premier relais en pneus mediums et qui ne pouvait pas se permettre d'effectuer son changement de gommes à ce moment-là. Or, la plupart de ses rivaux se sont arrêtés.

"C'était une course très divertissante !" commente-t-il. "J'ai eu des dépassements à faire".

"Je pense que la voiture de sécurité est sortie au mauvais moment. Nous avons dû rester en piste. Nous avons dû attaquer fort au re-start pour creuser l'écart avec les pilotes qui s'étaient arrêtés. Je pense qu'au final, j'étais 10e après mon arrêt au stand".

La remontée fantastique

Vandoorne n'a alors pas eu d'autre choix que de se frayer un chemin dans le peloton, ce qu'il a fait avec brio.

"Tour après tour, je rattrapais les voitures qui me devançaient. Dépasser était très facile de mon point de vue car j'avais des pneus beaucoup plus frais".

Il paraissait toutefois peu probable que le Belge parvienne à rattraper le leader de la course, Alexander Rossi, qui disposait de vingt secondes d'avance à dix tours de l'arrivée. Et pourtant !

"Je ne m'attendais toutefois pas à me battre contre Rossi car il était à des kilomètres", se rappelle-t-il. "Quand j'ai vu que j'étais 2e, l'équipe m'a dit que Rossi avait dix secondes d'avance et qu'il restait quatre tours. J'ai essayé d'attaquer vraiment fort, et après un tour, j'avais déjà gagné quatre secondes".

"C'était un bon sentiment. Au final, Alex ne pouvait pas faire grand-chose parce qu'il n'avait plus de pneus. Je suis arrivé à gagner la course".

Vandoorne a désormais 31 points au championnat, dont treize d'avance sur son dauphin Rio Haryanto.

"C'est vraiment bien de commencer ma campagne par la pole, le meilleur tour et la victoire. Cela n'aurait pas pu être mieux", conclut-il avec satisfaction.

A propos de cet article
Séries FIA F2
Événement Bahreïn
Sous-évènement Course 1
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Alexander Rossi , Rio Haryanto , Arthur Pic , Raffaele Marciello , Norman Nato , Stoffel Vandoorne , Pierre Gasly
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités
Tags course, reaction, vandoorne